Avertir le modérateur

24/11/2009

Fallait pas croire les écolos

courrbe c hockey.jpgOn savait que les écolos étaient parfois bornés et souvent hystériques, on découvre que certains sont aussi intellectuellement malhonnêtes.

C’est la conclusion qui s’impose à l’examen de l’affaire du climategate qui vient d’éclater dans le petit monde de la recherche sur l’évolution du climat de la planète et de ses causes.

La thèse « officielle » est on le sait celle du Giec, le groupe d’experts international sur l’évolution du climat, illustrée par la fameuse courbe en crosse de hockey qui démontrerait l’impact de l’activité humaine sur le réchauffement climatique d’une part, pronostiquerait d’autre part pour les prochaines décennies un réchauffement dramatique assorti de catastrophes climatiques à répétition, façon films catastrophes de la grande époque hollywoodienne.

Le hic est que la thèse en question ne sert pas qu’à jouer à « fait moi peur ». Elle est prise au sérieux par les instances internationales et nombre de gouvernements, à commencer par celui de notre cher et vieux pays. Elle constitue le socle des « Tables de la Loi » du Grenelle de l’Environnement auquel nous devons notamment la taxe carbone. C’est devenu la « Bible » des allumés de la décroissance et autres ayatollahs de l’écologie publique, universelle et obligatoire.

La prochaine étape est prévue d’ici quelques semaines à Copenhague, au sommet international dont l’Internationale Ecolo attend une prohibition de la vente de (vraie) galette-saucisse cuite en plein air pour cause de gaspillage calorique et l’obligation faite à Josette et à Marcel de ne pisser que sous leur douche, avec contrôles domiciliaires pour les verbaliser en cas d’infraction.

 

gericault_le_radeau_de_la_meduse.jpgOr, il se trouve que cette fameuse courbe, devant laquelle nous sommes tous priés de nous incliner dévotement sous peine d’excommunication, a été tracée par le CRU (pour Climate Research Unit) de l’Université britannique d’East Anglia. Personne n’aurait jamais entendu parler de cet obscur établissement si un certain nombre de ses supposés scientifiques, sans doute en mal de notoriété et de reconnaissance, n’avaient pas eu l’idée de s’autoproclamer apôtres infaillibles du réchauffement climatique en compilant et en traitant les données nécessaires à son élaboration.

Et bien patatras c’est raté : le CRU en question vient de se faire pirater et le pirate, sans même que « Restons Correct ! » ait eu à le solliciter, a diffusé à la planète wouaib toute entière les e-mails échangés par ses membres, entre eux et avec leurs principaux potes « réchauffistes ».

On apprend à leur lecture que non seulement ces sauveurs de la planète auraient largement tripatouillé les données publiées mais se seraient en plus concertés pour réduire au silence médiatique leurs contradicteurs ou plus simplement tous ceux qui avaient l’impudence de douter de la probité de leurs travaux.

A l’heure où ces lignes sont écrites nous ignorons l’identité et les motivations du « pirate ».

N’empêche que ses révélations risquent de refroidir considérablement l’ambiance à Copenhague et d’apporter de l’eau au moulin de ceux qui ne veulent pas entendre parler de mesures contraignantes, a commencer par les Chinois et, sans doute aussi, Barack Obama leur désormais zélé vassal…

 

Ceux de nos lecteurs qui souhaiteraient plus de détails se reporteront à l’article que vient de publier l’excellent Vincent Bénard sur son (le plus souvent) très bien documenté blog :

 

 

http://www.objectifliberte.fr/2009/11/climategate-2-nouve...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu