Avertir le modérateur

17/08/2009

On se croirait rue de Passy...

bernard debré.jpgJosette tire la tronche. Elle vient de se connecter sur 20Minutes.fr et patatras : elle apprend que Bernard Debré, député UMP du seizième, veut interdire le port de la burqa, par voie législative en plus. Elle qui était si fière d’avoir fait la une des pages locales de Ouest-France en allant barboter le 15 août en burkini sur la plage de Saint Lunaire ; même que du coup ses copines du club de scrabble de Pleurtuit étaient vertes de jalousie, au point de chipoter au goûter sur leur (vraie) galette-saucisse.

De son point de vue cette initiative est d’autant plus regrettable qu’elle projetait de se pointer en burqa à l’Université d’Eté du Modem, juste pour attirer l’attention de Jean-Luc Bennahmias et peut être même celle du beau François Bayrou en personne.

Du coup, pas sur qu’elle vote UMP aux prochaines régionales : si c’est pour faire n’importe quoi autant voter direct pour monsieur Le Drian et ses potes socialos, au moins avec eux on sait à quelles conneries s’attendre !

 

« Restons Correct ! » compatit évidemment à la détresse de cette fidèle lectrice comme au désarroi de Marcel qui, en rentrant de la réunion hebdomadaire du Club des Amis de Schopenhauer de La Richardais, risque de se faire prendre la tête grave par sa dame (Josette pas Hussein).

Pour autant et au risque de passer pour des bénis oui-oui du sarkozysme ordinaire il faut bien reconnaître que ce fameux médecin-parlementaire a de sérieuse circonstances atténuantes.

StHonoreEylau.jpgDe fait, la récente prolifération des burqas dans le seizième a de quoi inquiéter ses électeurs. Faut le comprendre : qui n’a pas entendu un préfet déclarer ces derniers temps on se croirait rue de Passy, il n’y a que des burqas ici ?

Pas sur qu’il soit réélu en 2012 s’il ne fait rien, surtout si, entre temps, Saint Honoré d’Eylau et la synagogue de la rue Copernic ont été subrepticement transformées en mosquées salafistes.

 

En plus, quand on a fait médecine comme lui, on est bien placé pour savoir que le ridicule parlementaire ne tue pas plus qu’une pandémie de grippe mexicaine AH1N1.Heureusement du reste sans quoi, du train d’où va la législature en cours, les bancs de la majorité comme de l’opposition ne seraient plus que de vastes nécropoles.

Assemblee_nationale.jpgLast but not least votre député habituel vous le confirmera : pendant que ça cause chiffons dans l’hémicycle on évite les sujets qui fâchent l’électeur genre contrôle de l’exécutif ou réduction de la dette publique…

 

sabine.jpgMessage personnel à l’attention des électeurs du seizième :

Votez Sabine Hérold la prochaine fois, ça sera beaucoup plus utile à la circonscription comme au pays.

16/08/2009

Comment draguer la militante...

rentree.jpgUne rentrée réussie ça se prépare. Tous les parents d’élèves de l’école publique, laïque et obligatoire le savent : il n’est jamais trop tôt pour essayer de trouver la trousse à l’effigie d’Orelsan ou les protège-cahiers recyclables et estampillés « commerce équitable » que recommande la maîtresse et sans lesquels votre progéniture aura du mal à obtenir de bonnes notes, genre celles qui feront votre fierté parentale pendant au moins un trimestre.

Pour les principaux partis politiques c’est pareil, sauf que leurs rentrées s’appellent Universités d’Eté et qu’il n’est pas non plus question de les rater. Surtout pour les adhérents qui, à l’instar de ce pauvre Marcel, ne sont pas parvenus à persuader Josette de céder à leurs concupiscentes et militantes avances estivales.

De fait, s’il est de notoriété publique que la politique est un moyen privilégié de faire des conquêtes, les Universités d’Eté sont des moments tout aussi privilégiés pour consommer les romances idéologiques, tous les Casanova partisans vous le diront…

 

loup.jpgL’odieux libéralisme viscéral qui inspire « Restons Correct ! » nous interdit de privilégier l’une ou l’autre des « Universités » qui s’annoncent, d’influencer la main invisible et baladeuse du marché des galipettes politiciennes, de fausser la libre concurrence entre leurs organisateurs. C’est pourquoi l’indispensable revue pré-universitaire qui suit vous est présentée par ordre chronologique. Ca tombe bien : les dates ne coïncident pratiquement pas ce qui laisse la possibilité aux Don Juan compulsifs d’en faire plusieurs d’une part, une chance à presque tous de « faire la une » de 20 Minutes et du 20 heures de TF1 d’autre part…

 

dsk.jpgCe sont donc nos amis socialistes qui, comme tous les ans depuis le Congrès de Tours de 1920, ouvriront le bal à La Rochelle du 28 au 30 août. La bonne nouvelle pour Marcel c’est que cette année, DSK n’y sera pas ce qui fait un sérieux concurrent de moins. Attention toutefois : s’agissant des filles, La Rochelle n’est pas Camaret. On ne drague pas la socialo qu’avec de belles phrases genre la droite fait rien que des cadeaux aux riches pour mieux démanteler les  services  publics, faut aussi que le « courant » passe et question courants au PS ce n’est pas toujours simple de surnager…

 

nadine morano.jpgLe week-end suivant va falloir jouer serré : y’a à la fois Campus des d’jeunes UMP à Seignosse dans les Landes et Université du Modem à La Grande Motte, dans le 3-4, à la terrasse de la brasserie Le Blue Moon (allée des Goélands), vu que la cabine téléphonique de la place de l’Hôtel de Ville avait été retenue par Nicolas Dupont-Aignan pour le congrès annuel de Debout la République.

Nous, à la place de Marcel, on ferait quand même les deux. Au Modem, avec le nombre de groupies que Bayrou peine à satisfaire, ça peut le faire ; quant à Seignosse faut pas se laisser impressionner par le label « d’jeunes ». Chacun sait qu’à l’UMP on reste d’jeune jusqu’à 70 piges au moins. Evidemment il ya toujours le risque d’être photographié en train de danser la java avec Nadine Morano…

 

fete de l'huma.jpgEnfin, pour les abonnés au râteau, il reste toujours la Fête de l’Huma du 11 au 13 septembre à la Courneuve. C’est payant mais au vu de l’affiche de l’édition 2009 ça devrait être chaud ! Une camarade bronzée façon retour de congés payés à Cuba aux frais du comité d’entreprise d’EDF qui vous brandit son drapeau rouge : on s’en lèche les babines d’avance. En plus, contrairement à la Liberté guidant le peuple vue par Delacroix, elle est vachement tendance : pas topless pour un kopeck.

Méfiance quand même avec les bolchos ! La dernière fois que nous y sommes allés c’était pas Woodstock : Impossible de s’y taper la moindre (vraie) galette-saucisse et Jean Ferrat n’a pas chanté Que la Montagne est Bêêêêleuh… Quant aux meufs, c’était pas Woodstock non plus…

 

Un message personnel pour finir aux copines libérales : ne soyez pas jalouses les filles, on parlera de la Paris Freedom Fest 2009 une autre fois.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu