Avertir le modérateur

20/06/2008

Précautions téléphoniques

1124906635.jpgIl fut un temps où le principe de précaution se limitait à deux applications : La première était de demander aux gosses de faire un p’tit pipi avant un voyage en auto, la seconde consistait à utiliser un préservatif lors de relations sexuelles occasionnelles.

860977831.jpg« Les cons çà ose tout, c’est même à çà qu’on les reconnait » fait dire Audiard à Ventura dans Les Tontons Flingueurs. C’est donc évidemment à Chirac et à personne d’autre qu’on doit l’initiative d’avoir officiellement étendu le dit principe au-delà de ces premières et précautionneuses applications urinaires, prophylactiques et contraceptives.

563169135.jpgComme quoi on peut être élu deux fois de suite Président de la République et raisonner comme un tambour myope.

Ce qu’il y a de bien avec les démagogues professionnels et les paranos ordinaires, c’est que non seulement on peut s’attendre à tout mais qu’en général on n’a pas très longtemps à attendre. Si, contrairement au nucléaire et aux OGM, la (vraie) galette-saucisse semble avoir échappé pour l’instant à la vindicte anticipatrice des zélateurs de la précaution généralisée, ce n’est pas le cas des téléphones portables.

228865824.jpgQui l’eut cru : En inventant le téléphone sans même réfléchir aux conséquences possibles, Graham Bell ne fut qu’un dangereux apprenti sorcier d’autant plus que jusque là, sémaphores et signaux de fumée permettaient aisément à chacun de se donner rancard pour une p’tite bouffe ou de prévenir bobonne qu’on serait en retard pour dîner.

Une lueur d’espoir dans ce déferlement de correction médiatique ? « Restons Correct ! » ne serait plus isolé ? Nous ne prêcherions plus dans le désert comme un anachorète archaïque ?

252933182.jpgCette lueur, on la doit à Patrick Pelloux, médecin urgentiste, syndicaliste et chroniqueur à Charlie Hebdo. A priori pas le profil ultralibéral. Hier soir, sur le plateau de « N’ayons pas peur des mots », la (souvent) très bonne et très salubre émission d’i-Télé animée par le (toujours) excellent Samuel Etienne, on a pu l’entendre affirmer que non seulement il n’y avait pas le moindre début de preuve que l’usage des téléphones portables soit médicalement nocif mais en plus que, de façon générale, le sacro-saint principe de précaution était une connerie. Fort de son expérience professionnelle il s’est même permis d’ajouter que l’usage du téléphone portable avait sauvé nombre de vies humaines en permettant d’alerter rapidement les secours en cas de besoin.

Bravo Docteur Patrick ! Il ne te reste plus qu’à faire le test sur questiondeliberte.fr pour voir si des fois toi aussi tu ne serais pas un libéral qui s’ignore…
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu