Avertir le modérateur

10/02/2010

La Coupe est pleine

JClass.jpgAujourd’hui « Restons Correct ! » vous la joue nostalgie, séquence rétro façon vieux réacs grognons, genre « tout fout l’camp » et « c’était mieux avant »…

La faute à la Coupe de l’America qui se dispute désormais sur des multicoques aussi bourrés de gadgets high-tech qu’un vulgaire i-Phone de dernière génération. Décidément les geeks fourrent désormais leurs gros sabots partout, jusque dans les règles de jauge du plus vieux trophée sportif du monde.

Ce n’est pas une faute de goût, c’est un sacrilège aussi impardonnable que de noyer sa (vraie) galette-saucisse sous des tombereaux de mayo.

Car l’America n’est ni un trophée ordinaire, ni un vase à fleurs à l’esthétique victorienne discutable, ni même une tradition, c’est une Histoire, avec un grand H.

Celle de l’époque où les voiliers ressemblaient à quelque chose, pas à des machins en fibres de carbone pondus par un logiciel de CAO en 3D.

 

lipton.jpgCelle des défis que se lancèrent pendant plus d’un siècle et au nom de leur Yacht Club favori la crème des milliardaires britishs et ricains

Celle de sir Thomas Lipton, le marchand de thé bien connu, tentant en vain et au nom du Royal Yacht Squadron de Cowes de ravir la Cup au New York Yacht Club des Vanderbilt et consorts.

Celle des mythiques Classe J, de Shamrock V virant pour une fois la première bouée au vent devant Endeavour au large de Newport Rhode Island.

Celle des voiles en pur coton d’Egypte qu’il fallait changer après chaque manche, celle aussi des longues dames aux longs colliers de perles façon Scott Fitzgerald, descendues de leurs longues limousines pour encourager d’un long drink bien tassé et d’un long baiser bien mouillé les skippers en blazer.

Celle enfin de ces immenses architectes que furent Willam Fife et Nathanael Herreshoff dont les crayons produisaient autre chose que ces consternants Objets Flottants Non Identifiés conçus par des hordes d’ingénieurs binoclards de derrière leurs ordinateurs dernier cri.

 

BMW.jpgAujourd’hui c’est fini, le style s’en est allé, Gatsby le Magnifique est rincé, la Cup est sponsorisée par un marchand de bagnoles teutonnes. Elle déborde désormais de beaufitude techno façon BM à l’usage des trousducs de sous-préfectures.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu