Avertir le modérateur

17/06/2010

Le crépuscule des héros

stakhanov4.jpgC’est de plus en plus dur d’être un héros. Fini le bon temps où même les plus humbles d’entre eux étaient encensés, adulés, fêtés par Josette, Marcel, et les blogueurs unanimes. Désormais pour eux c’est crépuscule et compagnie ; les trompettes de leurs renommées sont bouchées, résonnent comme une vuvuzela cacochyme.

Dans l’antiquité grecque les héros étaient des demi-dieux façon Hercule nettoyant au karcher les écuries ce gros dégueulasse d’Augias. Plus récemment nous les vîmes sauver la planète à la télévision ou travailler plus au bénéfice de ce système de retraites par répartition que la planète entière nous envie.

Terminé, rincé, oublié le bon temps de l’héroïsme triomphant. Stakhanov est fatigué, surtout depuis qu’il sait qu’il lui faudra aller au charbon jusqu’à  - au moins - 62 piges. Impossible d’en savoir plus sur son moral : il est injoignable, parti en RTT.

 

nicolas-sarkozy-barack-obama-2.jpgPareil en politique : Obama n’est même pas capable de stopper la marée noire et Sarko se révèle tout aussi incapable d’éradiquer la crise mondiale.

Peuvent toujours se représenter en 2012 s’ils l’osent : risquent pas de faire des scores très supérieurs à ceux des « bleus » au mondial de foot.

Apparemment y’a que Bayrou qui n’ait pas encore capté le truc, qui continue à nous la jouer héros béarnais, façon panache blanc et poule au pot, hurlant au complot politico-médiatique, s’époumonant dans son cor comme notre regretté camarade Roland en excursion du côté de Roncevaux.

Sur qu’avec des héros comme ça nous n’échapperons pas au comeback aux affaires de DSK ou de la Rougette de Lille. Rigolez pas, si ça se produit ça sera à vous de faire dans l’héroïsme ordinaire, anonyme et surtout fiscal.

 

kerviel.jpgLa nature a on le sait horreur du vide. Tandis que les héros disparaissent comme un banc de thons rouges en Méditerranée, les antihéros font tous les jours et un peu plus le buzz. Comment expliquer autrement les succès médiatiques de nos sémillants camarades Domenech Raymond et Kerviel Jérôme.

Torpiller notre illustrissime équipe nationale de foot ou tenter de ruiner son banquier d’employeur en se prenant les pieds dans son tapis spéculatif, c’est ça qui, désormais, plait au populo, qui vous amène direct à la une du 20 heures de TF1, de 20 Minutes.fr ou de "Restons Correct !".

C’est comme la (vraie) galette-saucisse : ça a beau être lourd, gras, indigeste et aussi bourré de cholestérol qu’un futur vainqueur du Tour de France d’EPO, ça marche tous les jours un peu mieux.

Y’a pas à dire : l’époque est décidément formidable…

30/03/2010

Devine où c'est qu'on dine ?

michelle_obama_best.jpgLe bon ton franchouillard veut qu’on critique les USA. Qu’on les critique et surtout qu’on ne perde pas une occasion de dire ou d’écrire tout le mal qu’on en pense. Faut dire aussi que les sujets ne manquent pas : leurs hotdogs ne sont que de pâles contrefaçons de notre (vraie) galette-saucisse nationale, leurs pinards sentent le bouchon et, quoi qu’elles fassent, leurs first ladies sont toujours aussi mal sapées que peu gracieuses.

En plus, chacun le sait, ils parlent à peine français, leurs universités sont nulles, leurs ingénieurs ne savent pas compter, leurs avocats bredouillent et leurs médecins sont tous des charlatans.

A se demander à la manière du Montesquieu des Lettres Persanes : Comment peut-on être Américain ?

 

staline.jpgLes lecteurs assidus de ce blog s’en doutent : « Restons Correct ! » n’a pas la réponse à cette question cruciale. D’abord parce que nous ne consommons que très occasionnellement des hotdogs, ensuite parce que si nous l’avions nous ferions devin, pas blogueur sur 20Minutes.fr ce qui, même en déclarant nos revenus au fisc, serait beaucoup plus lucratif et pas forcément plus prenant.

Cette cécité n’est cependant que relative. Nous avons quand même une petite idée sur les raisons de l’antiaméricanisme tricolore. Ca date surement du bon vieux temps de la « guerre froide » et notamment de la disparition tragique et prématurée du Grand Staline.

Depuis ce triste évènement toute une partie de l’opinion française et non la moindre se sent orpheline et en veut à mort aux ricains de s’être continuellement choisi pour président des valets éhontés du grand capital façon Kennedy, Nixon, Clinton, Bush ou Obama…

 

obama sarkozy.jpgC’est dire que, quand on est un Président de la République Française en berne dans les sondages, faut pas espérer regagner des points en allant se faire une bouffe à la Maison Blanche chez Barack et sa dame.

Déjà qu’on risque de mal bouffer, on risque en plus de se faire traiter de caniche de Bush d’Obama par le premier Villepin venu.

Si on veut être réélu en 2012 et sans être outrageusement snob, faut quand même faire preuve d’un minimum de discernement dans le choix de ses commensaux d’un soir…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu