Avertir le modérateur

24/10/2008

Quand le pétrole va pas...

puits de pétrole.jpg« Quand le bâtiment va tout va » avait coutume de dire feue notre grand-mère. Elle n’avait pas fait l’ENA mais elle s’y connaissait quand même en économie vu qu’elle avait connu la guerre et l’occupation, son cortège de réquisitions forcées et de rationnement généralisé des produits de première nécessité, y compris de (vraie) galette-saucisse… Nous sommes par contre incapables de savoir ce qu’elle aurait pensé de l’actuel et soudain effondrement des prix du pétrole. Elle aurait peut-être dit « quand le pétrole va tout va » ou, au contraire, « quand le pétrole ne va pas ça ne peut qu’aller moins mal ».

 

logan.jpgQuoiqu’il en soit pour le pétrole, il semble bien que la fête soit finie pour les pays producteurs. D’accord on ne va pas pleurer sur leur sort parce qu’à 60 et quelques $ le baril, tout bien compté, ils ont encore de quoi se payer des merguez. En plus, cette baisse devrait permettre à Raymonde et Marcel de faire le plein de la Logan pour aller fleurir la tombe de pépé, celui qui est enterré au cimetière paroissial de Pleurtuit.

chavez.jpgLast but not least ça devrait aussi contribuer à rabattre le caquet de ce gros porc mégalo de Chavez.

 

N’en déduisez pas pour autant que « Restons Correct » fasse son miel du malheur des autres, fut-il relatif. Ce n’est pas notre genre. Nos lecteurs le savent : Notre marque de fabrique c’est l’altruisme, la compassion et la défense de la veuve, de l’orphelin et des petits zoziaux.

sarko pékin.jpgD’autant plus que là, à l’évidence et s’agissant des producteurs d’hydrocarbures, ça barde pour eux : A peine rentré d’Annecy voilà que Sarko est reparti pour Pékin. Quelle santé entre nous : Passer sans transition de la fondue savoyarde au canard laqué ça demande de l’estomac ! Pas sur que Chirac aurait pu le faire…

 

huntington.jpgL’objectif affiché de l’excursion est d’ouvrir un « Front Europe-Asie ». Un front contre qui ? Contre les producteurs d’hydrocarbures évidemment ! Décidément Huntington s’est encore planté, le prochain paradigme ne sera pas le choc des civilisations mais la lutte entre les méchants producteurs de pétrole et les bons consommateurs de gasoil.

 

villa cote d'azur.jpgComme la scène finale doit se jouer aux USA d’ici quelques semaines, le happy end est assuré : Les méchant seront punis ; les producteurs devront revoir sérieusement à la baisse les revenus de leur rente. Y’a plus qu’à espérer que les conséquences sur le marché immobilier de la Côte d’Azur ne seront pas trop sévères mais, après tout et comme disait feue notre grand-mère, « on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs ».

 

obama.jpgEn attendant y’en a un qui la soigne sa mémé : C’est Obama ! Dans une élection toutes les voix comptent et s’agirait pas qu’elle meurt avant le 4 novembre. C’est à ça qu’on reconnait les grands hommes politiques : Ils savent d’instinct qu’une élection ça se gagne d’abord dans les maisons de retraite…

 

Comme quoi la politique c’est comme l’économie : Ca peut s’apprendre ailleurs qu’à l’ENA…

11/09/2008

Brassez vous les uns les autres !

engagez vs 1.jpgCeux qui comme « Restons Correct ! » connaissent, même de loin, Luc Ferry le savent : C’est pas le plus nœud-nœud des profs passés à la politique. Dans le genre c’est même un homme indiscutablement intelligent, cultivé et plutôt bon pédagogue.

engagez vs 2.jpgCes dernières années il n’a pas fait que contrarier Chirac et les syndicats d’enseignants ou rajeunir l’image de l’intellectuel de droite : Avec son look « Harry Potter 40 ans après », il a aussi incarné le prof de philo idéal, celui qu’aimeraient avoir tous les candidats au bac, celui sur lequel fantasment toutes les adolescentes troublées par les dialogues de Platon ou les aphorismes de Nietzsche, celui qui justifie tous les contournements imaginables de la sacro-sainte carte scolaire par les parents d’élèves soucieux du niveau de culture générale de leur progéniture.

C’est sans doute la raison pour laquelle Sarko lui a refilé le bébé du Service Civil et Civique pour d’jeunes en mal d’action caritative et/ou en panne d’occupations avouables. C’était une promesse de campagne, accessoire certes mais une promesse quand même et, on peut penser ce qu’on veut de Sarko mais, contrairement à ses prédécesseurs, il a la mémoire de ses promesses.

Et puis avouons le : Mettre en place un tel « dispositif », comme on dit en bon français technocratique, c’est quand même beaucoup plus facile que de diminuer les prélèvements obligatoires, de réformer réellement l’Etat ou de convaincre les Chinois de continuer à rouler en vélo plutôt qu’en bagnole pour le bien de la planète en général et celui du pouvoir d’achat des classes moyennes en particulier…

Promesse donc mais promesse intenable sous sa forme générale et obligatoire ne serait-ce que pour d’évidentes raisons budgétaires à moins d’instaurer une taxe sur les vieux pour financer l’engagement citoyen des d’jeunes… Heureusement quelqu’un quelque part a sans doute jugé préférable d’écarter pour le moment le recours à ce nouvel expédient fiscal…

Donc, Ferry a pensé (après tout ça fait partie de son métier) et Ferry a trouvé (ce qui change de la plupart des chercheurs français) un habile compromis entre impératifs budgétaires, liberté individuelle de nos jeunes concitoyens et vieux fantasmes jacobins de brassage social et de cohésion nationale publique, laïque et obligatoire.

Environ 30 000 jeunes, volontaires et âgés de 18 à 25 ans, devraient donc aller se brasser les uns les autres tous les ans pendant six mois au bénéfice d’assoces méritantes et contre une indemnité non imposable et non assujettie à l’URSSAF et à la cotisation RDS de 650 € par mois.

Bon d’accord, c’est pas le Pérou, c’est pas les primes de résultat du Jérôme Kerviel lambda mais ça représente quand même un joli paquet de (vraie) galette-saucisse au cours observé encore récemment sur les marchés de Saint Malo…

Reste que ceux qui imaginent que, grâce à cette réforme subtile, Marie-Ségolène (prénom choisi au hasard) ancienne élève exemplaire du lycée privé Notre Dame de l’Immaculée Contraception va aller se brasser, fut-ce fugacement, avec Walid  (autre prénom choisi au hasard), ex redoublant professionnel du collège Georges Marchais, devraient arrêter de fumer la moquette de leur ministère habituel ou sortir de temps en temps du septième arrondissement…

Ce projet sent tellement le coup foireux, habile mais foireux quand même, que nous somme prêts à parier les œuvres complètes de Tocqueville contre celles de José Bové que son application ne survivra pas à l'actuelle législature…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu