Avertir le modérateur

11/02/2010

Salades grecques

salade grecque.jpgBlizzard, neige et verglas, décidément le réchauffement climatique se fait toujours attendre, ces gros nullards du GIEC nous ont bien raconté des salades.

Ceci dit, force est de reconnaître qu’ils ne sont pas les seuls, les économistes keynésiens aussi et c’est la Grèce qui trinque. Josette et Marcel aussi qui se voyaient déjà s’empiffrer de salades grecques arrosées d’un p’tit retsina cet été, au son d’un sirtaki façon Zorba, à la terrasse d’un bistrot égéen, juste histoire de changer de la (vraie) galette-saucisse.

Du train que va l’économie locale ce n’est pas sur qu’ils y parviennent, pas sur non plus que l’Europe se remette du désastre.

 

chios.jpgCar, même si ce qui arrive aux Grecs n’a rien de comparable avec les massacres par les Turcs de la population civile de Chios en 1824, la crise financière grecque n’est sans doute que le prélude à un désastre financier qui risque de toucher tous les Etats qui ont fait du déficit budgétaire le dogme de leurs politiques économiques.

A commencer par notre « douce » France  qui, depuis bientôt quarante ans, accumule les déficits publics sous prétexte de « relancer » l’économie par la consommation et l’augmentation du pouvoir d’achat.

Pas grave nous dit-on, c’est l’Allemagne qui paiera ! On disait déjà la même chose à propos des finances publiques et des réparations de guerre dans les années 1920. On sait hélas comment cela s’est terminé : l’Allemagne de l’époque a payé, à coups de panzers et de déportations…

 

fendant.jpg« Restons Correct ! » n’a pas pour habitude de jouer les prophètes de mauvais augures, mais, à la place de nos lecteurs les plus prudents, on prendrait quand même un jour ou deux de RTT pour aller placer nos euros en francs suisses.

En plus, question tortore, les röstis et le fendant, ça vaut bien le retsina et la salade grecque…

20/01/2010

Le Yéti est sauvé !

tintin-au-tibet.jpgOutre l’élection de Sebastian Pinera à la présidence du Chili, la bonne nouvelle de la semaine c’est aussi que le Yéti est sauvé, que l’habitat naturel de cet emblématique animal venu du fond des âges glaciaires est préservé des outrages irréversibles de la mondialisation ultralibérale

Le GIEC vient enfin de le reconnaître : les glaciers himalayens ne vont peut être pas fondre tout de suite comme un vulgaire cornet de glace à la vanille malencontreusement oublié en plein soleil, un jour de canicule à la maison de retraite de Ploubalay.

Josette et Marcel sont évidemment ravis. Ils ne seront pas contraints de renoncer au voyage organisé qu’ils projetaient d’effectuer dans la région sur les traces de Tintin, à la recherche de l’abominable Homme des Neiges.

Coaché par un authentique sherpa titulaire d’un master d’animation environnementale délivré par l’Université de Rennes, le piolet dans une main et l’album de Hergé dans l’autre, ils vont pouvoir crapahuter à loisir aux pieds du toit du monde et faire le plein d’anecdotes effrayantes et de photos exclusives.

Succès garanti au retour, notamment à la prochaine matinée (vraie) galette-saucisse du club du troisième âge de Pleurtuit.

 

hugo_chavez.jpgVous êtes contents pour eux ? « Restons Correct ! » aussi et chez la Ligue de Protection des Vieux Singes à Grimaces c’est carrément l’euphorie : Hugo Chavez et Sébastien Chabal ne seront plus les seuls survivants identifiés des anthropoïdes antédiluviens en voie de disparition. C’est une excellente nouvelle pour la cause de la biodiversité. Youpi !

Y’a guère qu’au GIEC que l’allégresse tarde un peu à se manifester. On peut le comprendre car ce n’est jamais que la seconde fois en quelques semaines que cette irremplaçable institution internationale au service de la sauvegarde de la planète se fait prendre à plonger profond les doigts dans le pot de confiture du truandage de données climatiques.

Allez les gars : encore un petit effort et ils vont bien finir par nous avouer, sans qu’on ait besoin de se fâcher vraiment, que leur thèse sur l’origine humaine du réchauffement climatique ne repose sur rien d’autres que sur leur fantasmes catastrophistes et leur obsession de faire cracher les contribuables des pays riches au bassinet du développement, supposément durable, du reste de la planète.

 

taxes.jpgRassurez-vous quand même : vous n’échapperez pas pour autant à la taxe carbone. Elle est toujours annoncée pour le premier juillet, date probable du retour des « beaux jours » sur le littoral breton…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu