Avertir le modérateur

08/06/2010

Du pain ou des jeux ?

Allez_les_bleus...French_team_supporters.jpgFinalement Josette et Marcel n’iront pas soutenir les « bleus » en Afrique du Sud. Pas parce qu’ils viennent de découvrir que là bas c’était l’hiver ni parce que, aux dires du Guide du Routard local, faut pas espérer trouver un marchand de (vraie) galette-saucisse à tous les coins de rue de Soweto.

C’est juste parce que les temps sont durs et qu’à des 600 euros la piaule - par jour mais avec quand même le p’tit déj inclus - c’était juste pas raisonnable. Ca faisait quand même cher pour aller brailler « allez les bleus ! » sur les gradins d’un stade de foot, déguisé façon figurant du « son et lumière » du Puy du Fou, la tronche peinturlurée avec on ne sait trop quoi. Allez savoir dans ces pays où les sauvages ne causent même pas français.

 

Match-amical-ou-pas.jpgChez « Restons Correct ! » nous partageons largement l’analyse de ces fidèles lecteurs : à choisir entre le « pain » et les « jeux » nous choisissons le pain. Sans compter que nous connaissons des tas de moyens beaucoup plus amusants de claquer 600 euros par jour sans être obligé de réviser nos leçons d’arithmétique élémentaire pour savoir si 4-4-3, c’est mieux que 3-3-4 ou 3-4-3.

D’autant plus que, pour tout vous avouer et mondial ou pas, le foot ça nous fait d’autant plus chier que nous n’y avons jamais rien compris. Après tout c’est normal : faut sans doute être de gôche pour en saisir toutes les subtilités, pour en comprendre toute la dimension « communion populaire » dans un élan  de rassemblement fraternel des vrais sportifs venus des quatre coins de la planète pour se tirer la bourre.

 

rama yade.jpgC’est la raison pour laquelle nous soutenons sans réserve la position prise par l’excellente Rama Yade à propos des frais de déplacement de nos vaillants représentants sur place.

Madame la Secrétaire d’Etat, sachez si vous avez encore le loisir de nous lire, que nous sommes 100 % d’accord avec vous quand vous vous interrogez sur l’opportunité d’un hébergement aussi somptuaire.

Y ‘a pas de raisons qu’il n’y ait que les traders à bonus qui s’y collent question serrage de leurs ceintures en croco de chez Hermès. C’est un peu tard mais si, comme nous ne vous le souhaitons pas, vous êtes toujours à cet important poste ministériel dans quatre ans, nous vous suggérons de les loger sous la tente, à la succursale locale du camping des Flots Bleus par exemple.

Ils n’auront droit au bungalow pour six personnes avec toilettes privées et vue sur la mer que s’ils ne s’emmêlent pas trop les pinceaux en jouant à la baballe avec leurs petits camarades.

27/11/2009

Du Pain et des Jeux

gladiateur-mosaique.jpgPour que le populo se tienne tranquille, ferme son clapet et ne commence pas à se poser des questions existentielles, il n’y a pas trente six solutions. En fait il n’y en qu’une : y’a qu’à lui donner du pain et des jeux.

C’est la méthode panem et circences, mise jadis au point par les empereurs romains, qui postule qu’on peut faire avaler à peu près n’importe quoi à la plèbe à condition de ne pas radiner sur les distributions gratuites de miches et, surtout pas, sur les jeux du cirque, sur les combats de gladiateurs notamment.

Si d’aventure l’un ou l’autre de ces deux ingrédient vient à manquer c’est la cata politique assurée, le peuple se révolte et soutient le premier politicien qui lui promet du pain encore plus croustillant et des jeux toujours plus spectaculaires et si possible saignants.

Quand vous avez compris ça, vous avez compris l’essence même du modèle social et culturel français qui repose, comme chacun le sait, sur des allocations permettant à chacun de se payer sa (vraie) galette-saucisse quotidienne et sur des matchs de foot, joués si possible sans les mains et avec plein de buts marqués.

 

barbares.jpgEvidemment, comme tout système de gouvernement, celui-ci a ses limites et requiert un pilotage de plus en plus fin au fur et à mesure que le temps passe. Que, comme c’est le cas en ce moment, les allocs viennent à se raréfier pour cause de pénurie des fonds publics ou d’exil fiscal des ces salauds de riches et il faut daredare accélérer sur les jeux du foot.

C’est dire si la menace de grève des matchs brandie par les syndicats de footeux ne doit absolument pas être prise à la légère.

« Restons Correct ! » n’a pas nécessairement envie de casser l’ambiance une veille de weekend mais, si elle devait être mise à exécution, le pire serait alors possible. Genre émeutes incontrôlables jusque dans les quartiers les mieux tenus et déferlement de hordes barbares venues pour égorger nos fils, nos compagnes et ce modèle national qui constitue le cœur de notre identité éponyme et que la planète entière nous envie.

Même pas sur en plus que l’instauration d’un service de stade minimum soit de nature à apaiser l’ire plébéienne

Donc chère Rama Yade, si vous nous lisez toujours, z’avez intérêt à vous remuer pour qu’on ne supprime pas la niche fiscal des professionnels du foot. Sinon nous ne répondons plus de Josette ni de Marcel.

 

rama-yade.jpgIl serait dommage que vous gâchiez une carrière qui s’annonce particulièrement prometteuse faute du minimum syndical de discernement politique…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu