Avertir le modérateur

11/04/2010

En passant par la Vendée

vaches.2.jpgEn passant par la Vendée et la Charente, Xynthia n’a pas fait que des dégâts matériels et humains. Il y a probablement aussi quelques victimes collatérales et locales, et non des moindres puisqu’il s’agit de ces deux vaches sacrées que sont le sacro-saint principe de précaution et le non moins divin intérêt général.

En obligeant, sans même un simulacre de concertation, des centaines de Josette et de Marcel littoraux à abandonner leur précieux Sam Suffit à la vindicte étatique, il se pourrait bien que les aménageurs publics aient allumé à l’insu de leur plein gré l’une de ces révoltes authentiquement populaires dont la région a le secret.

 

condamné par l'état.jpgEpargné par Xynthia, condamné par l’Etat ! Le slogan n’a pas tardé à fleurir dans des zones « noires » apparemment tracées avec la compétence, l’intelligence et le sens de la mesure qui caractérise ces grands services publics que la planète entière nous envie.

Pas question de les modifier d’un iota rétorquent les préfets du cru dans un sursaut d’autoritarisme aussi surprenant qu’inattendu et au nom de l’intérêt général.

C’est sans doute parce que nous ne sommes pas malins que, chez « Restons Correct ! », nous avons du mal à comprendre en quoi l’intérêt général serait menacé par l’inondation d’une propriété privée.

A ce train là, il est clair qu’on peut désormais s’attendre à ce qu’on interdise la consommation de (vraie) galette-saucisse sous prétexte que sa préparation est nuisible au climat.

 

guerre de vendée.jpgIl est certes trop tôt pour savoir si l’affaire engendrera ou non une jacquerie anti-Etat mais, au vu de la détermination d’un certain nombre de victimes de l’arbitraire liberticide et de leurs élus, il se pourrait bien que ça chauffe à nouveau dans le bocage vendéen, qu’on entende à nouveau les indigènes du coin chanter Prends ton fusil Grégoire et ta vierge d’ivoire comme au bon vieux temps de Monsieur d’Charette, qu’il faille recourir à la force publique pour ramener les manants à la Raison d’Etat…

C’est là qu’on va voir si Philippe de Villiers a encore des cojones ou non ou s’il a définitivement baissé sa culotte devant la toute puissance étatique…

18/08/2009

Etats de Droite

scout.jpgAujourd’hui « Restons Correct ! »  vous la joue sérieux. Pas de reportage bidon sur le burqaland de la rue de Passy, ni de conseils foireux pour draguer la modémiste à la Grande Motte. Pas d’allusions salaces sur fond de (vraie) galette-saucisse non plus. Du reste Josette et Marcel sont en RTT, vu que dimanche ils bossaient plus pour gagner plus chez Ikéa

En plus nous ne voudrions pas nous faire virer par monsieur 20Minutes.fr, notre (jusqu’à présent) très indulgent hébergeur, sous prétexte qu’on lui titrerait  son audience vers le bas. Déjà qu’on s’est fait successivement dégager de chez les scouts de Notre Dame d’Auteuil et de l’UMP versaillaise pour cause de mauvais esprit, on a beau être un peu nœud-nœud on a quand même fini par comprendre la leçon… On va donc vous causer sérieusement politique, mieux même : politologie.

 

segolene-royal.jpgPour ceux qui ne l’auraient pas encore compris nous sommes plutôt de droite. D’accord c’est mal mais est-ce vraiment de notre faute ? Une enfance malheureuse, des lectures malsaines, des fréquentations douteuses et voilà c’est parti : un beau matin on se met à écrire gôche au lieu de gauche sur son blog et à ironiser lourdement sur les déclarations de madame Royal ou sur les éditos du Monde Diplomatique.

Message personnel à nos lecteurs de gôche gauche : ne vous déconnectez pas tout de suite et pour si peu, vous allez peut être apprendre des trucs…

 

villiers.jpgDe fait, le sujet du jour c’est nos amis de l’UMP et la succession d’OPA plus ou moins amicales qu’ils lancent sur tout ce qui bouge encore à droite en dehors d’eux. La dernière en date vient, on le sait, de viser le MPF de notre ami Philippe de Villiers, alias l’agité du bocage vendéen. Le moins que l’on puisse dire à la lecture des réactions des lecteurs à l’excellent papier de 20Minutes.fr sur le sujet (mais non on fayotte pas !), c’est qu’à gôche gauche on a carrément du mal à comprendre le film, faute des sous-titres sans doute. Sous-titrer, c’est précisément l’objectif de cette note.

Vous voyez bien chers lecteurs de gôche gauche que vous avez bien fait de ne pas vous déconnecter tout de suite…

 

remond.jpgCe qu’il faut comprendre c’est qu’à droite, contrairement au « camp d’en face », on trouve très peu d’agrégés de l’université et beaucoup de gros bourges incultes et de financier véreux qui se moquent de l’idéologie comme de leur première carte d’électeur. Résultat : il a fallu la finesse analytique du regretté René Rémond pour produire une typologie des « familles de pensées » ou plutôt des sensibilités de la droite française.

Dans son fameux ouvrage les droites en France, il distingue ainsi sur la base d’une intéressante analogie historique la sensibilité bonapartiste autoritaire façon De Gaulle, la sensibilité orléaniste plus ou moins libérale genre Giscard et la sensibilité légitimiste franchement réac style Villiers.

 

aaron1.jpgPour parfois fortes et contradictoires qu’elles puissent être, l’histoire récente de la politique nationale nous apprend que ces sensibilités peuvent parfaitement cohabiter au sein d’une même formation si ce n’est dans l’inconscient d’un même électeur. Si Josette n’était pas en RTT elle vous dirait sans doute qu’elle est pour l’abolition des 35 heures, le maintient de l’ordre aux abords du marché de Saint Briac et la reconduite à la frontière des meufs en burqa et de leurs colifichets islamiques. Maurras, Max Gallo et Raymond Aron dans la même bibliothèque de chez Ikéa, ça le fait très bien chez Josette et Marcel.

 

Alain-Madelin.jpgC’est ce qu’a parfaitement compris Sarko qui, même s’il n’est pas le premier, est loin d’être le dernier de la classe politique. Sans doute orléaniste au départ, il a su rallier les gros bataillons bonapartistes pour se faire élire. Désormais et en vue de 2012, il drague fort du côté des légitimistes. Son tour de droite sera ainsi bouclé, merci René Rémond !

Reste le cas de ces indécrottables idéologues libéraux qui n’ont pas ralliés l’UMP en 2002 derrière Madelin. Mais compte tenu de la légèreté de leur poids électoral, ils peuvent attendre encore un peu…

 

Un dernier message personnel pour finir à l’attention de nos amis libéraux encore « indépendants » : on finira bien par les avoir, « Restons Correct ! » est toujours avec vous…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu