Avertir le modérateur

02/12/2009

Barack s'en va-t-en guerre

i want you.jpgConsternation chez les obamaniaques, silence assourdissant chez les barackophiles : le quarante-quatrième président des Etats-Unis a confirmé l’envoi d’une nouvelle fournée de bidasses américains dans la cambrousse afghane.

Josette, qui s’était fait tatouer yes we can ! sur la fesse gauche, tire la tronche. Pareil pour Marcel qui présidait l’antenne locale de son comité de soutien. Quant aux jurés du Nobel de la Paix, il semble qu’à l’heure où ces lignes sont écrites personne n’ait encore eu le courage de leur annoncer la nouvelle. C’est compréhensible : faut ménager les vieux, surtout s’ils souffrent d’Alzheimzer.

Pour autant, les esprits malicieux auront noté que tout espoir n’est pas perdu pour la gôche américaine puisque, dans son immense sagesse, Barack Obama a prévu un retrait progressif des troupes à partir de l’été 2011, c'est-à-dire suffisamment tôt pour assurer sa réélection triomphale à la Maison Blanche l’année suivante…

A moins d’être complètement cons (ce qui n’est pas tout à fait exclu), les talibans savent ce qui leur reste à faire : z’ont qu’à se tenir pépères jusque là pour pouvoir ensuite inonder la planète d’héroïne made in Afghanistan en toute impunité.

 

talibans 2.jpgEtait-il pour autant nécessaire de renforcer les effectifs de l’armée américaine avant de battre en retraite ?

Ce n’est pas parce que « Restons Correct ! » est notoirement plus qualifié en (vraie) galette-saucisse qu’en géopolitique, qu’il faut laisser nos fidèles lecteurs dans l’expectative.

Renseignements pris, il semble en fait que tout le monde se foute de l’Afghanistan et de sa trentaine de millions de bouseux barbus et armés de kalachnikovs et de lances roquettes d’occasion, du genre qui font même plus peur aux convoyeurs de fonds de nos riantes banlieues.

D’autant plus qu’il y a belle lurette que, paraît-il, Ben Laden et ses potes ont changé de crèmerie, se sont tirés sous des cieux plus cléments et sans doute plus confortables.

Faut les comprendre, tous ceux qui y sont allés vous le confirmeront : l’Afghanistan c’est pas la Côte d’Azur, ni même Dubaï avant la chute. Le climat est nul à chier, la bouffe y est infecte et, comme indiqué plus haut, les indigènes y sont aussi rustiques que rugueux.

 

custerlastcommandluce.jpgLe but de la manœuvre est en fait de soulager la pression islamiste et, plus particulièrement, pachtoune, qui menace le Pakistan voisin. Pendant que la cavalerie US et celle de ses alliés se fait scalper dans les montagnes afghanes à la manière du général Custer à la bataille de Little Big Horn, les Pakistanais gagnent du temps pour faire face à la menace, et c’est vital pas uniquement pour eux.

C’est vital parce que personne n’a envie de voir ce pays de 180 millions d’habitants qui possède la bombe atomique se transformer en Iran bis, avec à sa tête une clique d’allumés fanatisés façon Ahmadinejad et consorts.

Il n’y va pas que de la sécurité des pays voisins que sont l’Inde, la Chine l’ex Asie Centrale soviétique, il y va sans doute de la sécurité du monde et, probablement de la paix de la majeure partie du continent asiatique.

Le Choc des Civilisations annoncé par notre regretté camarade Huntington a en fait toutes les chances de se produire sur les rives de l’Indus.

 

carte-pakistan.jpgEn 2012, une fois Obama et Sarko réélus, il sera toujours temps d’intervenir, réellement et massivement si besoin est, dans la région et s’il le faut directement au Pakistan…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu