Avertir le modérateur

04/02/2010

Tronches de listes

sikh modem.jpgC’est désormais officiel, la main invisible du marché électoral a choisi : cette saison la tendance politique est à la tronche. Pas très catholique et si possible coiffée d’un colifichet emblématique, genre de ceux qui vous attirent les médias comme une (vraie) galette-saucisse bien roulée vous bolide la Josette au marché de Pleurtuit.

Les nombreux espions que « Restons Correct ! » entretient à grand frais dans les états-majors des partis politiques et leurs cellules com sont unanimes : s’agissant des élections régionales la concurrence électorale libre et non faussée va se jouer sur les tronches des listes. On aurait du reste selon eux pas encore tout vu, question chapeaux de cow-boys et turbans sikhs notamment.

Pas étonnant que notre ami Besancenot ait été le premier à exploiter le filon avec son encapuchonnée méridionale et anticapitaliste. Il sait ce qu’il doit question notoriété à sa fameuse casquette des PTT.

 

abbe-pierre-2.jpgCa s’appelle le renouvellement des élites. Fini le temps où pour faire carrière en politique suffisait juste d’avoir fait l’ENA. Une tronche de premier(ère) de la classe façon Juppé, Fabius ou Valérie Pécresse ne suffit plus. Ca pourrait même, compte tenu de la baisse généralisée du niveau de l’enseignement public, laïc et obligatoire, devenir clairement un handicap.

Aujourd’hui, le meilleur conseil à prodiguer aux apprentis Rastignac c’est de se forger un look « distinctif » (comme on dit chez les pros de la com) et nécessairement assorti d’un couvre-chef clairement identifiable à la télé.

Outre le voile islamique ils ont le choix : y’a aussi la mitre épiscopale, le bonnet péruvien façon intermittent du spectacle et le bon vieux béret bien d’chez nous, toujours plébiscité par les admirateurs posthumes de l’Abbé Pierre et du Che Guevara..

 

biniou.jpgPour celles et ceux qui envisagent d’abord une carrière régionale ou locale, y’a qu’à se servir dans la panoplie de leur cambrousse d’élection : coiffe alsacienne, bonnet de rapeur ou casquette marinière façon capitaine Haddock, ce n’est pas le choix qui manque…

10/01/2010

Rêves d'Antilles

choucroute.jpgEn attendant les élections régionales et surtout le réchauffement climatique, on peut toujours quand on fait dans la politique se gaver de (vraie) galette-saucisse, de (vrai) couscous-merguez ou, à la rigueur quand on est député européen, de (vraie) choucroute strasbourgeoise roborative et bien garnie.

Même s’il est conseillé de ne pas en  abuser au risque d’être prématurément arraché à l’affection de ses proches à l'instar de ce malheureux monsieur Séguin, ça aide à supporter la froidure autant que la froideur de l’électorat.

Surtout quand on ambitionne un poste envié de Conseiller Régional et que, du coup et au lieu de rester confortablement devant son PC à lire « Restons Correct ! », on se sent obligé d’aller faire les marchés pour serrer la paluche à Josette et à Marcel.

Y’a des moments où si on veut éviter les engelures, il est préférable de la jouer « main invisible », surtout quand le marché est balayé par un blizzard à ne pas mettre un bobo-bio dehors.

 

besanceneot guadeloupe.jpgMaintenant, quand on est vraiment malin, on fait comme Olivier Besancenot : campagne à la Guadeloupe.

D’abord parce qu’en cette saison les médias vous y suivent plus volontiers qu’à Pleurtuit et que ça le fait mieux à la télé d’être filmé entre deux sympathiques camarades exotiques qu'entre un chasse-neige de la DDE et un routier slovaque et ronchon, encalminé sur une improbable et glaciale aire de repos quelque part entre Caen et Avranches.

Ensuite parce que, question lendemains qui chantent, ça fait quand même plus rêver l’électeur qu’un hall de gare rempli d’usagers privés de TGV pour cause d’intempéries persistantes sur la ligne.

Sans compter que le crabe farci et le ti-punch c’est comme l’amour et les paupiettes de veau : quand c’est bien fait, c’est vraiment bon…

 

scanner.jpgEnfin, cerise sur le gâteau ou zeste dans le ti-punch, il semble qu’on puisse encore s’y rendre en avion sans être obligé de montrer son cul et ses bourrelets au premier adjoint goguenard de sécurité aéroportuaire venu.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu