Avertir le modérateur

26/06/2009

Michael Jackson : une icône de l'Amérique des années 80 ?

 

 

mjackson.jpg« Restons Correct ! » ne fait pas partie de ces blogs qui prospèrent sur le malheur des autres, encore moins de ceux qui ont adopté la langue de bois comme ligne éditoriale. C’est pourquoi nous ne verserons pas de larmes de crocodile sur la disparition de Michael Jackson, même si nous comprenons l’émotion qu’éprouvent aujourd’hui les jeunes gens qui, conçus par Papa-Maman au son de Thriller, portent aujourd’hui son prénom et son deuil. Michael Jackson, c’est comme Johnny : on a le droit de ne pas être fan mais force est de lui reconnaître un talent scénique exceptionnel.

julien dray.jpgSi nous gardons l’œil sec ce n’est pas à cause des ennuis judiciaires passés du défunt. On ne peut pas regretter que, de fuites en fuites, Julien Dray soit privé de la présomption d’innocence médiatique la plus élémentaire et, dans le même temps, ressortir complaisamment les accusations de pédophilie dont Michael Jackson fut l’objet. D’autant moins qu’il a été acquitté par la justice. Même si on n’est pas plus fan de Michael Jackson qu’on ne l’est de de Julien Dray...

VelvetUnderground.jpgSi nous ne pleurons pas avec Madonna, Jack Lang et son producteur, c’est d’abord parce que, à notre avis, l’essence même de la pop américaine ce ne fut pas lui, mais le Velvet Underground, le groupe new-yorkais coaché par Andy Warhol lui-même avec Lou Reed pour chanteur emblématique. Walk on the wild side, ça c’était de la pop, de la vraie comme on l’a toujours aimée ! Du reste, aux dernières nouvelles et en dépit d’une hygiène de vie « discutable », Lou Reed serait toujours en vie. Comme quoi l’abus de chirurgie esthétique ça peut être plus dangereux que celui de « substances illicites »…

Reagan.jpgPour autant, le fait que cette disparition ait été officiellement constatée à l’hôpital Ronald Reagan ne nous laisse pas indifférent : avec Michael Jackson et juste après Farah Fawcett, c’est un peu de l’Amérique des années 80 qui disparaît, de cette Amérique qui gagna la guerre froide sans hécatombe et dont le charismatique Président de l’époque ne psalmodiait pas yes we can, mais affirmait haut et fort que : l’Etat n’est pas la solution à nos problèmes, le problème c’est l’Etat…

En bonus, pour conclure et puisqu’aujourd’hui c’est musique sur « Restons Correct ! », ne quittez pas ce blog avant d’avoir cliqué sur le « lien » ci-dessous qui vous permettra de découvrir ou de redécouvrir ce qui est en passe de devenir l’hymne officiel de la (vraie) galette-saucisse :

L'HYMNE OFFICIEL DE LA (VRAIE) GALETTE-SAUCISSE

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu