Avertir le modérateur

26/02/2010

James Bond sans frontière

james-bond-.jpgFinie l’époque où les barbouzes avaient de la classe, roulaient en Aston et se sapaient sur mesures et à Savile Row. Fini aussi le temps où ils vous emballaient la KGBiste blonde en deux temps trois mouvements, au caviar et au Dom Pérignon.

Désormais ce n’est plus banco à Monte-Carlo ou pêche au gros aux Bahamas, c’est dispensaire au Mali, jeans de chez C&A, fausse Lacoste et (vraie) galette-saucisse. Et encore, pour les plus vernis et uniquement les jours de fête.

La mondialisation ultralibérale a encore frappé : les Services Secrets se paupérisent, leurs héroïques agents sont rincés, déclassés. Bientôt on les verra draguer la Josette sur Meetic, faire valoir leurs droits au RSA ou la manche dans le RER A.

 

pierre camatte.jpgEn attendant certains en sont réduits à faire dans l’humanitaire subsaharien pour passer à la télé avec Sarko. C’est en tous cas ce qui ressort de la rumeur - aussitôt démentie - selon laquelle Pierre Camatte serait en fait un dangereux espion français, une sorte de James Bond tricolore et new look.

« Restons Correct ! » a beau avoir le bras long et les oreilles en coin, nous sommes incapables à l’heure où ces lignes sont écrites de confirmer ce qui se cache derrière ce regard implacable.

Un ancien prof de gym quelque peu allumé ou l’un de ces « honorables correspondants » sans lesquels les opérations de la DGSE finiraient en fiasco, façon « neutralisation » par le MOSSAD des terroristes palestiniens en villégiature à Dubaï ?

 

khadafi.jpgD’autant plus qu’il faut comprendre que depuis la fin de la guerre froide, le « métier » a changé. Plus question de débarquer en smoking sous la tente de Kadhafi pour assaisonner son thé à la menthe au LSD.

Désormais faut ruser, trouver une ONG suffisamment vénale ou naïve genre James Bond Sans Frontière, pour être reçu au camping personnel du Guide de la Révolution Arabe, Populaire et Socialiste, pour lui suggérer au passage de déclarer la guerre sainte à la Suisse…

24/09/2009

Zavatta à l'ONU

2clowns.jpgL’ONU n’est pas un « machin » comme l’affirmait De Gaulle, c’est un cirque. Un cirque avec des jongleurs, des équilibristes, des illusionnistes et surtout des clowns. Un clown ça peut être sinistre comme Ahmadinedjad ou carrément burlesque comme Kadhafi, colonel de profession, dictateur de vocation et intermittent du spectacle à l’occasion.

C’est en tous cas la conclusion qu’on peut tirer du one man show donné hier à la tribune du machin inutile et coûteux temple de la gouvernance mondiale et du dialogue entre les civilisations par le Président du Conseil de la Révolution de la République Arabe Lybienne Populaire et Socialiste. Rigolez pas : d’abord parce que c’est son titre officiel ensuite parce qu’il est pété de pétrodollars et qu’on peut toujours espérer lui vendre un TGV ou deux au passage.

Par les temps qui courent ça serait toujours ça de pris et il ne sera pas dit que « Restons Correct ! » a trahi l’impérieux devoir de patriotisme économique que se doit d’assurer un blog responsable.

 

a versailles.jpgQuestion dialogue des civilisations c’est pareil. Echanger la recette de la (vraie) galette-saucisse façon Saint Malo contre celle des boureks à la mode de Benghazi on veut bien. Le « hic » c’est qu’en l’occurrence on à faire à un cinglé ce qui rend le dialogue, même gastronomique, un tantinet rock and roll.

Certes ce n’est pas nouveau. Ceux qui l’ont vu l’année dernière en visite à Paris, la tronche coiffée d’une chapka façon tankiste russe contre attaquant à Stalingrad, s’en doutaient déjà : Kadhafi est starbé de chez starbé.

Depuis hier c’est officiel : son cas ne relève pas de la diplomatie mais de l’urgence psychiatrique. C’est sans doute supportable tant qu’il n’oublie pas de prendre ses gouttes, qu’il ne transforme pas les avions de ligne en confettis et qu’il ne condamne pas à mort un bataillon d’infirmières bulgares. Pour autant, le fait qu’il puisse délirer une heure et demie à la tribune des Nations Unies en dit long sur le niveau atteint par cette institution…

 

chapireau.jpgLa bonne nouvelle c’est que ça a donné une idée à Josette et à Marcel qui ne savaient pas trop quoi « faire » pour le sixième anniversaire du p’tit dernier. Plutôt que de faire ça comme tout le monde au McDonald’s de Pleurtuit, ils vont inviter Kadhafi à planter sa tente dans le jardin de leur pavillon.

Y’aura des boureks à la mode de Benghazi sous les bougies, ça fera rire les gamins et en plus ils sont assurés d’avoir leur photo dans les pages locales de Ouest-France…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu