Avertir le modérateur

24/05/2010

Johnny revient

allumerlefeu.jpgLa bonne nouvelle de la semaine c’est le retour de Johnny. Le retour pas le comeback car, si Johnny revient ce n’est ni pour remonter sur scène, ni par nostalgie du (vrai) goût de la (vraie) galette-saucisse, ni pour inaugurer la saison des incendies de forêts en allumant le feu aux quatre coins de l’hexagone. C’est pour passer des examens. Des examens médicaux, pas le bac.

Pour autant ses derniers fans sont heureux de le savoir en vie. « Restons Correct ! » et ses derniers lecteurs aussi, d’autant plus que nous crûmes un moment qu’il était revenu pour faire valoir ses droits auprès de l’Assurance Vieillesse, avant que monsieur Woerth ne repousse sine die l’âge légal de départ à la retraite des vieux rockers, sans tenir compte de la longueur ni de la pénibilité de leur carrière.

 

8430938_08_Johnny_Hallyday_Gstaad_Photo_Fenouil_0KV3JMLY.JPGBen pas du tout : courageux comme on le connaît et soucieux de contribuer au maintien de l’activité des seniors, Johnny n’a pas annoncé qu’il arrêtait. Toutefois, le hic c’est que ce n’est pas en France mais en Suisse qu’il va continuer à s’acquitter de ses cotisations sociales.

C’est quand même triste. D’abord parce que cela démontre que le bouclier fiscal n’est pas assez blindé pour le convaincre de revenir se faire taxer at home, ensuite parce qu’être contraint de finir ses jours dans une modeste cahute en bois des faubourgs de Gstaad, ça fait quand même un peu beaucoup pitié.

 

scrabble-retailw.jpgCar, il faut le savoir et quoi qu’on en dise, la vieillesse des stars assignées à résidence dans l’Oberland bernois, c’est pas franchement rock n’roll tous les jours. Les röstis une fois de temps en temps ça passe mais tous les jours ça lasse grave. Surtout quand votre toubib vous interdit de les faire glisser avec un coup de fendant bien frais.

Leur reste plus pour s’éclater que la partie quotidienne de scrabble avec un Roman Polanski en attente d’extradition, arrosée à la tisane sucrée à l’aspartam et accompagnée de biscottes sans sel et chichement tartinées au Saint Hubert 41, nouvelle formule encore plus riche en omégas 3.

Comme quoi et contrairement à ce que clamait le regretté Jean-Paul Sartre, l’enfer ce n’est pas que les autres, ça peut aussi être les paradis fiscaux…

17/12/2009

Envahir la Suisse ?

gstaad palace.jpgNous sommes fâchés avec la Suisse, fallait que ça arrive. Faut dire aussi que, sans donner dans l’helvètophobie, force est de constater que depuis quelques temps ce soi-disant paisible voisin n’a que trop tendance à se croire tout permis.

Tout a commencé en 2007 quand ils nous ont piqué Johnny et ses impôts et, depuis cet inacceptable kidnapping fiscal, la situation n’a pas cessé de se détériorer entre les deux riverains du Léman.

A tel point que Josette et Marcel, qui avaient réservé pour la semaine de Noël au Gstaad Palace, seraient prêts à y renoncer.

Il est maintenant question qu’ils soldent leurs RTT 2009 au chaud, chez eux, à Pleurtuit comme tout le monde, vu qu’en plus Johnny serait toujours bloqué du dos dans son hosto américain.

fendant.jpgAucune chance par conséquent de se poivrer le nez en sa compagnie et au fendant (prononcez « faindain »…) dans l’un ou l’autre de ses chaleureux estaminets alpestres qui ont fait la réputation d’éthylisme convivial de l’Oberland bernois.

Foin donc du faindain et des röstis, ça sera muscadet et (vraie) galette-saucisse comme d’hab au réveillon.

 

Swiss_fondue.jpgLe contentieux franco-suisse ne se limite pas à cette simple rivalité œnologique. Il y a malheureusement beaucoup plus grave et, même si « Restons Correct ! » n’a pas pour intention de jeter de l’huile sur le réchaud à fondue valaisanne, il est quand même nécessaire de rappeler à nos lecteurs que, ces derniers temps et question provocations, la Confédération Helvétique n’a pas mégotté.

Alors que notre Grand Débat National sur l’Identité éponyme se déroulait paisiblement dans les salons feutrés de nos sous-préfectures rurales autour de la grave question de l’apprentissage de la Marseillaise par les enfants des écoles, ils sont venus foutre délibérément le « souk » avec leur référendum à la con sur les minarets.

C’est malin ! Malin et discourtois. Ils auraient au moins pu avoir la délicatesse d’attendre les élections régionales et que le PS ait repris l’Alsace et la Corse à L’UMP (pour la Lorraine c’est déjà fait…) avant de poser publiquement les questions qui fâchent tout le monde.

 

gtell1.jpgEt voilà que maintenant ils se sont mis dans la tronche d’empêcher monsieur Woerth d’utiliser les listings des contribuables français en rupture d’impôt national, spontanément fournis au fisc hexagonal par des employés de banques qui ne seraient même pas rétribués (celle là c’est sans doute la meilleure…) pour le faire.

Non mais ils se croient où ? Chez eux peut-être ? Sont pas au courant que le nouveau sheriff européen s’appelle Sarko ? Ils regardent pas TF1, ne se connectent jamais sur 20Minutes.fr ?

Sans donner dans le bellicisme ni jouer les va-t-en guerre façon Obama en Afghanistan, on peut légitimement se demander s’ils ne méritent pas une expédition aussi punitive que militaire.

Juste pour leur apprendre que l’armée française c’est autre chose que Guillaume Tell et son arbalète, juste pour éparpiller les récalcitrants aux quatre coins du lac des Quatre Cantons, façon puzzle

ubs.jpgSans compter qu’aller casser du banquier genevois, c’est sans doute plus facile et surtout plus populaire que d’aller « pacifier » le taliban de base…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu