Avertir le modérateur

13/02/2010

Totems et racines

oumpahpah.jpgLes Chinois nous l’avaient joué chauvin grandiloquent, Chine éternelle, Confucius et compagnie, explorations africaines de l’amiral Zheng-He et taïkonautes à la mode NASA des années 60.

Pour la cérémonie d’ouverture de leurs JO, les Canadiens ont semble-t-il préféré faire dans le soft et l’archéologique, façon Oumpah-Pah, redécouverte des cultures autochtones, tambours de guerre, pemmican et totems de pierre.

Ben ils ont eu raison car il semble bien que, dans son immense bonté, le Grand Manitou ait fini par faire tomber un peu de neige pile là où il fallait.

Comme quoi les incantations rituelles ça ne marche pas qu'en politique...

 

curling_1909.jpgLes mânes de George Vancouver, le fameux navigateur britannique qui donna son nom à l’endroit, peuvent reposer en paix au paradis des grands découvreurs : notre belle jeunesse olympique va pouvoir s’ébrouer joyeusement en toute quiétude et dans la neige.

« Restons Correct ! » est ravi pour elle, surtout si l’équipe de France masculine de curling bat les Chinois vendredi prochain, prouvant ainsi l’indéniable supériorité de la civilisation de la (vraie) galette-saucisse sur celle du riz trop cuit sauce soja.

Allez les Bleus ! A coup de balais brosse que vous allez nous les exploser les cocos !

 

umpha paha et asterix.jpgReste que le choix de rendre ainsi hommage à la défunte culture amérindienne du Nord peut surprendre. Il peut même agacer par son côté un brin cucu-gnangnan, par ses relents de culpabilité rétrospective et bien-pensante, façon Nicolas Hulot descendu d’un hélicoptère au fin fond de l’Amazonie pour y filmer les derniers survivants de l’âge de pierre.

De notre point de vue et pour connaître un brin l’état d’esprit des red necks d’outre-Atlantique, c’est d’abord une façon pour eux de se démarquer de leur culture européenne d’origine.

Une façon paradoxale car si, francophones ou non, nos cousins canadiens ont horreur que nous les prenions pour des « sauvages », ils ne perdent que rarement l’occasion de nous gonfler avec leurs supposées racines totémiques.

Faut pas leur en vouloir, surtout quand on est né au pays d’Astérix...

 

Sur un mode plus sérieux, le professeur Jean-Yves Naudet, auteur de l’excellent article qui a inspiré « Merci Hugo ! », notre billet d’hier, nous a aimablement fait remarquer qu’il l’avait initialement publié sur le non moins excellent site libres.org : http://www.libres.org

Dont acte et merci à lui.

10/07/2008

Les Chinois à Paris

203482498.jpg1973 : Après une petite décennie de Mao-mania hystérique et de sinophilie compulsive, le regretté Jean Yanne réalise « Les Chinois à Paris » (1), une bonne grosse comédie qui joue sur l’analogie entre l’occupation nazie en France est une invasion fictive du pays par les communistes chinois. C’est outrancier, drôle et très politiquement incorrect. 506186016.jpgL’ultragauche française s’étouffe de rage, l’ambassadeur de Chine en France est rappelé à Pékin pour une autocritique préliminaire à un stage de rééducation en camp de travail, le public français s’étrangle de rire dans sa (vraie) galette-saucisse…

1626376868.jpg2008 : Sarko prend la très regrettable décision d’assister à la cérémonie d’ouverture de la « Chine Pride » (alias les JO de Pékin), Robert Ménard et Cohn-Bendit protestent véhémentement. « Restons Correct ! » les approuve d’autant plus que l’actuel ambassadeur de Chine en France en remet immédiatement une couche en interdisant au Président de la République de recevoir ce dangereux terroriste qu’est le Dalaï-Lama… Ne reste plus qu’à espérer que, retrouvant sa bravitude légendaire, Sarko passera outre l’ukase impérial (2).

Il faut en effet le savoir : Si la Chine n’est pas un pays traditionnellement expansionniste en dehors de ce qu’elle pense être ses frontières « historiques », elle est tout aussi traditionnellement xénophobe et méprisante, pour ne pas écrire carrément raciste, à l’égard des « barbares » qui n’on pas eu la chance de naître dans le périmètre de l’Empire du Milieu.

Aucune considération pour les civilisations extérieures ni pour les nations étrangères qui sont spontanément classées en deux catégories : 1422068512.jpg460987899.jpgLes pays soumis priés de fermer leur clapet et de payer tribut à l’Empereur d’une part, les pays rebelles d’autre part qu’il faut soumettre, par la menace économique et financière en l’occurrence. De ce point de vue Hu Jintao ne diffère en rien de l’empereur  Qianlong qui, à la fin du dix huitième siècle, crut intelligent de recevoir Lord McCartney, l’ambassadeur extraordinaire de la Couronne britannique, aussi chaleureusement qu’un marchand de porcelaines Ming recevrait dans sa boutique un éléphanteau socialiste à la veille du congrès de son parti…

Quant à l’arme économique, il faut le savoir aussi, elle est à peu près aussi redoutable qu’un tigre de papier monnaie sous-évaluée. Si la Chine a besoin de centrales nucléaires ou de TGV elle les achètera aux fournisseurs qui lui offriront le plus de transferts de technologies potentiels et non aux entreprises des pays dont les dirigeants politiques auront gagné la médaille d’or de la souplesse d’échine diplomatique.

Donc, Monsieur le Président de la République, faites nous plaisir, puisque vous allez à Pékin recevez aussi le Dalaï-Lama !

Quant à Son Excellence l’Ambassadeur de Chine en France, qu’il ne s’inquiète pas pour son sort et celui de sa famille : Amnesty International fera surement le nécessaire pour que sa rééducation politique se passe aussi moins mal que possible (3)…

 

(1) Rarement rediffusés à la télé, « Les Chinois à Paris » ont été réédités en DVD disponible chez votre dealer habituel. A voir ou à revoir pour la scène « culte » de la représentation au Palais Garnier de « Carmeng », l’inoubliable opéra-ballet révolutionnaire à la gloire des glorieux combattants de l’Armée Populaire en lutte contre l’impérialisme yankee.

(2) Après s’être fait finement traiter de « petit caniche de Bush », Sarko ne va quand même pas se laisser caricaturer en « pékinois d’Hu Jintao »…

(3) Au cas où Son Excellence n’aurait pas une confiance aveugle en Amnesty International, qu’elle sache que « Restons Correct ! » serait ravi de lancer, le cas échéant, une « campagne de blogs » pour que l’asile politique lui soit accordé, à lui et à sa famille.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu