Avertir le modérateur

09/12/2009

Les Girondins sont de retour

verre-a-bordeaux.jpgLes Girondins dont parle ce billet n’ont rien à voir avec l’équipe qui, nous dit-on, écume brillamment  les stades de foot de l’Hexagone et plus largement ceux de notre vieille Europe. Que nos lecteurs bordelais nous pardonnent, « Restons Correct ! » est loin d’être le blog le mieux placé pour disserter fouteballe. En fait, pour être tout à fait franc, il a fallu « l’affaire Thierry Henry » pour que nous apprenions que ce n’était pas bien de marquer des buts avé la main con.

Qu’ils sachent par contre que nous apprécions énormément leurs excellents pinards et qu’ils peuvent nous envoyer des échantillons, via la rédaction de 20Minutes.fr qui nous les fera parvenir après avoir prélevé quelques bouteilles pour « service-rendu » à ses blogueurs. Les « fêtes » approchent, merci d’avance, pour eux comme pour nous.

Il va de soi qu’en contrepartie nous saurons trouver les mots pour vanter les mérites des Médoc, Graves et Sauternes sans oublier le bon vin de Saint Emilion qui, selon la chanson, vous donne un cœur de lion… et qui accompagne si bien la (vraie) galette-saucisse.

 

guillotine-execution.jpgPlus sérieusement et au moment où cette Education Nationale que la planète entière nous envie s’apprête à dissuader la fine fleur de nos lycéens de s’intéresser à l’Histoire de notre pays, nous voulons évoquer la mémoire de cette mouvance des révolutionnaires de 89 baptisée girondine, dont les principaux leaders furent massivement guillotinés au nom de la Liberté par les sbires de Robespierre et consorts.

Leur crime était d’avoir osé résister à l’hyper-centralisme républicain qui prônait l’uniformité sociale, institutionnelle et politique du pays.

Comme quoi, en invitant nos concitoyens à débattre de l’Identité Nationale dans les préfectures en vue de renforcer la cohésion du pays, Sarko et Besson n’ont rien inventé, même s’il serait injuste de les suspecter d’intentions meurtrières à l’encontre des récalcitrants.

En tous cas à l’époque le mot d’ordre était clair : je ne veux voir qu’une seule tête, tranchée si nécessaire...

Les lecteurs désireux d’en savoir plus pourront se reporter à l’Histoire des Girondins de Lamartine qui n’a pas écrit que des mièvreries du genre ô temps suspends ton vol et vous, heures propices, suspendez votre cours…

 

freche20090525.jpgLa bonne nouvelle c’est qu’après plus de deux siècles de jacobinisme compulsif, les Girondins relèvent la tête et qu’il commence à se dire, de plus en plus fort et de plus en plus souvent dans nos belles provinces, que y’en a ras le bol du centralisme exacerbé et de la tutelle étouffante de l’Etat national et des « bureaux parisiens ».

L’approche des élections régionales excite naturellement ses accès de fièvres centrifuges, à gôche notamment.

En Poitou-Charentes, Ségolène Royal a rappelé le weekend dernier qu’elle n’avait pas besoin de l’onction du PS pour proposer une alliance aux modémistes du cru et, nous venons d’apprendre qu’en Septimanie Languedoc-Roussillon, cette vieille baderne mégalo de Jojo Frêche venait de faire plier les ayatollahs du politiquement correct à la sauce socialiste.

Il n’y a pas que la Liberté d’Expression qui soit potentiellement dangereuse, la décentralisation aussi…

 

Ce n’est certes pas une raison suffisante pour inciter Josette et Marcel à voter socialo, mais ça méritait quand même d’être salué.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu