Avertir le modérateur

30/07/2012

Un ministre hybride...

 

Ectac.Caricatures-Arnaud-Montebourg.03.jpgGilles Norroy est un ami de très longue date, un très fidèle lecteur de « Restons Correct ! » et une plume (parfois) très méchante. Ca fait trois excellentes raisons pour publier ci-dessous un billet d’humeur et de son cru qui résume assez bien ce qu’on peut penser des premiers pas gouvernementaux de notre très sémillant ministre du Redressement productif, public, laïc, obligatoire et entièrement financé avec nos sous… Pas de (vraie) galette-saucisse pour une fois mais une bonne dose de vitriol :

Certains s'étonnent du choix d'Arnaud Montebourg de privilégier la voiture hybride dans son plan de soutien à l'automobile. J'épargnerai au lecteur des considérations techniques sur le fait que ces voitures ne représentent que moins de 1% du marché car, la vraie raison de ce choix est d'ordre personnel : Arnaud Montebourg est lui-même une voiture hybride….

À l'avant vous trouvez un gros moteur thermique qui fonctionne à l'huile des frites grasses de la fête de la rose de Frangy dans son fief de Saône et Loire : ça pétarade, fait beaucoup de fumée, ne sent pas toujours très bon et surtout ne fait pas beaucoup avancer la bagnole. À l'arrière vous avez le moteur électrique qui ne fait pas beaucoup de bruit, ne sert pas à grand chose, sinon à donner une bonne conscience écologique à ceux qui achètent des hybrides. C'est avec ce moteur qu'il fait fonctionner ses vraies décisions politiques. Celle de subventionner les voitures hybrides par exemple. Grand diseux à l’avant, petit faiseux à l’arrière...

En fait, Arnaud Monteboug illustre assez bien cette idée de Lacan qui veut que l'on « devienne son nom » : monte-bourgeois tel est son destin, pour slammer un peu… Hier Rastignac devenant baron par mariage pour faire oublier la boucherie familiale, avocat n'ayant qu'un seul client, lui même, politicien populiste sur fond de graillou local.. Ayant laissé tomber Ségolène qui n'avait selon lui qu'un "seul problème, son compagnon "pour faire un deal avec ce dernier, chapitré par son nouveau coach médiatique personnel, le voilà ministre de la parole impuissante. Son avenir est tout tracé car il y a une place à prendre dans le paysage politique français, celle d'imprécateur en chef. Chevènement sucre les fraises, Mélenchon est épuisé, Bayrou est le seul à ne pas savoir qu'il est mort. Alors oui, c’est sûr, le Montebourg hybride a de l'avenir !.

Les Français aimeraient pouvoir en dire autant…

Gilles NORROY 

16/03/2010

Au Pays des Merveilles

martine-pays-merveilles.jpgCe premier tour de régionales ne nous aura rien épargné. Questions commentaires notamment. A gauche et vu d’en haut c’est Martine au Pays des Merveilles et Cécile dans la Forêt des Rêves Bleus Verts. A l’UMP ça serait plutôt Xavier ou la Revanche des Bisounours, et le Cave se Rebiffe au FN…

Il n’y a guère que Besancenot et Bayrou pour n’avoir pas encore, à notre connaissance, osé emboucher les trompettes des lendemains électoraux qui chantent.

Car, prétendre avoir remporté une « grande victoire » avec plus de 50 % d’abstention ou que la double stratégie d’ouverture et d’union dès le premier tour de la majorité présidentielle est payante, c’est évidemment prendre les contribuables-citoyens, électeurs ou abstentionnistes, pour des demeurés.

On peut du reste d’ores et déjà pronostiquer sans grands risques d’être démenti que les résultats du second tour sortiront du même tonneau.

 

gilles norroy.jpgDimanche prochain, une fois avalée sa (vraie) galette-saucisse matinale, c’est donc sans états d’âme mais sans illusions que « Restons Correct ! » ira voter Pécresse. Comme nous avions voté Sarko en 2007 avec toutefois la certitude de ne pas avoir à faire la queue devant notre bureau de vote favori.

Pas par conviction ni même par raison, mais juste parce que, pour avoir eu l’occasion d’échanger brièvement avec elle il y a quelques années, comme plus récemment avec tonton Huchon, il est clair qu’elle est quand même nettement plus futée que ce - au demeurant - fort brave et sympathique Jean-Paul.

En plus, elle a pris sur sa liste l’excellent Gilles Norroy, notre ami et ex-condisciple nancéien, qui y représente la Gauche Moderne. Gauche et « moderne », rigolez pas, ça existe aussi !

 

ils sont fous.jpgTout n’est cependant pas sombre dans ces résultats et leurs commentaires officiels et « autorisés ».

D’abord parce que Jojo de Montpeul a confirmé ce que nous attendions de lui en ridiculisant mamie Martine et ses blagues à deux balles, ensuite parce que voilà maintenant que les socialos bretons ruent à leur tour dans les brancards du jacobinisme solférinesque en renvoyant les z’écolos armoricains dans leurs 22 mètres.

Ils sont fous ces bretons ? Pas si sur même s’il est vrai que, vu son avance, le p’tit père Le Drian n’a pas besoin d’eux pour terminer la course en tête. En fait, compte tenu de la tronche particulièrement éveillée des verts du coin, il a du se dire qu’il y avait des « alliés » dont il pouvait aisément se passer pour inciter Josette et Marcel à voter pour lui.

C’est finalement peut être ça la bonne nouvelle des régionales : avoir redonné un peu de Liberté politique à quelques une de nos belles régions…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu