Avertir le modérateur

21/02/2010

La Totale

La totale.jpgLes camarades raffineurs de chez Total ont donc finement attendus que Josette et Marcel aillent perfectionner leur planté du bâton sur les pistes alpines pour se mettre en grève. Totale et illimitée bien sur.

Franchement c’est finement joué, raffiné même car, le Comité d’Entreprise ayant des accords avec la SNCF, ça ne devrait pas vraiment empêcher les membres du personnel et leurs familles d’aller jouer les Killy aux Menuires avec leurs potes d’EDF et de la RATP.

C’est ça l’économie sociale de marché : la grève sans perturber les RTT des collègues ; la pénurie c’est pour les autres, pas pour les travailleurs syndiqués.

 

bpvert.jpgMême s’il est encore trop tôt à l’heure où ces lignes sont écrites pour dire ce qu’il adviendra de cette prise d’otages juste lutte pour l’emploi et le pouvoir d’achat, chez « Restons Correct » nous ne sommes pas vraiment inquiets.

Pas plus tard qu’hier nous avons pu faire le plein de (vraie) galette-saucisse au marché de Pleurtuit et de super sans plomb chez monsieur BP. Y’avait même pas la queue.

Renseignement pris, chez Josette et Marcel c’est aussi zénitude et compagnie. Grâce aux bonus que vient de leur verser monsieur BNP, ils ont pu troquer leur studio cabine des Ménuires contre un chalet à Gstaad.

En plus, comme leur Prius toute neuve était à la révision, ils ont pris leur jet privé pour s’y rendre.

 

EricWoerth2.jpgEn attendant c’est surtout monsieur Woerth qui tire la tronche. Des raffineries en grève ça fait quand même moins de TIPP et de taxe carbone dans l’escarcelle étatique.

Sans compter qu’avec les pertes induites, monsieur Total va finir par ne plus payer d’impôts du tout, en France en tous cas…

30/08/2009

Liste Woerth : y être ou ne pas y être

Gestapo.jpgHier c’était grippe, aujourd’hui on fait fisc. Désolé, ce n’est pas plus drôle mais chez « Restons Correct ! » c’est l’actu qui décide. La faute en incombe à monsieur Woerth qui plastronnait ce matin à la une de 20Minutes.fr avec sa liste des 3 000 contribuables français lâchement caftés par la Suisse. Il a les noms, les adresses email et les profils Facebook : tout ce qu’il faut pour sévir. Ca va saigner pour leur numéro matricule de sécu, vont se faire souffler grave dans les bronches et remonter les bretelles imposables s’ils ne régularisent pas dare-dare leur situation à l’Hôtel des Impôts le plus proche.

S’ils n’obtempèrent pas fissa ça va être lâcher d’inspecteurs intraitables comme au bon vieux temps : chapeau mou, tenue korrekt, petites lunettes, moustache fine, sourire Colgate et élégant pardessus de cuir noir.

De quoi rappeler de très mauvais souvenir aux fraudeurs les plus anciens, de quoi faire avaler aux autres leur (vraie) galette-saucisse de travers.

 

papy.jpgDésormais, la question est : to be or not to be ? Etre ou ne pas être sur la liste de monsieur Woerth ?

Si vous « y » êtes et à moins d’être dans un trip maso hard, le mieux n’est probablement pas de la jouer papy fait de la résistance. C’est vous qui vous voyez mais nous vous conseillons d’aller d’abord acquitter humblement votre prune fiscale à qui de droit. Vous pouvez éventuellement accompagner cet acte de repentance citoyenne d’une séance d’autocritique façon maoïste ou plaidoirie à la stalinienne. Ca ne vous coutera pas moins cher mais ça fera bon effet dans votre dossier.

Avec un peu de bol et à condition de tomber sur un fonctionnaire un peu émotif, vous pourrez même obtenir des délais de paiement sans pénalités supplémentaires. Evitez par contre la menace de vous immoler par le feu sur son parking réservé : ça ne marche qu’à condition que votre usine soit menacée de fermeture…

Si après il vous reste quelques sous, précipitez vous à la Fnac pour y acheter l’Evasion Fiscale pour les Nuls pendant que l’ouvrage est encore en vente libre. Payez le en liquide c’est plus prudent, et mettez vous tranquillement en quête d’un havre fiscal plus accueillant et moins branché délation que la Suisse.

 

 clearstream2.jpgSi vous « n’y » êtes pas votre cas est beaucoup plus grave : c’est un coup à vous taper la honte dans les dîners en ville, à ne pas être invité à la bar-mitsva du petit dernier de Josette et de Marcel. Et inutile de faire croire que vous « y » êtes quand même : la liste de monsieur Woerth c’est du sérieux made in Switzerland, pas du tout le genre listing Clearstram où n’importe quel gamin un peu doué en informatique peut vous mettre qui il veut.

Le mieux alors est sans doute de prendre un air entendu genre qui avait lu à temps « un paradis d’perdu », le prémonitoire billet publié le 19 août sur ce blog, avant de répondre : la liste ?... Ah oui... LA liste ! Faut vraiment être nase pour y être, y’ a pas que la Suisse quand même…

 

Message personnel à John, notre banquier à Jersey : si tu fais le con…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu