Avertir le modérateur

13/02/2010

Totems et racines

oumpahpah.jpgLes Chinois nous l’avaient joué chauvin grandiloquent, Chine éternelle, Confucius et compagnie, explorations africaines de l’amiral Zheng-He et taïkonautes à la mode NASA des années 60.

Pour la cérémonie d’ouverture de leurs JO, les Canadiens ont semble-t-il préféré faire dans le soft et l’archéologique, façon Oumpah-Pah, redécouverte des cultures autochtones, tambours de guerre, pemmican et totems de pierre.

Ben ils ont eu raison car il semble bien que, dans son immense bonté, le Grand Manitou ait fini par faire tomber un peu de neige pile là où il fallait.

Comme quoi les incantations rituelles ça ne marche pas qu'en politique...

 

curling_1909.jpgLes mânes de George Vancouver, le fameux navigateur britannique qui donna son nom à l’endroit, peuvent reposer en paix au paradis des grands découvreurs : notre belle jeunesse olympique va pouvoir s’ébrouer joyeusement en toute quiétude et dans la neige.

« Restons Correct ! » est ravi pour elle, surtout si l’équipe de France masculine de curling bat les Chinois vendredi prochain, prouvant ainsi l’indéniable supériorité de la civilisation de la (vraie) galette-saucisse sur celle du riz trop cuit sauce soja.

Allez les Bleus ! A coup de balais brosse que vous allez nous les exploser les cocos !

 

umpha paha et asterix.jpgReste que le choix de rendre ainsi hommage à la défunte culture amérindienne du Nord peut surprendre. Il peut même agacer par son côté un brin cucu-gnangnan, par ses relents de culpabilité rétrospective et bien-pensante, façon Nicolas Hulot descendu d’un hélicoptère au fin fond de l’Amazonie pour y filmer les derniers survivants de l’âge de pierre.

De notre point de vue et pour connaître un brin l’état d’esprit des red necks d’outre-Atlantique, c’est d’abord une façon pour eux de se démarquer de leur culture européenne d’origine.

Une façon paradoxale car si, francophones ou non, nos cousins canadiens ont horreur que nous les prenions pour des « sauvages », ils ne perdent que rarement l’occasion de nous gonfler avec leurs supposées racines totémiques.

Faut pas leur en vouloir, surtout quand on est né au pays d’Astérix...

 

Sur un mode plus sérieux, le professeur Jean-Yves Naudet, auteur de l’excellent article qui a inspiré « Merci Hugo ! », notre billet d’hier, nous a aimablement fait remarquer qu’il l’avait initialement publié sur le non moins excellent site libres.org : http://www.libres.org

Dont acte et merci à lui.

11/01/2010

Heureusement y'a pas que le foot

cafe-sports.jpgQue ceux qui ne trouvent pas que le foot à toutes les sauces ça devient insupportable nous écrivent : ils ont gagné ! Reste à savoir quoi mais certainement pas le prix de l’ouverture d’esprit sportif.

On aurait pu croire que la vague de réchauffement climatique qui sévit en ce moment allait nous épargner un weekend médiatique consacré comme d’hab’ aux exploits et aux états d’âme des footeux célèbres ou ordinaires, qu’on allait enfin pouvoir se taper sa (vraie) galette-saucisse dominicale sans avoir à commenter le match Pleurtuit-La Richardais avec Josette et Marcel au comptoir du Bar des Sports de Ploubalay et ben non : c’est raté !

Il a suffi que l’équipe du Togo soit accueillie en Angola à coups de kalachnikovs, comme un vulgaire fourgon de la Brink’s dans un quartier sensible, et que l’équipe de Ploucbanech lès Bigorneaux se qualifie à on n’a pas bien compris quoi pour que, de 20Minutes.fr à TF1, les principaux médias nous soulent d’images et de commentaires, enthousiastes ou navrés, mais toujours aussi convenus.

 

curling.jpgC’est fort de ce constat et avec pour objectif d’œuvrer à la reconversion des terrains de foot impraticables pour cause de gel persistant, que « Restons Correct ! » entreprend d’attirer aujourd’hui l’attention de ses fidèles et nombreux lecteurs sur un sport d’équipe et de glace largement méconnu mais néanmoins olympique : le curling.

Les amateurs de détails et les esprits plus analytiques que synthétiques peuvent se reporter à l’article éponyme de chez monsieur Wikipedia.

Pour les autres il faut juste savoir que c’est une sorte de pétanque sur glace qui se joue avec une pierre et des balais brosses.

La paternité du concept et de ses règles, aussi obscures pour le profane que celles du golf ou du cricket, est attribuée à des Ecossais qui avaient à l’évidence quelque peu abusé du pur malt 12 ans d’âge.

Cette fâcheuse origine éthylique n’a heureusement pas empêché les instances olympiques d’inscrire le curling au calendrier des JO de Vancouver.

 

curling team.jpgNous donnons donc rendez-vous à tous les (vrais) sportifs, à tous les esprits libres et à tous les amateurs de single malt le 19 février à 19 heures (heure locale), pour assister à la probable victoire certaine de l’équipe de France masculine de curling sur la Chine.

Allez les bleus : à coups de balais-brosses qu’ils vont nous les exploser les cocos bouffeurs de riz trop cuit ! C’est sur : c’est gravé dans la glace, c'est on the rocks comme on dit dans les pubs écossais...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu