Avertir le modérateur

08/06/2010

Du pain ou des jeux ?

Allez_les_bleus...French_team_supporters.jpgFinalement Josette et Marcel n’iront pas soutenir les « bleus » en Afrique du Sud. Pas parce qu’ils viennent de découvrir que là bas c’était l’hiver ni parce que, aux dires du Guide du Routard local, faut pas espérer trouver un marchand de (vraie) galette-saucisse à tous les coins de rue de Soweto.

C’est juste parce que les temps sont durs et qu’à des 600 euros la piaule - par jour mais avec quand même le p’tit déj inclus - c’était juste pas raisonnable. Ca faisait quand même cher pour aller brailler « allez les bleus ! » sur les gradins d’un stade de foot, déguisé façon figurant du « son et lumière » du Puy du Fou, la tronche peinturlurée avec on ne sait trop quoi. Allez savoir dans ces pays où les sauvages ne causent même pas français.

 

Match-amical-ou-pas.jpgChez « Restons Correct ! » nous partageons largement l’analyse de ces fidèles lecteurs : à choisir entre le « pain » et les « jeux » nous choisissons le pain. Sans compter que nous connaissons des tas de moyens beaucoup plus amusants de claquer 600 euros par jour sans être obligé de réviser nos leçons d’arithmétique élémentaire pour savoir si 4-4-3, c’est mieux que 3-3-4 ou 3-4-3.

D’autant plus que, pour tout vous avouer et mondial ou pas, le foot ça nous fait d’autant plus chier que nous n’y avons jamais rien compris. Après tout c’est normal : faut sans doute être de gôche pour en saisir toutes les subtilités, pour en comprendre toute la dimension « communion populaire » dans un élan  de rassemblement fraternel des vrais sportifs venus des quatre coins de la planète pour se tirer la bourre.

 

rama yade.jpgC’est la raison pour laquelle nous soutenons sans réserve la position prise par l’excellente Rama Yade à propos des frais de déplacement de nos vaillants représentants sur place.

Madame la Secrétaire d’Etat, sachez si vous avez encore le loisir de nous lire, que nous sommes 100 % d’accord avec vous quand vous vous interrogez sur l’opportunité d’un hébergement aussi somptuaire.

Y ‘a pas de raisons qu’il n’y ait que les traders à bonus qui s’y collent question serrage de leurs ceintures en croco de chez Hermès. C’est un peu tard mais si, comme nous ne vous le souhaitons pas, vous êtes toujours à cet important poste ministériel dans quatre ans, nous vous suggérons de les loger sous la tente, à la succursale locale du camping des Flots Bleus par exemple.

Ils n’auront droit au bungalow pour six personnes avec toilettes privées et vue sur la mer que s’ils ne s’emmêlent pas trop les pinceaux en jouant à la baballe avec leurs petits camarades.

12/08/2009

Allez les Féroé !

feroe 1.jpgAujourd’hui c’est foot sur TF1 et géo sur « Restons Correct ! ». En attendant la retransmission en direct du match de qualification que les « bleus » ne doivent pas perdre, nous avons réuni à l’intention des plus curieux d’entre vous quelques éléments d’information sur les îles Féroé et leurs sympathiques habitants.

Autant vous le dire d’emblée, les Féroé ne sont pas des îles de gonzesses pacotille façon Caraïbes ou Baléares. D’abord faut déjà les trouver sur la carte, paumées qu’elles sont quelque part entre le nord de l’Ecosse et l’Islande.

Elles auraient été découvertes par hasard et vers l’an 800 par d’entreprenants moines irlandais en quête de bébés phoques à massacrer et de païens à évangéliser. Ensuite elles se sont peuplées de vikings malencontreusement échoués là à la suite d’un abus d’aquavit alors qu’ils voguaient vers l’Islande. Depuis elles sont restées sous la tutelle scandinave et sont encore aujourd’hui une province autonome du royaume du Danemark.

 

eglise feroé.jpgAux dernières nouvelles 47 700 habitants peupleraient les  dix-huit îles que compte l’archipel. Traditionnellement, ils vivaient de l’élevage des moutons, ce qui explique sans doute leur manie de faire pousser du gazon sur les toits de leurs baraques. Désormais ils s’adonnent principalement à la pêche en mer et à la mise en conserves des poiscailles, vu que chez eux c’est comme partout : le mouton ça eut payé, mais ça paye plus !

Question foot c’est donc du costaud, du solide, du rustique. Certes, séché ou mariné, le hareng n’a pas toutes les vertus diététiques de la (vraie) galette-saucisse mais ça vous bâtit quand même de l’avant-centre rugueux et du goal-keeper en granit. En plus, on dira ce qu’on voudra, mais chercher le terrain de foot à bicyclette et dans le brouillard onze mois par an, ça vous trempe quand même plus le caractère question motivation que de se rendre à l’entrainement en 4X4 intérieur cuir avec la clim’ réglée frigo et Orelsan à fond sur la stéréo…

 

rugby.jpgIl faut quand même vous l’avouer : d’habitude, le foot ça nous fait chier grave ne nous passionne pas vraiment. Dans la rubrique intellos se disputant un ballon, notre préférence va nettement au rugby, ne serait-ce que parce que l’accent de « l’Ovalie » profonde est certes plus rocailleux mais aussi beaucoup plus rare que celui des cités sensibles. Dans le RER en tous cas. Et puis en plus le rugby c’est du sport, du vrai : on n’appelle pas le Samu à chaque fois qu’un joueur glisse sur la pelouse ou se prend un coup de boulle dans la tronche…

Pourtant ce soir, on va faire une exception pour supporter les Féroé, une Carlsberg à la main . Pas parce que nous sommes de mauvais Français mais simplement parce que ça nous ferait quand même bien rigoler de voir demain la tronche de Raymond Domenech et de ses boys à la télé si, par chance, ils se faisaient éliminer par les marins pêcheurs du coin. En plus, ça nous ferait des vacances médiatiques l’année prochaine au moment de la prochaine Coupe du Monde. Alors tous en chœur avec nous :

 

Allez les Féroé !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu