Avertir le modérateur

29/03/2010

Trop manger fait grossir

rat.gifC’est le scoop scientifique du printemps : les rats qui mangent trop grossissent ! Sans compter que plus ils bouffent plus ils grossissent. En plus, affirment les chercheurs du célèbre Scripps Research Institute de Floride qui ont mené cette importante étude, ils préfèrent le Big Mac aux croquettes achetées en promotion chez Leader Price.

La conclusion s’impose d’elle-même : non seulement la junk food c’est pas bon pour la ligne, mais en plus, quand on passe sa vie dans une cage de laboratoire, on finit par trouver ça bon. A tel point que ça finirait par agir comme de la dope sur la cervelle des rats en question.

 

florida-beach.jpgFranchement ils sont trop forts les chercheurs du Scripps machin ! « Restons Correct ! » ignore qui les finance mais, si nous le savions, nous irions lui proposer direct de découvrir l’eau tiède ou le fil à couper le beurre dans l’un de ses labos de plage, façon starlettes bien bronzées, sable bien blanc et cocotiers bien verts…

Et dire que pendant ce temps là et pour des salaires de misère, la fine fleur de la recherche française s’échine à résoudre la quadrature du cercle climatique dans des labos même pas chauffés et éclairés à la chandelle.

Z’ont bien du mérite nos braves petits gars du CNRS et d’ailleurs de ne pas avoir encore envoyé leur CV à monsieur Scripps Institute. A moins bien sur qu’ils craignent les coups de soleil, qu’ils ne sachent pas nager ou qu’ils ne causent pas l’anglais.

 

burkini.jpgReste que la nouvelle de cette importante découverte est parvenue jusqu’à Pleurtuit. Même que Josette, qui n’est pas certaine pour cause de kilos superflus de rentrer à nouveau dans son burkini de l’été dernier, a retenu la leçon.

En prévision des beaux jours qui finiront bien par arriver, elle a décidé de ne plus foutre les pieds au McDo du coin pas plus qu’au Quick Halal de Ploubalay.

Dorénavant c’est juré ça sera (vraie) galette-saucisse sinon rien !

Non mais des fois, faudrait quand même pas qu’au nom de la mondialisation ultralibérale, les dealers de junk food viennent fourguer leur ignoble came dans nos riantes cambrousses !

14/08/2009

Topless et politique

Burkini.jpgC’est l’événement de l’été au camping des Flots Bleus : Josette ne fait plus topless sur la plage. Tant pis pour l’instruction des mômes de la colo de vacances de Prisunic, ils sont privés de son légendaire 90 c. De toutes manières, depuis qu’il y en a trois qui ont toussé après avoir clopé aux cabinets, la DASS les a tous consignés dans leur dortoir par application du principe de précaution pandémique. En plus, c’était rien que du tabac…

L’année prochaine elle fera peut-être burkini, que ça fasse ou non plaisir à Marcel. Après tout les femmes sont libres, c’est sur, c’était même écrit dans le Nouvel Obs et dans Télérama. En plus, l’éditorialiste de Cosmopolitan est formel : les lolos à l’air c’est comme pisser ailleurs que sous la douche, pour se taper la honte ya pas pire.

 

Le « cas » de Josette n’est évidemment pas isolé. Les correspondants balnéaires de « Restons Correct ! » sont unanimes : cet été il n’y a plus que les vieilles babas hollandaises et les shampouineuses égarées pour balancer encore leurs roberts sous le nez des plagistes saisonniers. En attendant les résultats de la grande étude que les enseignants-chercheurs en sociologie du CNRS ne vont pas manquer d’entreprendre dès qu’ils seront rentrés de leur stage annuel de poterie quechua, nous en sommes réduits aux hypothèses sur les causes de ce reflux massif du sea, sex and sun jusqu’alors triomphant.

maillots 1900.jpgComme il est exclu qu’il s’agisse de l’effet collatéral d’une très improbable inversion du réchauffement climatique provoqué par la mondialisation ultralibérale, il ne reste plus que l’hypothèse d’un retour en force de l’ordre moral, façon époque victorienne et sa tendance perverse à l’exhibition étroitement encadrée par les autorités religieuses.

 

Heureusement qu’il reste les Allemands ! Encore une fois ce sont nos voisins les boches, nos amis les schleus, nos potes les fridolins qui montrent la voie de la résistance au balnéairement correct. Faut dire que même si la Bratwurst ça le fait pas comparée à la (vraie) galette-saucisse, ils savent rester gruppiert question qualité. De la bière qui mousse vraiment, des bagnoles indestructibles façon Mur de l’Atlantique, un pape bac + 12 en économie : on ne peut pas dire qu’ils mégottent sur le solide, le costaud, le durable…

article_decollete.jpgEn politique c’est évidemment pareil. Foin des pudeurs faussement virginales désormais de mise sur les plages françaises, ils ont carrément pris le parti, Angela Merkel en tête, de l’abondance mammaire.

Wir haben mehr zu bieten, nous avons plus à offrir pour ceux qui ont séché l’allemand pour aller mater les roploplos de Josette. Le slogan et l’affiche ont déjà fait le tour du wouaib. Vive les tétons et bravo les teutons, ça au moins ce n’est pas de la com politique pour rosière mijaurée. Ya plus qu’à leur souhaiter que ça marche et, en attendant les excuses de Ségolène Royal, qu’à psalmodier en chœur avec les militants :

 

Ach, Angela grosse nibards !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu