Avertir le modérateur

04/10/2009

Nuit Blanche et fraîchitude

diapo_nuitblanche17 sarkis.jpgLa Nuit fut Blanche, elle fut également fraîche. Fraîche mais pas vraiment rafraîchissante, un peu lourdingue même. C’est en tout cas l’opinion de Josette et de Marcel recueillie par « Restons Correct ! » aux aurores. Pourtant, et grâce au TGV qui relie désormais directement Saint Malo à Montparnasse, ils avaient fait exprès le déplacement. Pour se cultiver et pour frimer leurs potes du club de scrabble local.

Pour frimer les potes on verra mais question culture c’est plutôt désenchantement et compagnie qu’enthousiasme et extase esthétique. Certes ils s’attendaient à l’absence de (vraie) galette-saucisse sur le parcours mais, à part Sarkis à la Mosquée, ils n’ont guère plus goûté le show que les kebabs frites dont ils durent se contenter faute de mieux.

Faut dire aussi que des mosquées y’en a pas des masses du côté de Pleurtuit. Alors, quand on peut en approcher une de nuit, sans se déchausser et avec des lumières partout, on ne va quand même pas bouder le frisson de plaisir que procurent ces instants d’intense exotisme cultuel.

 

diapo_nuitblanche3.jpgCe n’est pas parce que Josette et Marcel sont rien que des gros beaufs provinciaux, genre abonnés à Téléstar qui votent Le Drian aux régionales et Sarko à la présidentielle, qu’il ne faut pas prendre leur opinion en compte. De fait, ce que nous en avons vu ressemblait plus à un florilège de sons et lumières façon « la croisière du troisième âge s’amuse » qu’à de la créativité artistique débridée, fut-elle contemporaine.

N’en déplaise aux profs d’arts plastiques certifiés ZEP et autres médiateurs culturels en zones rurales extasiés que nous eûmes l’heur de croiser durant la nuit, ça puait généralement quand même un peu-beaucoup des pieds.

Evidemment ce qu’on en dit n’est jamais que le jugement franchement réac d’un blog pourri et de droite dont le niveau culturel n’a jamais vraiment dépassé celui des aventures de Tintin et Milou.

 

art soviétique.jpgPour autant il est difficile de pronostiquer que cette succession de « tableaux » nocturnes et contemporainement « artistiques » restera gravée dans le marbre de la culture parisienne, ni même pas dans celui de la bobofitude germanopratine.

Ceci démontre une nouvelle fois que quand la sphère publique se mêle de « création », le pire, ou tout au moins le médiocre, n’est jamais très long à attendre. De tous temps, sous tous les cieux et sous tous les régimes, culture et politique n’ont que rarement fait bon ménage.

Certes la « Nuit Blanche » ne nous ne la joue pas encore l’art par le peuple et pour le peuple sous le contrôle des travailleurs et du parti, façon URSS de la grande époque, mais ça pourrait bien commencer à y ressembler.

 

Message personnel à monsieur Delanoë : pour l’édition 2010 demandez plutôt à Josette et à Marcel de vous faire le casting, ça devrait pas coûter plus cher, ça sera pas pire et certainement beaucoup plus fun…

27/07/2009

Bertrand à la plage

sarko hosto.jpgTraditionnellement, le 27 juillet c’est jour de bonté chez « Restons Correct ! ». Tradition oblige, notre billet du jour s’ouvre donc sur la sortie de l’hosto de Sarko, une nouvelle qui ne peut que réjouir tous ceux qui comme nous ont préféré, sans illusion mais sans états d’âme, voter en 2007 pour le Bonaparte des Hauts de Seine plutôt que pour la bonne sœur l’égérie socialiste des Deux Sèvres. Le Président serait dit-on en convalescence à Versailles. Nous lui souhaitons évidemment un prompt et parfait rétablissement même si nous pensons qu’une cure de (vraie) galette-saucisse du côté de Saint Malo lui aurait été encore plus salutaire. En plus, ça aurait fait des vacances supplémentaires aux Versaillais qui ont pris leurs congés payés en juillet et à Saint Lunaire…

 

Bertrand_Delanoé.jpgMais ce n’est pas tout ! Comme notre bonté est immense, nous souhaitons également faire profiter de l’aubaine une autre personnalité majeure du paysage politique hexagonal : Bertrand Delanoë en l’occurrence que le baromètre mensuel des personnalités politiques de la maison Ipsos vient de désigner comme le dirigeant le plus populaire. Loin devant la cohorte des éclopés du PS, loin devant Bayrou et Cohn-Bendit, devant même Rama Yade et Michèle Alliot-Marie. Bravo monsieur le Maire ! On vous l’avait bien dit : dès que les braves gens auront oublié vos pulsions libérales, votre popularité ne pourra que s’envoler vers des sommets à jamais inaccessibles aux Martine Aubry, Manuel Valls, Julien Dray et consorts.

 

parisplages-.jpgReste qu’il est juste de remarquer que l’ouverture récente au public de Paris-Plages, avec un « s » car il y en a désormais plusieurs, n’est sans doute pas complètement étrangère à cette, au demeurant indiscutable, performance. Quelques tonnes de sable fin artistiquement déversés sur la voie Georges Pompidou, une poignée de palmiers en pots, une brochette de transats alignés pour que le bétail regarde confortablement passer les bateaux mouches comme les vaches regardent passer les trains et voilà le travail : le centre de Paris embouteillé jusqu’au 15 août, des sujets de reportages en veux tu en voilà pour France 3 Ile de France ou Libération et une cote de popularité à donner des aigreurs d’estomac à tous les hiérarques socialistes que DSK n’a pas invité à Marrakech pour s’y répartir discrètement les postes en 2012.

 

Finalement la politique c’est comme l’économie : c’est bien plus simple que ce que les spécialistes essayent de faire croire aux braves gens…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu