Avertir le modérateur

24/03/2010

A la reconquête du peuple de droite

gros bourgeois.jpgLe « peuple de droite » n’est rien qu’un ramassis de gros bourgeois incultes manipulés par des financiers véreux à la solde du grand capital. C’est bien connu. Du reste, on n’y recense aucun enseignant-chercheur en musicologie expérimentale, aucun titulaire d’un DESS en management des médiations interculturelles en milieu rural.

Vous pouvez croire « Restons Correct ! » sur parole : ayant quitté l’école à seulement bac + 5 pour aller gagner notre (vraie) galette-saucisse quotidienne dans, comble d’ignominie, le secteur privé et marchand, nous sommes particulièrement bien placés pour vous en causer.

Le « peuple de droite », nous pouvons le confirmer, ne regarde que TF1, ne lit que le Figaro, quand il n’est pas analphabète, ne s’intéresse qu’au foot, ne participe jamais au moindre stage d’initiation à la poterie quechua dans le Lubéron, est fan de Johnny, se gave de bonus, se goinfre de sushis au thon rouge, ne fait qu’exceptionnellement pipi sous la douche pour économiser l’eau et ne vote jamais à gôche.

 

TaxeCarbone.jpgEn 2007 on s’en souvient, il a massivement voté Sarko. En 2010 on l’a vu, il a plus déserté les isoloirs que la moyenne. On peut ainsi estimer qu’entre le second tour des présidentielles et celui des régionales, ce sont près de 9 millions de voix électorales qui se sont tues à droite.

Consternation à l’Elysée mais aussi trouille bleue dans la majorité parlementaire. D’autant plus que, ce n’est un secret pour personne, en visite dans sa circonscription, le ou la député(e) majoritaire de « base » en entendait depuis déjà quelques temps des vertes et des pas mures du côté de chez Josette et Marcel.

Plutôt des « pas vertes » du reste, à propos de la future taxe carbone notamment. Genre c’est pas bientôt fini les conneries façon monsieur Hulot et consorts ? Faudrait peut-être qu’on arrête de nous enfumer, on veut bien trier nos déchets, rouler en Prius et prendre les transports en commun quand ils ne sont pas en grève mais, raquer en plus à propos de tout et de rien, c’est « non » !

 

beret_basque.jpgExit donc cette consternante usine à gaz fiscal. Jusqu’en 2012 au moins car d’ici à ce que l’Union Européenne l’instaure, Ségolène aura eu dix fois le temps de se réconcilier avec la Rougette de Lille.

C’est indiscutablement un premier et utile pas vers la reconquête d’un électorat qui, même s’il est bête sinon il voterait à gôche, même s’il est pour que la Paix universelle règne sur le Monde, que les petits zoziaux gazouillent dans les sous-bois et que Raymond Domenech démissionne, en a définitivement ras le béret de se faire taxer à tous les coins de rue.

Surtout pour financer une bureaucratie publique notoirement aussi pléthorique qu’inefficace ou des services éponymes qui « servent » surtout les intérêts particuliers de leurs personnels aussi dévoués que statutairement inamovibles…

22/01/2010

Vivement 2012

pleurs.jpgBlogueur de droite, c’est pas une sinécure. Surtout depuis que Ségolène Royal se fait rare dans les médias. Heureusement que de temps en temps il y a Vincent Peillon pour nous fournir matière à persifler un peu ou, pour faire râler nos amis les gôchos, une divine surprise comme le retour de la droite au pouvoir au Chili.

« Restons Correct ! » n’a certes pas pour habitude de pleurnicher sur son sort. Pour autant, même nos lecteurs les plus critiques peuvent comprendre que défendre la nomination de Sarko junior à l’EPAD ou la rémunération à tiroirs d’Henri Proglio ça peut finir par vous lasser la plume, par lui émousser le mordant, par en altérer la verdeur.

C’est des trucs à vous donner envie de rendre votre tablier à cuisiner la (vraie) galette-saucisse ou à vous inciter à rejoindre le cercle des blogueurs disparus, même si les régionales devraient nous apporter prochainement quelques nouvelle et excellentes occasions de ricaner sottement.

 

dsk-16j.jpgLa bonne nouvelle, celle qui nous incite à persévérer, c’est qu’il paraît qu’en 2012 DSK a toutes les chances d’être élu président. C’est la maison IPSOS qui le suggère en indiquant dans son dernier « baromètre mensuel » que super Dominique est désormais la personnalité politique préférée de nos concitoyens, devant même ces incontournables abonnés au hit parade que sont Rama Yade et Bernard Kouchner.

Y’a plus qu’à planter des cierges là où il faut pour que ça l’fasse. La main baladeuse et à peine invisible du marché après le poignet agité à Rolex : nous sommes assurés d’avoir de quoi tenir tout le quinquennat en petits billets bien roulés du genre à faire rougir Josette et rigoler Marcel.

 

confort.jpgCar il faut le savoir : il est toujours plus confortable d’être dans l’opposition que dans la majorité…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu