Avertir le modérateur

23/10/2008

Ca y est : Sarko s'est lâché !

sarko.jpgEt voilà, ça devait arriver, c’était prévisible : A force d’étrangler les entreprises à coups de réglementations ineptes, de contraintes sociales paralysantes et de taxes aussi lourdes qu’économiquement contre-productives, maintenant va falloir raquer. C’est la conclusion la plus évidente de l’annonce faite aujourd’hui à Annecy par Sarko : 175 milliards d’euros investis en 3 ans via un fond d’intervention en faveur des « entreprises stratégiques en difficulté ». Y’a pas de doute : Quand Sarko se lâche, il se lâche...

 

halloween.jpgEt qui c'est qui va casquer ? Au cas où vous ne l’auriez pas déjà compris « Restons Correct ! » vous le confirme : C’est l’Etat ! C’est à dire nous avec une inéluctable augmentation des prélèvements obligatoires auxquels nous sommes assujettis ; sans parler de nos mômes qui hériteront d’une dette toujours plus lourde ! Bravo Sarko ! A côté d’un tel plan, les 5 milliards perdus par Jérôme Kerviel pour le compte de la Société Générale ou les 600 et quelques millions malencontreusement égarés sur les marchés à terme par les pieds nickelés de l’Ecureuil, ça fait un peu pitié, un peu facéties infantiles façon Halloween…

 

goulag.jpgL’étape suivante est tout aussi prévisible : Un bon gros plan quinquennal bien lourdingue pour coordonner tout ça, comme au bon vieux temps de l’URSS déclinante ou du gaullisme triomphant. A l’évidence l’idée que pour permettre aux entreprises de se développer, de créer de la richesse et des emplois, il eut été préférable de leur redonner de la Liberté et de tailler à la serpe dans les effectifs de la bureaucratie étatique n’a pas effleuré notre fabuleux Président…

 

Volontarisme politique en matière économique nous dit-on… Archaïsme imbécile plutôt !

canard boiteux.jpgEt dire qu’à gôche on trouve encore des commentateurs pour taxer ce gouvernement de « libéral ». Décidément il n’y a pas qu’en CP que le niveau baisse, à gôche aussi… Car, il faut le savoir, de tous temps et sous tous les cieux ce type d’interventionnisme a toujours produit le même résultat : Permettre sous couvert de « stratégie » de maintenir artificiellement à flots des canards toujours plus boiteux et toujours plus coûteux pour les contribuables.

 

saint malo.jpgNotre ami et fidèle lecteur Marcel Chouignard, l’excellent marchand de (vraie) galette-saucisse de Saint Malo a des raisons de s’en faire : Va falloir qu’il en débite des galettes et des saucisses avant d’être éligible au prestigieux et enviable statut d’entreprise « stratégique en difficulté ». En attendant lui et ses clients n’ont qu’à fermer leur clapet et, surtout, raquer toujours plus. Faudra pas s’étonner après si en 2012 ils « oublient » d’aller revoter Sarko…

 

On vous aura prévenu Monsieur le Président…

22/10/2008

Salauds d'Allemands !

kohl mitterrand.jpgDepuis qu’Adenauer avait été invité pour le week-end à Colombey, depuis qu’à Douaumont Helmut Kohl avait mis sa grosse papate dans la mimine à Mitterrand, on pensait que c’était fini : Pardonné Oradour sur Glane, oublié le pillage systématique de la Rhénanie par les troupes de Louis XIV, effacée la ligne bleue des Vosges, Verdun plus jamais ! La paix et l’amitié entre les peuples allaient régner éternellement sur les deux rives du Rhin, les conflits résiduels seraient réglés sur un terrain de foot. Pas ailleurs vu que ces gros nases de chleuhs sont notoirement incapables d’aligner une équipe de rugby qui ressemble à quelque chose…

 

casque à pointe.jpgC’était compter sans la crise ! Ach, la krize grosse malheur ! Car la conjoncture financière a eu vite fait de rompre la belle harmonie qui caractérisait depuis si longtemps les relations franco-allemandes : Pour être clair et concret, rien ne va plus entre Paris et Berlin, le torchon brûle entre Nicolas et Angela, Teutons et Gaulois sont à nouveau prêts à s’étriper comme dans le bon vieux temps, on a déterré la hache de guerre et récuré les casques à pointe. Huntington n’a plus qu’à reprendre la plume pour nous décrire le choc civilisationnel à venir entre bratwurst moutarde et (vraie) galette-saucisse…

 

mercedes.jpgChez « Restons Correct ! » on est carrément désolé de la tournure que prennent les évènements car dans le fond, les teutons on les aime bien. D’abord le plus souvent ils sont propres sur eux et en plus, question bagnoles ils savent vraiment y faire. Mais voilà qu’aujourd’hui ils ont décidé de faire chier. C’est clair ! Pourtant, pour éradiquer la crise Sarko avait eu une de ces idées novatrices qui ont fait sa réputation : Mettre en place une gouvernance économique européenne et émettre un grand emprunt remboursable par les générations futures.

 

mur de berlin.jpgSeulement voilà, à Berlin on n’en veut pas. Paraît que les futures générations teutoniques ont déjà donné et que laisser ces cons de Français se mêler d’économie est une idée qui ne fait rigoler personne dans les bierstubs d’Unter den Linden. Salauds d’Allemands, aucune reconnaissance ! Ils étaient bien contents d’être protégés par nos vaillantes troupes quand les Russkofs étaient sur le point de les envahir. Maintenant que le Mur est tombé, Berlin retrouve ses vieux réflexes d’arrogance : Les Français ça sert à produire des fromages mangeables et du vin buvable, pas à se mêler de trucs auxquels ils ne comprennent rien, quoiqu’ils en disent…

 

Elle est belle l’Europe !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu