Avertir le modérateur

26/06/2012

Casse-tête et matraquage

 

hausse des impôts,dégraisser le mamouth,galette saucisseDe 7 à 10 milliards à trouver fissa pour finir l’année, ce n’est plus un casse-tête budgétaire c’est une massue qui vient de s’abattre sur la tronche de nos brillants ministres. Pas de doute, ce coup ci les caisses de l’Etat sont vraiment vides et s’en prendre à l’héritage laissé par la Sarko-team ne change rien à l’affaire : va falloir les trouver ! Sans renier pour autant les promesses électorales du père Hollande, sans réduire drastiquement le nombre de fonctionnaires, sans nettoyer au karcher le capharnaüm étatique ou les écuries régionales du camarade Augias. Pour autant, les lecteurs de « Restons Correct ! » auraient tort de ricaner sottement au spectacle de la déconfiture annoncée de la gôche car, d’une manière ou d’une autre, ce sont ceux qui ne se sont pas encore barrés à l’étranger qui vont payer, vite et pas qu’un peu. Reste à savoir comment mais certainement au nom de la justice sociale et de l’équité fiscale. On a des principes ou on n’en a pas…

hausse des impôts,dégraisser le mamouth,galette saucisseCe qu’il y a de bien avec nos socialos c’est qu’ils sont parfaitement prévisibles à défaut d’être intelligents. Dès qu’ils auront constaté que, faute de gibier encore en état de se faire plumer, le produit de la chasse aux riches ne suffit pas, ils passeront nécessairement au matraquage fiscal des classes moyennes. Ca va commencer soft avec la hausse des droits de succession et l’augmentation des taxes sur ces fléaux sanitaires que sont le tabac, l’alcool et la (vraie) galette-saucisse pour finir par un relèvement généralisé des impôts directs, locaux ou non. Pas besoin d’être Jérémie pour deviner la suite : loin de baisser le chômage va continuer à croître, loin d’être le moteur d’un improbable regain de croissance la consommation des ménages va au mieux stagner, les profits des entreprises qui n’auront pas eu l’heur de se délocaliser vont fondre façon banquise arctique victime du réchauffement climatique et l’état de grâce va vite tourner à l’état de Grèce. Restera plus aux Chinois et aux Qataris qu’à racheter à vil prix ce qui restera plus ou moins debout et on leur dira merci !

hausse des impôts,dégraisser le mamouth,galette saucisseQue faire alors pour éviter que ce scénario catastrophe ne devienne réalité ? A part convertir ses économies en pièces d’or et les enfouir dans son jardin il n’ya qu’une seule possibilité : couper les vivres à l'Etat. Historiquement les grandes révolutions ont toujours plus ou moins débuté par une révolte fiscale. C’est vrai de la révolte des barons anglais qui, au treizième siècle, imposèrent la Magna Carta au roi Jean Sans Terre, c’est vrai de la Boston tea party qui lança la guerre d’indépendance américaine, c’est vrai aussi de la Révolution française largement motivée par l’exaspération fiscale du Tiers Etat. Si on veut que le mammouth étatique disparaisse du paysage, retourne à l’état de fossile paléontologique faut le dégraisser et, pour y parvenir, faut le mettre à la diète et le plus tôt sera le mieux.

C’est pourquoi notre appel du jour s’adresse à nos amis Josette et Marcel : la prochaine fois que vous croiserez votre député, n’oubliez pas de lui rappeler que, s’il veut être réélu, il a intérêt à œuvrer pour la baisse des dépenses publiques, pas pour l’augmentation des impôts. Ca peut le faire réfléchir…

25/06/2012

Rio ne répond plus !

 

sommet de la terre, jean dujardin,oss 117,galette saucisseGrosse inquiétude du côté de chez les z’écolos : non seulement le père Hollande a l’air d’avoir autant envie de sortir du nucléaire que Josette et Marcel de renoncer à leur (vraie) galette-saucisse quotidienne mais en plus, c’est désormais évident à défaut d’être officiel, Rio ne répond plus ! Ajoutez à cela le retard pris par le réchauffement climatique et vous comprendrez aisément pourquoi ça tire grave la tronche chez les Verts, pourquoi Cohn-Bendit est de si mauvaise humeur. Manquerait plus qu’Eva Joly change à nouveau de lunettes ou qu’on découvre du pétrole au large de la Guyane... C’est en effet bien beau d’avoir des ministres au Gouvernement ou un groupe parlementaire à l’Assemblée, encore faut-il que ça serve à quelque chose, pas uniquement à passer à la télé pour débiner ses petits camarades ou pour regretter que le « Sommet de la Terre » qui vient de s’achever n’a, au mieux, accouché que d’une souris, même pas verte du genre de celle qui courre dans l’herbe dans les contines enfantines.

sommet de la terre, jean dujardin,oss 117,galette saucisseTout avait pourtant bien commencé, « Rio +20 » s’annonçait sous les meilleurs auspices. A défaut d’un remake du carnaval ça devait quand même être un joli festival : 188 pays attendus et super François qui avait fait personnellement le déplacement, comme feu Mitterrand son mentor 20 ans avant. Côté décor, les plages avaient été nettoyées de tout ce qui pouvait ressembler de près ou de loin à une algue verte, le Pain de Sucre avait été débroussaillé et, sur le Corcovado, la statue du Christ avait été ravalée de frais. Question distractions, les danseuses occasionelles de Samba avaient posé des jours de RTT et les bistrots avaient fait le plein de caipirinha pour désaltérer les festivaliers en général et les orateurs assoiffés en particulier. La culture n’avait pas été oubliée : les organisateurs avaient prévu des excursions dans la cambrousse locale, façon safari photos, à la découverte d’authentiques indiens menacés d’extinction et subventionnés par l’office du tourisme, en train de tenter de vendre aux visiteurs d’authentiques produits artisanaux directement importés des faubourgs de Shanghai.

sommet de la terre, jean dujardin,oss 117,galette saucisseS’agissant des résultats, et au risque de désespérer les lecteurs de « Restons Correct ! » les plus engagés dans la sauvegarde de la planète, force est de constater que le bilan est quand même bien maigre. Certes, de peur sans doute de ne pas être réinvitées la prochaine fois, les délégations officielles se sont fendues d’un communiqué final qui réaffirme leur intérêt unanime pour la protection des p’tits zoziaux, la qualité des eaux de baignade et l’extinction du paupérisme dans les favelas brésiliennes. C’est mieux que rien mais pas suffisant pour que Verts et ONG chantent victoire. C’est triste pour eux mais pas vraiment surprenant quand on connaît la réticence de ces gros égoïstes de Chinois ou d’Indiens à aller expliquer à leurs populations qu’il va falloir abandonner leurs bagnoles et ressortir leurs bicyclettes pour faire plaisir à la maison Green Peace. Pas surprenant non plus quand on se souvient que la devise officielle du Brésil c’est Ordem e Progresso (Ordre et Progrès en Français) et non « Gabegie et Retour à l’Age des Cavernes »….

Le choix du lieu apparaît essentiel et, à cet égard, nous en profitons pour suggérer à l’excellent Jean Dujardin un titre moins polémique pour le prochain opus des aventures d’OSS 117 : après « Le Caire nid d’espions » et « Rio ne répond plus », pourquoi ne pas revenir chez nous avec, par exemple, « Du rififi à Pleurtuit » (dans le 3-5) ?…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu