Avertir le modérateur

24/05/2012

Pas de chômage pour Yamina

 

yamina benguigui,français de l'étranger,les mureaux,versaillesChez vous je sais pas mais chez moi, dans le 7-8, les riches ont pas le moral. Pour tout dire ils auraient même carrément le blues… Quand j’écris dans le 7-8 c’est en fait dans la partie « normale » du 7-8, celle où le revenu moyen mensuel dépasse les 1 000 euros et où, paradoxalement, le populo n’a pas voté Hollande en dépit de sa normalité revendiquée. Toujours est-il que, depuis l’élection triomphale d’icelui, les succursales locales d’Hédiard et de Fauchon sont presque aussi désertes qu’une réunion électorale d’Henri Guaino. Toujours est-il aussi que les BCBG versaillais rasent désormais de près les murs du château (celui de Versailles pas celui de l’Elysée). On aurait même vu des propriétaires de 4X4 made in Germany tenter d’échanger leur caisse contre une Dacia sans option. C’est vous dire si la situation est grave...

yamina benguigui,français de l'étranger,les mureaux,versaillesDans la partie « pas normale » du 7-8, là où on a relégué les pôvres, aux Mureaux, à Mantes la Jolie (la « jolie », on croit rêver), à Chanteloup les Vignes (on les y cherche encore), je sais pas. J’y vais plus. Même pas pour y abandonner ma bagnole dans l’espoir qu’une main d’jeune et secourable y foute le feu rapport à l’assurance. D’abord parce qu’avec le développement de la mode du kebab frites, c’est de plus en plus galère d’y trouver un marchand de (vraie) galette-saucisse, ensuite parce que vaut toujours mieux éviter de donner des mauvaises idées aux pôvres, genre envies de revanche, spontanée si ce n’est franchement brutale. L’expérience montre du reste que, le plus souvent, le pôvre de base n’a besoin de personne question mauvaises idées.

yamina benguigui,français de l'étranger,les mureaux,versaillesS’agissant des riches du coin, un rapide sondage, réalisé par la méthode des quotas, montre qu’on peut les classer en 3 catégories  : ceux qui sont déjà partis, ceux qui aimeraient bien partir mais qui ne peuvent pas (et vont inéluctablement grossir prochainement les rangs des pôvres) et, enfin, ceux qui s’apprêtent à se tirer vite fait, avec leurs tunes et à l’étranger. Ces derniers sont de loin les plus nombreux et, à voir les embouteillages provoqués par les camions de déménagements internationaux aux abords de la cité du Roi Soleil, ça devrait faire vite un vide dans le quartier. Autant dire qu’avec l’augmentation exponentielle et attendue de ses administrés, madame Yamina Benguigui, notre nouvelle et emblématique ministre des Français de l’étranger, ne risque pas de manquer de taf. Nul ne pourra lui reprocher de voler ses 9 940 euros de salaire brut mensuel.

Tant mieux ! Ca fera toujours une chômeuse de moins…

23/05/2012

19 candidats, et moi, et moi, et moi ?

 

19 candidats du côté de ma circonscription ! Celle où je vote, la troisième du 7-8 pour ne pas la nommer. Et moi qui ne suis même pas du nombre ! J’aurais pu pourtant ; juste pour défendre les valeurs libérales en général et la (vraie) galette-saucisse en particulier. En plus j’avais carrément le choix de la manière…

Façon (ultra)libérale :

guaino.jpgUne fois élu je m’engage à défendre le droit (ô combien) naturel de chacun de se taper librement une (vraie) galette-saucisse et, éventuellement, de fourrer sa vraie saucisse dans toute galette majeure, libre et consentante. Parité oblige, je m’engage de même à ce que toute galette ait le droit de se faire fourrer par la vraie saucisse volontaire (et vigoureuse si possible) de son libre choix… Ca l’aurait quand même trop fait : je vois d’ici l’affiche que mes dévoués militants auraient pu coller… Juste à côté de celle d’Henri Guaino de préférence…

Ou façon centro-centriste :

Mes chers concitoyens l’heure est grave ! Cet élément vital de notre modèle social qu’est la (vraie) galette-saucisse est menacé par l’affrontement mortifère entre les deux principaux camps. Les deux principaux partis sont incapables de s’entendre pour rouler leurs (vraies) saucisses dans nos galettes bien consensuelles et surtout bien baveuses…

Ou peut-être façon socialo :

carte-electeur-france-2012.jpgVotez pour moi pour que, conformément au soixante et unième engagement du Président Hollande (que Dieu et les mânes de François Mitterrand le bénissent et le sauvent), le gouvernement du camarade Ayrault (que Dieu et Valérie Trierweiler l’aient encore quelques temps à la bonne) dispose de la majorité indispensable à la création, en concertation avec les partenaires sociaux, d’un Grand Service Public de la (vraie) galette-saucisse publique, laïque, obligatoire, juste, solidaire et financé par un impôt sur ces salauds de riches qui gagnent plus de 1 000 euros par mois. C’est une condition sine qua non pour aboutir à un redressement productif durable de notre vraie saucisse sans lequel cette grosse galette de Merkel refusera de se laisser rouler.

Ou encore, de façon plus sobre et nettement plus laconique, genre UMP dépressif :

Ne donnez pas à (ce gros nase de) Hollande tous les pouvoirs pour fourrer sans vergogne sa (vraie ?) saucisse dans toutes les galettes du pays…

Sans oublier bien entendu la façon chère à notre Marine nationale :

Pour une (vraie) galette-saucisse nationale et bien d’chez nous, rétablissons les frontières qui nous protégerons contre l’invasion illégale et larvée des saucisses estampillées halals et plus ou moins bien roulées dans des galettes plus ou moins kaschers…

A la façon enfin de l’inénarrable Mélenchon :

jean-luc_melenchon-3-3-7744e.jpgLuttons camarades pour que la (vraie) saucisse prolétarienne soit enfin roulée, par le peuple et pour le peuple, dans la galette de l’égalité sociale, dans le sens de l’Histoire de préférence et au son (si possible victorieux) des lendemains qui chantent l’Internationale !

Zut, j’ai zappé les z’écolos. Tant pis pour eux, z’avez qu’à faire un meilleur score aux présidentielles…

J’aurais pu mais j’ai pas fait ! Décidément je ne suis rien qu’un gros fainéant qui préfère ricaner sottement sur son blog ou sur facebook plutôt que d’aller tracter par tous les temps sur des marchés pourris. Un vieux réac que ça gonfle grave de faire la bise à Josette et de serrer la pogne à Marcel. Tout ça pour qu’ils fourrent dans une urne le vrai bulletin qui me permettra (si les dieux de la démocratie représentative sont avec moi) de franchir le cap fatidique et gratifiant des 0,1% des suffrages exprimés…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu