Avertir le modérateur

09/10/2010

Ca va barder !

grève gébnérale.jpgCa y’est c’est parti !: Les damnés de la terre et les forçats de la faim sont debout, la lutte finale commence mardi avec l’appel à la grève générale et reconductible dans les transports publics lancé par tout ce que l’ultragauche syndicale et politique compte de gros beaufs rouges de haine et de pinard bon marché.

C’est parti et c’est sur que ça va mobiliser grave chez les privilégiés prolétaires du secteur public. Comme en 36, comme en 68, comme en 95, comme en 2003, comme contre le CPE ça va chauffer, ça va bloquer, ça va (faire) chier, en un mot ça va barder !

Si vous avez sottement prévu de vous déplacer pour travailler, étudier ou tout simplement vous promener autant y renoncer : la préservation de cet acquis social essentiel qu’est la retraite à 60 ans n’a pas de prix. Et ne venez pas nous les briser avec cette idée réactionnaire et bourgeoise qu’est la Liberté de circuler…

 

pierre_mauroy1.jpgFaut dire aussi que le gouvernement l’a bien cherché. Il aurait pu au moins attendre que Pierre Mauroy, le charismatique et génial promoteur de cette importante réforme, ait définitivement pris sa retraite pour lui déboulonner la statue.

Faudra pas que Sarko vienne pleurnicher après s’il est contraint par la juste colère du peuple en général et des adhérents de SUD Rail en particulier de retirer son projet inique, de capituler piteusement en rase cambrousse.

Faudra pas qu’il se plaigne s’il doit finalement se résoudre à faire payer les riches comme d’hab’ pour sauver ce système de retraite précoce et par répartition que les travailleuses et les travailleurs de la planète entière nous envient !

Ceux de nos gosses qui ne se seront pas barrés à l’étranger n’auront plus qu’à se tuer à la tâche pour payer notre (vraie) galette-saucisse ou les moules-frites de papy Mauroy. C’est bien fait pour leurs gueules, z’avaient qu’à pas sécher les cours de langues et de géographie.

 

thatcher et reagan.jpgPauvre France mais surtout Pôvre Gôche qui démontre encore une fois qu’elle est incapable de s’abstraire du passé, d’imaginer autre chose que les pseudo-recettes des siècles précédents pour résoudre les vrais problèmes de demain.

C’est pathétique. A ce stade ce n’est plus du passéisme ou de l’archaïsme c’est de la connerie à l’état chimiquement pur. Et dire qu’il y a de sérieuses chances pour que ces corniauds reviennent « aux affaires » en 2012…

Alors, monsieur le Président, électoralement foutu pour foutu c’est le moment de vous faire un nom dans l’Histoire aux côtés de ces grands chefs d’état et de gouvernement que furent Margaret Thatcher et Ronald Reagan.

Tant pis si ça barde, tenez bon, ne lâchez rien ! « Restons Correct ! » est avec vous et, au pire, le peuple droite vous en sera suffisamment reconnaissant pour vous réélire…

06/10/2010

Sauver le soldat Kerviel ?

kerviel.jpgChez « Restons Correct ! » nous ne sommes ni snobs ni sectaires. Ce n’est donc pas parce que Jérôme Kerviel est originaire d’une région de Bretagne où la (vraie) galette-saucisse est inconnue au bataillon gastronomique, que nous ne hurlons pas avec la meute blogosphérique qu’il faut absolument "sauver le soldat Kerviel".

On peut évidemment estimer que la condamnation prononcée en première instance est excessive. On peut aussi espérer que la Cour d’Appel l’atténuera. Reste que, d’après ce que nous savons du dossier, le soldat Kerviel s’est rendu coupable de délits sanctionnés par la loi et qui méritent par conséquent une condamnation.

Dura lex sed lex et, comme chacun sait, nul n’est censé ignorer la loi. Il aurait du le savoir car, même s’il n’est pas issu de l’une de nos très grandes et très prestigieuses école, Jérôme Kerviel n’est à l’évidence ni un analphabète ni un demeuré.

 

logo-de-la-societe-generale.jpgPrétendre qu’il ne serait qu’une victime est sans doute populaire, c’est aussi populiste car, jusqu’à preuve du contraire et sans préjuger du verdict du procès en appel, les victimes sont les actionnaires, grands ou petits, de la Société Générale. Pas lui.

On va d’autant moins les plaindre que nous n’en faisons pas partie, n’ayant par bonheur pas eu la mauvaise idée de placer nos maigres économies en actions d’une entreprise apparemment incapable de surveiller convenablement les agissements de son petit personnel.

Reste que n’en déplaise aux contempteurs du capitalisme, cette affaire n’est pas un remake du pot de terre contre le pot de fer, ni la preuve que la justice est aux ordres de l’hydre financière honnie. C’est juste une affaire très ordinaire d’abus de confiance présumé qui ne doit sa médiatisation qu'à l'importance des sommes "perdues".

 

S’il y a une morale à en tirer ce n’est donc pas qu’il faut sauver le soldat Kerviel, c’est juste qu’avant de placer ses sous dans une entreprise, il est préférable de réfléchir un peu….

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu