Avertir le modérateur

18/09/2010

Patrimoine et Cholestérol

journees-du-patrimoine-2010.jpgLe patrimoine c’est comme le cholestérol : y’en a du bon et y’en a du mauvais. Pour ce qui est du cholestérol votre médecin habituel vous expliquera la différence. S’agissant du patrimoine, c’est « Restons Correct ! » qui s’y colle, Journées Européennes du Patrimoine oblige.

Le « mauvais » patrimoine c’est évidemment le « financier », celui qui fut très mal acquis sur le dos des travailleuses et des travailleurs mais dont les propriétaires profitent néanmoins sans vergogne, grâce notamment au bouclier fiscal et à la réduction des droits de succession.

Normalement ça ne devrait pas durer. Avec le retour de la gôche au pouvoir en 2012 ça va cogner sévère question impôts sur tout ce qui ressemble de près ou de loin à de la fortune. Devrait vite plus y avoir de riches, juste des pauvres plus ou moins à leur aise et en tous cas plus de jaloux.

 

Tour Zamansky.jpgLe « bon » patrimoine c’est tout le reste et chacun peut y mettre ce qu’il veut ou presque : des usines abandonnées au titre du patrimoine « industriel », de la (vraie) galette-saucisse en guise de patrimoine « gastronomique » mais surtout des pierres, pas forcément vieilles du reste.

C’est ce qu’ont compris les communicants de l’Université Pierre et Marie Curie (Jussieu pour les Parisiens) qui proposent aux pékins rebutés par la file d’attente aux portes de l’Elysée de visiter la « Tour Zamansky », la biroute qui leur sert de beffroi, de campanile, de clocher ou de minaret comme on voudra.

On ne pourra certes pas y serrer la paluche à Sarko ni faire la bise à Carla mais on pourra par contre admirer le panorama sans débourser une tune, pas comme à la Tour Eiffel ou au dernier étage de la Tour Montparnasse. On ne voit pas bien ce que le patrimoine vient faire là dedans mais ça valait quand même le coup d’être signalé à l’attention de nos fidèles lecteurs.

 

malouiniere-de-la-ville-bague-saint-coulomb.jpgTrêve de sarcasmes il reste heureusement quelques 14 999 autre lieux à visiter et, parmi eux, notre coup de cœur patrimonial : la superbe « malouinière » de la Ville-Bague, sur la commune de Saint-Coulomb, à quelques encablures à peine des remparts de Saint-Malo.

C’est une gentilhommière typique de la région qui fut édifiée au début du dix-huitième siècle par un salaud de riche du coin, aussi pété de tune que doté d’un goût très sur.

C’est une demeure privée soigneusement entretenue par ses propriétaires qui sont toujours ravis de faire partager leur passion aux visiteurs.

Courrez y dare-dare si vous êtes dans la région et même si vous n’y êtes pas, ça vous changera des ors des palais républicains ou des empilements de béton universitaires.

 

Un site internet pour tout savoir sur l’endroit : http://www.la-ville-bague.com/

17/09/2010

Merci les d'jeunes !

d'jeunes.jpgC’est un cri du cœur que pousse aujourd’hui « Restons Correct ! » à l’adresse de notre belle jeunesse. Un cri anticipateur mais sincère pour celles et ceux qui vont s’échiner au travail pour payer les retraites des vieux cons de notre espèce : merci d’avance les d’jeunes, vous êtes formidables !

Car au cas où vous ne l’auriez pas compris et contrairement à ce que prétend la gôche pour une fois à peu près unanime, ce ne sont pas les « riches » qui vont payer. D’abord parce que compte tenu des besoins de financement ils ne sont pas assez riches, ensuite parce que, du train d’où vont les choses, ceux qui ne se seront pas encore barrés sous des cieux fiscalement moins infernaux seront de moins en moins riches ou, si vous préférez, de plus en plus pauvres.

 

debâcle.jpgC’est le miracle de ce système de retraite par répartition que la planète entière nous envie : plus il y a de vieux à la retraite et plus les d’jeunes sont obligés de radiner sur leur (vraie) galette-saucisse pour que les vieux puissent continuer à se remplir (ne serait-ce qu’un peu) la panse.

Si vous ajoutez au tableau l’augmentation des dépenses de santé liées à celle de l’espérance de vie, vous pouvez parier sans risque que, à l’instar de l’ensemble de nos régimes sociaux, notre système de retraites va inéluctablement virer à la déroute façon débâcle de juin 1940. Pas sur en effet que les « actifs » de demain acceptent sans moufter de travailler toujours plus pour cotiser encore plus au nom de la sacro-sainte solidarité entre les générations. Ca risque même d’être le contraire et la fuite des cerveaux, des talents et des compétences vers des cieux moins imprévoyants risque fort de succéder rapidement à celle des capitaux.

Surtout si, pour des raisons purement idéologiques, les responsables politiques de toutes obédiences s’obstinent à refuser toute évolution vers un système de retraite par capitalisation.

 

look d'jeune.jpgC’est pourquoi quand vous croisez un ou une d’jeune, vous avez tout intérêt à être cool, même si vous n’aimez pas son look ou si sa zique vous casse les z’oreilles. Evitez de le ou la faire trop chier. Si ça se trouve, c’est lui ou elle qui va devoir tafer comme un ou une malade pour vous nourrir pendant encore quelques temps…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu