Avertir le modérateur

23/09/2009

Touche pas à mon calendrier des postes !

photo_1222187895071-1-0_zoom.jpgSarko fait son intéressant à l’ONU, Martine la tournée des popotes provinciales, Villepin reprend son souffle dans les coulisses du Palais. Heureusement qu’il nous reste les postiers.

Heureusement car la Poste c’est comme la (vraie) galette-saucisse, ça fait définitivement partie du paysage, du patrimoine national, de la culture bien d’chez nous.

Heureusement aussi le postier français c’est tout sauf un branque. Du reste la plupart savent désormais lire, écrire et parfois même compter. Quand on lui dit « changement de statut », il pige tout de suite « nouvelle attaque de la mondialisation ultralibérale au service des puissances d’argent, du grand capital et des traders bourrés de bonus façon urne socialiste de bulletins bidons au soir d’une élection interne ».

Du coup il fait grève, d’autant plus gaiement que, depuis que Josette et Marcel ont pris l’ADSL chez monsieur Wanadoo, ça ne dérange plus vraiment grand monde à Ploubalay.

 

encrier-rond-zoom.jpgEn fait y’a pas qu’à Ploubalay que ça ne dérange plus grand monde : chez « Restons Correct ! » c’est pareil. Il y a belle lurette que nous avons remisé plume d’oie et encrier au magasin des accessoires épistolaires superflus. Quand on veut écrire aux amis on change notre « statut » sur Facebook, quand on veut élargir notre cercle « relationnel » on utilise Meetic, comme tout le monde.

Finies les cartes postales de la plage de Palavas les Flots genre les vacances se terminent sous un beau soleil, merci le réchauffement climatique… Terminées les lettres d’amour enflammées façon je kiffe trop d’être avec toi quand le soir tombe doucement sur les frondaisons du parc paysager de La Courneuve… Maintenant c’est visez un peu mes photos de vacances à Saint-Lu en cliquant sur le lien ou ok pour 18 heures à la terrasse du bar des sports, je suis grand beau et intelligent

 

Calendrie_0020_1993.jpgFaut-il pour autant s’en réjouir ? Certainement pas car avec cette libéralisation forcenée c’est toute une page de l’iconographie nationale qui est aujourd’hui menacée. Quand il n’y aura plus de facteurs, qui sonnera tous les ans en décembre à nos portes pour nous fourguer un de ces almanachs illustrés qui, depuis des générations, constituent le principal éléments de déco de nos cuisines équipées chez Darty ?

Plus de petits chats bigleux accrochés à côté des casseroles de chez Ikéa, de toutous craquants punaisés entre l’horloge simili-rustique du BHV et l’étagère à épices de chez monsieur Ducros, plus de zoziaux bigarrés artistiquement disposés près du sablier spécial œufs à la coque made in China… Décidément le libéralisme ne respecte rien, même pas les arts et les traditions populaires les plus sacrés !

 

Message personnel à notre facteur : n’oubliez pas de nous réserver celui avec les chiots trisomiques qui jouent à la baballe avec des pelotes de laine rose, merci !

22/09/2009

Clearstream : une Comédie Française

comedie-francaise-sous-revolution-250958.jpgLe procès Clearstream est une aubaine pour tout le monde. Une aubaine pour les médias qui ont autre chose à narrer que les crapoteuses parties de chasse à l’Afghan dans la jungle calaisienne, une aubaine pour les blogs ricaneurs et insolents qui tiennent enfin un bon feuilleton.

C’est évidemment une aubaine pour les sarkozistes comme pour l’opposition qui peut crier à l’ingérence présidentielle dans les affaires judiciaires. C’est surtout une aubaine pour le dernier carré des vétérans du chiraquisme qui peuvent applaudir la performance théâtrale de leur ultime héros.

Mais c’est d’abord une aubaine pour le théâtre en général dont devrait notamment profiter le temple subventionné de la tragédie classique, paradoxalement connu sous le nom de « Comédie Française ».

 

C’est en tous cas ce qu’ont du penser les sociétaires de la « Maison de Molière » en regardant Villepin, entouré de ses proches et de ses féaux, nous déclamer hier à la télé : je suis ici par la volonté d’un homme… Même que Josette en était toute retournée et que Marcel a bien failli en avaler sa (vraie) galette-saucisse vespérale de travers et d’émotion.

sarah bernhardt.jpgPutain ça le faisait trop ! On aurait presque dit du Sarah Bernhardt de la grande époque. Les ombres de Phèdre, de Britannicus, de Polyeucte et d’Iphigénie planaient sur le prétoire. Manquait plus que Sarko as-tu du cœur ? ou pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?  Du coup, LE sujet de dissert’ 2010 du bac français sera sans nul doute : Villepin peint les politiques tels qu’ils devraient être, Sarko tels qu’ils sont…, « Restons Correct ! » prévient les futurs candidats.

 

hugo.jpgIl serait idiot de bouder le plaisir de voir ainsi remises à l’honneur les plus belles pages de la littérature classique. Pour autant il est juste de rappeler ce que tous ceux qui ont tenté de lire Le Cri de la Gargouille savent : question littérature Villepin c’est du mauvais Victor Hugo, pas du Corneille de bon aloi. Le jeu est outré, le style est ampoulé, la rime est pauvre et la versification besogneuse.

Je suis ici par la volonté d’un homme… c’est encore plus pompier et beaucoup moins pertinent compte tenu des circonstances que ne l’aurait été le bon appétit messieurs, ô ministres intègres… de Ruy Blas (Acte III, Scène 2).

 

Reste évidemment à savoir si les juges apprécieront ou non que ce procès soit transformé en Bataille d’Hernani par son principal  et si romantique prévenu.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu