Avertir le modérateur

22/09/2008

Spéciale Douce de Franclieu

douce.jpgLa nouvelle n’a pas « fait la une » de 20 Minutes, du Figaro ou de Libé : Douce de Franclieu a « fait » 5,54 % au premier tour des sénatoriales du Gers soit environ le même score qu’aux dernières cantonales.

Anecdotique ? Peut être, en tous cas pour ceux qui ne la connaissent pas.

Derrière ce chouette prénom, derrière son sourire chaleureux, derrière sa bonne humeur inaltérable se cache non seulement une des plus anciennes et des plus fidèles lectrices de « Restons Correct ! » mais aussi une citoyenne engagée, indépendante des « grands » partis politiques, qui donne de son temps et de son énergie sans compter.

Elle ne le fait pas pour une « place » ou une prébende mais par pure et simple conviction : Pour que ses enfants et ceux des autres vivent un jour dans un pays réellement libre, un pays où l’Etat jacobin ne décide pas arbitrairement ce qui est bon et bien pour les assujettis fiscaux et les contribuables bêlants…

gers.jpgNous ne sommes pas toujours d’accord sur tout avec Douce : Elle, Gers oblige, c’est plutôt foie gras, nous c’est définitivement (vraie) galette-saucisse, mais nous nous retrouvons  sur l’essentiel : La conviction que la liberté individuelle est une condition sine qua non au progrès du genre humain !

Un « grand » élu national nous confiait récemment et en « off » : On ne réussit pas en politique si on n’aime pas vraiment les gens…

Il a certainement raison et c’est pour ça que Douce réussira un jour à convaincre une majorité de Gersois de lui confier la lourde tâche de les représenter au Parlement.

Don’t give up Douce et bravo pour ton score ! « Restons Correct ! » est avec toi, tous les amoureux de la Liberté aussi !

21/09/2008

Du socialisme à la papa

soc papa1.jpgChez « Restons Correct ! » on n’est pas snob : On aime bien les militants socialistes ! Quand on tracte en même temps qu’eux sur un marché on leur fait un p’tit signe amical, on se prend une pause (vraie) galette-saucisse ensemble, on se raconte la dernière vanne sur Nadine Morano... C’est sympa, c’est bon-enfant, c’est convivial à défaut d’être politiquement très constructif.

PS.jpgC’est dire si on était navrés pour eux vue la tournure que prenait le PS ces derniers temps. Pas besoin d’avoir fait Sciences Po pour le savoir : Des bouffes à 90 €  par tête dans les bistros branchés (et encore en y allant mollo sur le pinard) et de la littérature contributive en veux tu en voilà ça n’a jamais fait pas un parti militant, soudé, conquérant, ferme sur ses convictions, fier de ses valeurs, prêt à reprendre le pouvoir, à transformer la société, à défendre les services publics, à changer la vie…

socpapa3.jpgC’est donc avec soulagement pour nos camarades socialos que nous avons appris le come back aussi médiatique que salutaire de Martine Aubry en vue de prendre le leadership de leur parti favori.

Avec elle c’est sur : Fini les angoisses existentielles genre peut-on être socialiste et libéral ? ou les délires démocratico-participatifs façon tous ensembles, tous ensembles !

C’est back to the roots, bonjour les racines : Celles du socialisme à la papa, du vrai, de l’authentique, de celui qui a fait les succès passés du Front Populaire, de la Force Tranquille et de la Gauche Plurielle.

Pas du socialisme pour bobos façon Paris Plage ou pour d’jeunes en goguette à la Fête de la Musique.

Pas du socialisme BCBG pour anciennes élèves du lycée privé Notre Dame de l’Immaculée Contraception en mal de sororité.

socpapa4.jpgPas du socialisme pour amateurs qui croient que Keynes est le boy friend de Barbie.

Certes rien n’est gagné, la route est encore longue, la pente est toujours aussi raide et va pas falloir chômer question bravitude mais, avec Martine, y’a de l’espoir : Celui de voir renaître le bon vieux socialisme de papa, formé à l’ENA et affiné sur les estrades des salles polyvalentes. Celui qui va faire notre bonheur malgré nous et avec le produit de nos impôts, celui des 35 heures obligatoires pour tous, celui de la relance de la consommation populaire de TV HD made in China par le recours à l’endettement public, celui de la généralisation de l’ISF à tous les pays membres de l’Union Européenne…

socpapa6.jpgSarko n’a plus qu’à bien se tenir, Bayrou peut oublier ses projets d’OPA sur la rue de Solferino, José Bové peut réintégrer le Larzac et Nicolas Hulot Saint Lunaire (« Saint Lu » pour les initiés). Besancenot peut reprendre sa tournée des popotes totskos et les amoureux de la Liberté peuvent se préparer à émigrer : On rigole plus, socpapa7.jpgMartine est de retour et avec elle le socialisme à la papa.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu