Avertir le modérateur

26/08/2008

Ouf, Pékin c'est fini !

1178387732.jpgOuf, Pékin c’est fini ! Vous on ne sait pas mais nous, chez « Restons Correct ! », on trouve qu’il était carrément temps car, à moins de passer ces dernières semaines à jouer les anachorètes médiatiques au fin fond de quelque improbable désert dépourvu du moindre dealer de (vraie) galette-saucisse, c’était pas facile d’échapper à la consternante et grandiloquente opération de propagande à usage interne et planétaire que nous a soigneusement orchestrée le Parti Communiste Chinois.

Dès la cérémonie d’ouverture le ton était donné : On nous avait promis un spectacle célébrant la civilisation multimillénaire de la Chine éternelle, ça a commencé par quelques milliers d’esclaves robotisés frappant en rythme sur des tambours martiaux. Bonjour le symbole ! Franchement y’a des jours où, à propos de civilisation, on se dit qu’on a bien fait d’étudier Platon et Tocqueville plutôt que les fadaises de Confucius ou les délires mégalo-parano du Président Mao…

Une semaine de plus et on passait du sarcasme blogosphérique à la sinophobie compulsive.

On vous épargnera nos commentaires sur les états d’âmes natatoires de Laure Manaudou ou sur la formation des contrôleurs de la RATP à la lutte gréco-romaine en vue de mieux dissuader les usagers contrevenants, pour clore à notre manière l’olympiade par l’une de ces analogies perfides dont nous aurions, paraît-il, le secret sinon l’exclusivité.

1626376868.jpg325624442.jpgDe fait, comment ne pas faire le rapprochement entre Pékin 2008 et Berlin 1936 ?

On trouve dans les deux cas un régime dictatorial soucieux d’affirmer sa volonté de puissance à la face du monde, un parti unique qui cherche à faire avaler à ses compatriotes les pires exactions passées ou à venir à l’égard des éléments allogènes ou des déviants idéologiques et comportementaux, un même embrigadement populaire, un égal mépris à peine voilé pour tout ce qui n’est pas allemand ou chinois « pur jus », une même scénographie lourdingue et merdique…

1759931322.jpgDes « autorités » politiques et la totalité des « autorités » sportives nous ont expliqué que ces Jeux allaient permettre à la Chine de « s’ouvrir ». Sur la base de l’Histoire récente il n’y a plus qu’à espérer que, requinquée par ce succès médiatique, la Chine d’Hu Jintao ne suivra pas de trop près l’exemple de l’Allemagne d’Hitler, que la Chine « millénaire » ne copiera pas trop servilement un troisième Reich dont les thuriféraires annonçaient urbi et orbi il n’y a pas si longtemps qu’il allait « durer 1 000 ans ».

1224605599.jpgMoralité : Si on savait déjà que la politique ne rendait pas nécessairement intelligent, on peut désormais affirmer sans craindre d’être sérieusement démenti que le sport de « haut niveau » rend souvent aveugle et surtout très con…

En attendant Londres 2012, nous allons pouvoir nous pencher sur la prochaine compétition qui devrait tenir en haleine médias et fans de sport : Celle qui va opposer Barack « Yes We Can ! » Obama à John « Buck Danny » McCain…

Coming next comme on dit sur CNN…

06/08/2008

Une taxe sur les Gros

741259757.jpgLa France est on le sait un pays fertile : On y sème des fonctionnaires dans l’espoir, du reste jamais déçu, d’y récolter des impôts et des taxes. La formule n’est pas de nous, on l’a piquée à Clémenceau, c’est dire si le constat n’est pas récent.

Ensuite, comme il faut bien que quelqu’un s’occupe de récolter la moisson fiscale et d’en contrôler le rendement on est bien obligé de procéder à de nouvelles semailles de graines de fonctionnaires qu’il faut inéluctablement financer par de nouvelles récoltes fiscales.

Dans la haute administration cela s’appelle « optimiser la fiscalité à des fins de redistribution sociale », en français cela s’appelle au choix : un serpent qui se mord la queue, tondre la brebis jusqu’à l’os ou prendre les citoyens pour des cons… En tous cas c’est un bel exemple de développement durable d’autant plus que, pour des raisons que chacun peut comprendre, les recherches sur les semences de fonctionnaires génétiquement modifiés auraient été abandonnées…

703248783.jpg1664829706.jpgChez « Restons Correct ! » on entend déjà d’ici les cris d’orfraies que va pousser le Landernau blogosphérique à la lecture de cet édito : Populiste ! Poujadiste ! Irresponsable ! Facho ! Libéral !... On ne tendra certes pas l’autre joue mais n’empêche qu’on aura la satisfaction d’avoir fait comprendre à nos lecteurs pourquoi les prélèvements obligatoires auxquels ils sont assujettis n’ont, toutes choses égales par ailleurs, aucune chance de baisser significativement dans un avenir prévisible, pourquoi chaque enfant qui naît aujourd’hui en France supporte déjà une dette d’environ 33 000 € et pourquoi, aux dernières nouvelles, les effectifs du seul service de communication de Bercy est à peu près égal à l’effectif total de l’administration centrale des finances du royaume de Suède, pays notoirement sous-administré comme chacun sait…

Reste que si nous avons choisi d’aborder ce thème ce n’est pas uniquement pour gâcher les vacances aussi estivales que bien méritées de nos fidèles lecteurs, c’est pour les informer de la dernière trouvaille des impayables technocrates qui peuplent les cénacles les plus huppés de la très haute fonction publique étatique.

L’Inspection Générale des Finances (c’est pas rien) s’est en effet alliée à l’Inspection Générale des Affaires Sociales (c’est moins top mais c’est quand même pas rien non plus) pour pondre un rapport préconisant de surtaxer les produits alimentaires trop gras et trop sucrés afin de contribuer à la lutte globale contre la tendance de nos concitoyens à grossir exagérément.

En clair cela signifie qu’à la suite d’un effort d’imagination proprement herculéen, la fine fleur de l’énarchie française  a trouvé LA solution à ce qui serait peut être un problème sanitaire crucial : Yaka instaurer une nouvelle taxe ! Comprenez : Yaka faire raquer les entrepreneurs rapaces de l’agro-alimentaire et leurs gros nases de clients bouffis. Salauds de gros !

Le pire c’est qu’en vertu du principe immémorial de l’administration française selon lequel il ne faut jamais rater une occasion de faire cracher le contribuable au bassinet fiscal, personne n’a eu à notre connaissance l’heur de dire aux distingués rédacteurs de cet impérissable et officiel rapport  qu’ils pouvaient l’utiliser pour un usage que la décence et le bon goût nous interdisent de préciser ici. Il est vrai que le papier, recyclé ou non, généralement utilisé pour l’édition de tels documents, c’est quand même beaucoup moins confortable que les produits ad hoc encore vendus librement et sans surtaxe dans tous les bons supermarchés…

192960615.jpg1108266084.jpgL’autre mauvaise nouvelle c’est qu’en toute hypothèse la (vraie) galette-saucisse, assimilée en l’occurrence à un vulgaire Big Mac, ne devrait pas a être épargnée par ces foudres fiscalo-sanitaires annoncées sauf (mais le pourra-t-il ?) si l’excellent René Couanau, honorable député-maire de cette bonne ville de Saint Malo, ne parvient à sauver le fastefoude emblématique de ses électeurs reconnaissants des dramatiques conséquences de ce projet scélérat…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu