Avertir le modérateur

09/07/2008

La Cambriolitude

95969502.jpgVous vous en doutiez, « Restons Correct ! » vous le confirme : Le monde est fondamentalement bipolaire.

Chacun le sait, il y a les bons et les méchants, les riches et ceux qui ne les aiment pas, les ibis sacrés et les piafs indigènes, le développement durable et l’ultralibéralisme échevelé, les jeunes femmes actives qui s’habillent branché et les vieilles peaux oisives qui se sapent chez Kiabi, les chanteuses à voix et Carla Bruni, la (vraie) galette-saucisse et la malbouffe…

La liste pourrait être poursuivie presque à l’infini tant il est vrai qu’apparaît tous les jours au moins un nouvel axe de segmentation du monde et de ses habitants.

Celui du jour mérite pourtant qu’on s’y attarde puisqu’il s’agit ni plus ni moins de la cambriolitude qui différencie radicalement celles et ceux qui se font cambrioler par les officines barbouzardes à la solde du pouvoir d’une part et, d’autre part, les moutons qui peuvent s’absenter chez eux, après avoir fermé la porte et sans risquer de retrouver leur appart dévasté, en échange de leur silence coupable et de leur passivité complice…

Depuis que Ségolène Royal a eu l’immense bravitude de dénoncer, publiquement et au 20 heures de France 2, le Boulognegate dont elle fut la malheureuse victime on sait non seulement que Nixon, avec son Watergate, n’était qu’un enfant de chœur facétieux comparé à Sarko, mais aussi que les opposants politiques se divisent en deux : Elle-même et ceux atteints de couarditude aigue, c'est-à-dire tous les autres.

Si après ça elle ne redépasse pas dans les sondages Bertrand, Dominique, Martine, François, Olivier et les autres, c’est qu’il n’y plus rien à espérer de la com…

A moins bien sur qu’elle ne soit retenue en otage au fin fond du marais poitevin par les Forces Armées Révolutionnaires Charentaises, ce qui obligerait la mairie de Paris à afficher son portrait sur le parvis de l’Hôtel de Ville et Jack Lang à organiser un cocktail de soutien au beau milieu du champ de colonnes de Buren qui poussent, comme chacun le sait, au Palais Royal...

1071447068.jpgEn tous cas uns chose est certaine : Si la gôche veut des idées pour gagner en 2012, elle sait où les trouver. D’autant plus facilement que le manuel est, depuis hier et peut être encore pour quelque temps, en vente libre dans toutes les bonnes librairies pour la modique somme de 20 euros TTC…

08/07/2008

Salauds d'Ibis Sacrés !

212310326.jpgEn 2005 le « non » français au TCE a porté un coup d’arrêt au déferlement ultralibéral de ces hordes mugissantes de féroces plombiers polonais qui entendaient égorger, jusque dans nos bras et à coup de clefs anglaises, nos fils, nos compagnes et ce merveilleux modèle social que la planète entière nous envie. En 2008 le « non » irlandais au traité de Lisbonne en a remis une couche salutaire.

Sommes-nous pour autant à l’abri ? Notre petit village gaulois a-t-il définitivement gagné la partie contre le libéralisme triomphant ? Hélas non car il en va de la pandémie libérale comme des autres calamités : Fermez lui la porte, elle tentera sa chance par la fenêtre…

1292349017.jpgC’est exactement ce qui se passe aujourd’hui avec l’inquiétante prolifération en Loire Atlantique et dans le Morbihan de l’Ibis Sacré, espèce de volatiles hautement invasive et originaire d’Afrique du Nord.

« Restons Correct ! » a le regret de vous le révéler : Profitant lâchement de la porosité des frontières ornithologiques, ces zoziaux allogènes menacent aujourd’hui gravement le développement durable des piafs bien d’chez nous.

C’est d’autant plus grave que, comme le savent ceux qui ont eu la chance d’aller à l’école à l’époque où on y enseignait encore la géographie, la Loire Atlantique et surtout le Morbihan c’est pas bien loin de Saint Malo. Imaginez un peu la cata si, d’aventure, la merguez grillée parvenait à supplanter la (vraie) galette-saucisse !

On ne prend jamais assez de précautions, c’est du reste un principe désormais constitutionnel et, fort heureusement, nous sommes en France où nous avons un Etat qui lève des impôts et un ministère de l’écologie qui veille au grain. C’est donc avec l’argent des contribuables que, à la demande de la préfecture du coin, l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ne riez pas, non seulement ça existe mais en plus c’est vous qui payez…) vient d’abattre une bonne centaine d’Ibis Sacrés dans un ilot du Morbihan indument squatté par ces encombrants clandestins.

Cette salubre opération faisait suite à une vigoureuse épuration ethnico-ornithologique menée peu de temps auparavant en Loire Atlantique et s’inscrit dans un plan d’éradication systématique de ces dangereux envahisseurs.

Bravo, bien fait pour leurs becs, z’avaient ka pas venir manger le pain de nos piafs hexagonaux…

576834845.jpg1476050816.jpgReste que si Brigitte Bardot n’a pas encore cru devoir protester, la nouvelle fait quand même un peu désordre à quelques jours de l’ouverture du sommet fondateur de l’Union pour la Méditerranée  : Massacrer les volatiles immigrés n’est peut être pas la meilleure façon d’ouvrir un Dialogue fructueux des Civilisations. A l’heure où cet article est mis en ligne, on ne sait du reste pas non plus ce qu’en pense Henri Guaino, le très charismatique et très zélé promoteur de ce très grand projet élyséen…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu