Avertir le modérateur

03/03/2008

Biodiversité et Culture

4cb67ead0ebc445e49e89194d7ec8468.jpgUne actualité dense, notamment marquée par la visite rendue à Nelson Mandela par Carla Bruni et son mari ou par le match nul 0 à 0 entre Sochaux et Rennes, a failli occulter un événement de première importance.

Il s’agit de la création, par un Jean-Louis Borloo toujours prompt à claquer l’argent du contribuable sans parcimonie et à bon escient, d’une grande Fondation Nationale de la Biodiversité.

« Restons Correct ! » est heureux de saluer cette louable initiative qui devrait notamment permettre d’assurer la postérité de nos mammouths publics, laïcs et obligatoires dans un contexte alourdi par le possible retour gouvernemental de Claude Allègre.

Faut-il pour autant baisser la garde ? Evidemment non car si, à l’heure où ces lignes sont écrites, la (vraie) galette-saucisse ne semble plus en voie de disparition, il en va malheureusement tout autrement pour des pans entiers de cette culture bien d’chez nous que le monde entier nous envie…

Tous les spécialistes vous le diront : La préservation de la biodiversité, fut-elle culturelle, est un sujet aussi complexe que multidimensionnel. Aujourd’hui l’urgence se porte clairement sur le spectacle vivant, secteur asphyxié tous les jours un peu plus comme un vulgaire goujon dans un cours d’eau en voie d’assèchement par la raréfaction des subventions étatiques.

Nous sommes donc heureux de relayer ici l’émouvant appel au secours que lance, depuis peu et à ce propos, la talentueuse corporation des cultivés auto-proclamés.

Ils ont mille fois raison :

Nous n’avons pas le droit de léguer aux générations futures un pays dans lequel « Slogans et Vociférations » ne serait plus au programme du fameux Théâtre de La Commune , dans lequel « Tambours sur la Digue  » ne serait plus à l’affiche de l’illustrissime Théâtre du Soleil !

Il faut le dire et le redire sans cesse : Le spectacle français d’avant-garde n’est pas une marchandise ! La preuve en est du reste que personne n’est jamais parvenu à monter un business viable sur sa production ou sur sa commercialisation…

Ce dont la biodiversité culturelle a désormais besoin, c’est d’un Grand Service Public et National du Subventionnement Culturel, doté de moyens budgétaires à la hauteur de l’enjeu !

Faute d’un accroissement significatif de la manne publique, on verra le goût de spectateurs, par définition incultes et imbéciles, imposer la loi scélérate du marché à ces élites cultureuses et engagées qui font le miel hebdomadaire des pages spécialisées du Nouvel Obs et de Télérama.

02/03/2008

Guy Môquet & Charlotte Corday

546ebe42af0c742f8be445c45cb53811.jpgC’est pas parce que, contrairement à Guy Môquet, elle a pas sa station de métro qu’il faut pour autant oublier Charlotte Corday !

Rappelons à l’intention de nos plus jeunes lecteurs que cette jeune normande, lointaine parente de Corneille (l’auteur du Cid pas le chanteur mieux connu) fut publiquement guillotinée à Paris un beau jour de juillet 1793. Ce fut à l’âge de 24 ans et après un procès aussi équitable que ceux encore intentés aujourd’hui aux dissident cubains par les parrains du socialisme local.

Il est vrai qu’elle avait fait fort en poignardant Marat, fondateur et éditorialiste vedette d’un tabloïd haineux qui encourageait quotidiennement les terroristes jacobins à la barbarie républicaine.

L’Histoire a retenu que c’est pendant qu’il était dans sa baignoire que ce gentleman fut suriné par la belle.

Ceci prouve que non seulement les jacobins sont incapables de rester correct puisqu’ils reçoivent des jeunes filles dans leur salle de bains, mais en plus qu’ils n’ont aucun respect pour la planète puisqu’ils prennent des bains et non des douches ! Si çà se trouve ils se gavent en plus et en cachette de galette-saucisse !

Mais l’essentiel n’est pas là.

Le rapport entre ces deux victimes juvéniles est d’ordre épistolaire.

De fait, Charlotte Corday a également écrit une lettre à sa famille avant d’être exécutée. Une lettre à son père pour être précis puisque sa mère était morte des années auparavant.

C’est à la suite de longues et minutieuses recherches que « Restons Correct ! » a pu la retrouver. Elle est digne, sobre, concise, émouvante et juste. Nous vous la livrons ici, dans son intégralité :

 

 

« Pardonnez-moi, mon cher papa, d’avoir disposé de mon existence sans votre permission. J’ai vengé bien d’innocentes victimes, j’ai prévenu bien d’autres désastres. Le peuple, un jour désabusé, se réjouira d’être délivré d’un tyran. Si j’ai cherché à vous persuader que je passais en Angleterre, c’est que j’espérais garder l’incognito, mais j’en ai reconnu l’impossibilité. J’espère que vous ne serez point tourmenté. En tout cas, je crois que vous auriez des défenseurs à Caen. J’ai pris pour défenseur Gustave Doulcet : un tel attentat ne permet nulle défense, c’est pour la forme. Adieu, mon cher papa, je vous prie de m’oublier, ou plutôt de vous réjouir de mon sort, la cause en est belle. J’embrasse ma sœur que j’aime de tout mon cœur, ainsi que tous mes parents. N’oubliez pas ce vers de Corneille : Le crime fait la honte, et non pas l’échafaud ! C’est demain à huit heures, qu’on me juge. Ce 16 juillet. »

Loin de nous évidemment l’idée de faire ici l’apologie du crime, fut-il de résistance. Loin de nous aussi l’intention de déclencher une « guerre des lettres » ou de susciter une concurrence pas forcément libre et loyale entre les mémoires...

Cependant et par un double souci d’équilibre et de parité, la lettre de la jeune résistante girondine pourrait avoir aussi les honneurs d’une lecture solennelle et scolaire, comme celle du jeune résistant communiste.

Evidemment nous en avons conscience : Guaino, le conseiller favori du mari de Carla Bruni, risque de ne pas être d’accord et, avec les syndicats ouverts et tolérants qui représentent si bien les intérêts de nos si dévoués professeurs, çà risque carrément de pas l’faire !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu