Avertir le modérateur

22/02/2008

Zy-va Sarko zy-va !

C’est clair, « Restons Correct ! » va encore s’faire des potes dans le Landernau blogosphérique. Tant pis, j’assume et j’y vais : non seulement j’ai voté Sarko mais, en plus, je ne le regrette pas.

Certes il m’arrive de me dire qu’avec super Ségo on aurait aussi eu quelques bonnes occases de ricaner sottement...

Imaginez, par exemple, la nomination d’Arnaud Montebourg au Ministère des Finances et de la Spiritualité ou celle, très attendue, de José Bové au Secrétariat d’Etat aux Anciens Combattants de 68…

Pour autant aujourd’hui, même les plus farouches contempteurs du Président sont contraints de le reconnaître :

Avec Sarko, c’est teuf tous les jours !

 

Flanqué par Guaino à sa droite et Attali à sa gauche (à moins que ce ne soit l’inverse, j’avoue qu’on peut s’y perdre) il est parvenu en moins d’un an :

-         A nous exhiber un Kadhafi la chapka sur la tronche, façon tankiste russe contre-attaquant à Stalingrad, dans la Galerie des Glaces du château de Versailles.

-         A mettre les derniers profs cocos devant un dilemme cornélien de chez cornélien en les priant de lire la lettre de Guy Moquet à tous leurs élèves, chouchous compris.

-         A se remarier avec la seule femme capable de lui aliéner définitivement les faveurs électorales des ménagères de moins (et de plus) de 50 ans.

-         A persuader ce dangereux gauchiste-ultra-libéral de Tony Blair de venir faire du mauvais esprit sur le dos des socialos devant le ban et l’arrière-ban de l’UMP.

-         A transformer Neuilly sur Seine en Centre du Monde à la place de la gare de Perpignan, pourtant consacrée tel depuis des lustres par le regretté Salvador Dali.

-         A obliger Villepin à s’inscrire au barreau de Paris et à prêter serment au milieu d’une flopée de jeunes avocats acnéiques et goguenards.

-         A faire croire aux pêcheurs bretons qu’il y avait encore du poisson à pêcher et aux sidérurgistes lorrains qu’on allait re-nationaliser leurs usines avec le fric de leurs impôts.

-         A refiler DSK aux Ricains en leur laissant entendre qu’il aurait, éventuellement, les compétences économiques idoines pour redorer le blason du FMI.

-         A faire mettre à Jean-Marie Bigard une cravate dépourvue de pin-up fluo avant de le lâcher dans les jupes de Benoît XVI.

 

On pourrait continuer l’inventaire mais comme je ne suis pas Prévert, on va en rester là.

Pour autant et puisqu’il faut rester non seulement correct mais aussi intellectuellement honnête, on conviendra qu’un tel bilan c’est mieux que de la rupture :

C’est du happening psychédélique institutionnalisé !

A croire que, soucieux de gagner plus en travaillant plus, Claude Guéant deale de l’acide dans les bosquets de l’Elysée.

Vous j’sais pas mais moi j’trouve çà carrément fun !

 

Flower power à tous les étages, Woodstock à la Concorde et la squaritude à la lanterne !

 

Zy-va Sarko, mollis pas !

Restons correct est derrière toi !

 

Et of course fé tourner…

21/02/2008

Basketologie contre Scientologie

Cà y est c’est officiel : Après le sida, la disparition de la couche d’ozone, les cultures d’OGM, l’Europe ultra-libérale et le réchauffement climatique, c’est désormais la scientologie qui, forte de complicités occultes et supposées au plus haut niveau de l’Etat, menace l’avenir de la planète en général et celui des jeunes générations en particulier.

Malraux aurait-il eu raison en prédisant que ce siècle serait religieux ?

En tous cas Julien Dray, le charismatique et très subtil député socialiste de l’Essonne, a réagi sans tarder avec le sens de l’à propos et de la mesure qu’on lui connaît, en appelant le « camp laïc » à descendre dans la rue. Zy-va Julien, on est avec toi !

 

Mais au delà de ce salutaire appel à la mobilisation républicaine, faut-il ou non agir plus concrètement, plus vigoureusement ? C’est ce que préconise « Restons Correct ! » en proposant d’allumer un imparable contre-feu :

Nous appelons de nos vœux l’émergence d’une foi nouvelle, celle que porte aujourd’hui la dynamique Eglise de Basketologie.

Cette jeune religion est non seulement compatible avec les grandes religions monothéistes en usage de part le monde, mais présente également de nombreux avantages puisqu’elle dispose entre autres et d’ores et déjà :

 

-  De lieux de cultes ouverts et faciles d’accès via notamment les magasins Décathlon, Courir et Go-Sport.

-  De jeunes pasteurs talentueux avec des hommes comme Tony Parker ou le fils Noah.

-   D’incantations rituelles éprouvées « Zy-va t’as vu les Nik’air d’l’aut bouffon comment qu’elles déchirent ? ».

 

Par ailleurs, ses obligations cultuelles sont a priori parfaitement compatibles avec le mode de vie des d’jeunes d’aujourd’hui puisqu’elles se résument au port en toutes circonstances de chaussures griffées par les seules marques autorisées.

 

Reste cependant à régler une grave question : celle de la compatibilité de ce développement souhaité et attendu avec la loi interdisant le port ostentatoire de signes religieux à l’école. Après le voile islamique, la kippa juive, le turban sikh et la croix k-to, faudra-t-il désormais interdire le port des baskets aux élèves fréquentant les établissements d’enseignement public, laïc et obligatoire ?

Sujet certes délicat mais n’ayons pas peur ! Faisons plutôt confiance à la sagesse proverbiale de nos très distingués parlementaires pour nous pondre les textes ad hoc après audition en commission des associations de parents d’élèves, des syndicats représentatifs, des organisations lycéennes, des principaux distributeurs de pompes, de la Conférence Episcopale , du CFCM, du CRIF, de la Fédération Protestante , de la Fédération Française de Basket-ball et des principales obédiences maçonniques.

 

Zy-va Julien fé tourner !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu