Avertir le modérateur

25/02/2008

7 Raisons de voter Delanoë

La seule raison valable de ne pas voter Delanoë, c’est d’être électeur de banlieue ou, pire, de province. La honte quoi !

Pour les autres franchement, quand on tient un maire de cet acabit faut surtout pas en choisir un autre !

C’est pourquoi « Restons Correct ! » souhaite aujourd’hui rappeler, aux Z’électeurs parisiens qui Z’hésiteraient Z'encore, les 7 principales bonnes raisons qu’ils ont de reconduire super Bertrand à la Mairie.

-         Contrairement aux noms de famille de la grande Françoise ou de la petite Marielle, le sien s’écrit en un seul mot.. C’est évidemment l’assurance qu’il saura faire passer l’intérêt général avant celui des particulés.

-         Paris c’est la Ville Lumière , Bertrand Delanoë l’a bien compris en constituant une brillante équipe de stars avec Anne Hidalgo, Daniel Vaillant, Lyne Cohen-Solal… pour ne citer que les plus reluisantes étoiles de sa dream-team galactique.

-          Imaginez un peu, s’il n’était pas élu, ce que seraient les Actus de France 3 Ile de France privées de  Denis Baupin expliquant que si Paris était à la campagne, sans voitures, sans pub et sans vils commerces, l’air y serait beaucoup plus pur.

-         Delanoë à la mairie c’est l’assurance d’échapper pour quelques décennies encore au Jeux Z’Olympiques dans la capitale.

-         L’instauration d’un péage sur le périphérique pour les banlieusards et autres provinciaux sera une mesure de justice élémentaire : Y’a aucune raison que ces gros beaufs puissent se faire flasher par les radars sans contribuer aussi au financement des manifestations culturelles municipales.

-         Avec le prolongement de la voie Pompidou jusqu’à la mer dans les deux sens, Paris-Plage devrait enfin prendre la dimension nationale, voire européenne, qu’elle mérite.

-         Pensez à 2012 ! A vélo ou par les transports en commun, l’Hôtel de Ville est beaucoup plus proche de l’Elysée ou de la rue de Solférino que ne l’est le siège de la région Poitou-Charentes.

 

Alors chers Z’électrices et Z’électeurs parisiens à vous de jouer ! « Restons Correct ! » compte sur vous :

Mobilisez vous pour que 2008 soit l’Année des Patates ET de Delanoë.

24/02/2008

2008 : Année des Patates

Ceux qui se sont risqués au Salon de l’Agriculture l’ont découvert avec surprise et allégresse : L’année 2008 a été très officiellement décrétée « Année de la Pomme de Terre »ou, si vous préférez, « Année des Patates ».

Nous, chez « Restons Correct ! », on croyait que c’était l’année chinoise du rat ou, éventuellement, celle du pékinois à cause des Jeux Z’Olympiques (Z’auxquels on Z’ira point).

Mais finalement, si on réfléchit un peu, « Année des Patates » çà peut l’faire aussi.

Tout a débuté fin 2007 quand les banques ont commencé à se refiler la patate chaude des subprimes.

Ensuite on a eu la très médiatique diète de José Bové après les fêtes, les résultats de dame Clinton aux premières primaires démocrates, les débuts de la campagne de Françoise de Panafieu, les exploits de David Martinon à Neuilly, la déconvenue sentimentale d’Angela Merkel avec le Prince Charmant du Liechtenstein… pour ne citer que les patatesques les plus emblématiques.

Et dire que l’année ne fait que commencer ! On se demande comment tout çà va se terminer…

Peut être avec l’avènement de Ségolène à la tête du PS, l’inscription de la Purée Moussline au Patrimoine Mondial de l’Humanité ou l’arrivée à la Maison Blanche , de John Mac Cain, le marchand de frites bien connu…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu