Avertir le modérateur

19/05/2010

La Caritude

aubry.jpgOn peut penser ce qu’on veut des socialos mais force est de reconnaître que, question remue méninges, brainstorming et compagnie, ça mollit pas vraiment. Depuis que la Rougette de Lille a remis son petit monde au taf, ça foisonne sec du concept novateur et des propositions concrètes pour sauver la retraite à 60 ans et, plus généralement, ce qui reste des acquis sociaux des travailleuses et des travailleurs.

« Restons Correct ! » ne s’en plaindra pas. Nous nous félicitons même de ce regain de créativité qui ne peut que contribuer à relancer le débat public, à ramener Josette et Marcel aux urnes et, qui sait, à redonner un peu de saveur à notre (vraie) galette-saucisse électorale qui avait quand même tendance ces derniers temps à s’affadir dangereusement.

 

martine_04.jpgFini donc l’ordre juste, exit l’Etat providence et la « bravitude », place désormais à la « caritude », comprenez la société du « care », celle qui se préoccupe avant tout de soigner les bobos des bobos et, plus largement, ceux de tous les contribuables-citoyens.

Plus question de travailler plus pour gagner plus et encore moins de travailler plus longtemps pour ne pas crever de faim sur ses vieux jours. Il s’agit désormais de prendre soin de nous, des vieux comme des mômes, et pour ça il y a l’Etat et ses services publics servis par des cohortes de fonctionnaires toujours plus nombreux, toujours mieux payés et enfin reconnus pour l’irremplaçable rôle qu’ils jouent dans la préservation des liens sociaux qui lient indissolublement les bonnes gens aux pourvoyeurs des largesses collectives.

 

Bisounours.jpgEvidemment ça ca coûter bonbon et comme les Bisounours sont rincés vu qu’ils n’ont pas échappé à la crise, va falloir trouver des sous pour financer tout ça sans se faire dégrader sur le front des troupes par les agences de notation financière, sans encourir les foudres de madame Merkel ou celles du FMI de monsieur Strauss-Kahn.

En fait ce n’est pas un problème : on fera payer les riches comme d’hab’ et on taxera les revenus financiers à donf , juste pour dissuader le populo d’épargner en prévision de lendemains qui, la croissance enfin revenue, ne peuvent que chanter.

Evidemment, il n’est pas précisé à partir de combien on est supposé être riche, ni par quel miracle la croissance reviendrait…

En attendant, si on a encore deux sous de bon sens sur son livret A, on a clairement intérêt à aller planquer fissa ses tunes ailleurs, ne serait-ce que par application du principe de précaution économique et fiscal le plus élémentaire…

Commentaires

Avec "bravitude", la gauche cherche des solutions qui seront oubliées dès qu'elle arrivera au pouvoir. Cela s'appelle une alternance démocratique. Chacun, la droite comme la gauche, oublient leurs promesses une fois le pouvoir obtenu. Donc, d'une part, j'avais raison en disant qu'il faut ressortir les bas de laine et faire des trous dans le matelas ou sous la niche des chiens gardiens tant qu'on ne nous a pas enlevé les derniers euros. D'autre part, je répète encore qu'il ne faut pas parler de l'augmentation des salaires des fonctionnaires en général. Ce qui plombe le budget de la Fonction Publique, c'est le salaire de la hiérarchie et le décalage avec les cadres moyens et smicards est ééééénorme. Nous, les petits, si l'on a, après déduction CRDS, CSG et autres, 2-3 euros d'augmentation, c'est déjà du bénef.Mais lorsqu'il s'agit de salaires à plusieurs zéros (si, si, dans la Fonction Publique cela existe aussi et pas si rare que cela !), l'augmentation est en conséquence des zéros tandis que nous, nous nous retrouvons avec zéro sur nos comptes bancaires !

Écrit par : Naguima | 19/05/2010

"des cohortes de fonctionnaires toujours plus nombreux, toujours mieux payés ": des preuves, des faits, des chiffres, please???

Écrit par : alix | 19/05/2010

le Parti Socialiste qui n'avait pas de mots assez dur sur les reformes des retraites faites par la droite,les entérine de facto . Réformes qu'il combattait lorsqu'elles ont été adoptées en des termes aussi virulents que ceux qu'il utilise aujourd'hui pour s'opposer aux propositions du gouvernement. Reformes qui juré promis seraient abrogés si la gauche revenait au pouvoir Aujourd'hui avec avec le même type d'arguments.Ce qui est extraordinaire c'est qu'aucun journalistes n'a relevé la chose et que la droite elle même se laisse enfermer dans ce type d'attitude et de rhétorique de bazar politicien Décidément droite ou gauche quel merdier

Écrit par : antimythe | 20/05/2010

Merci encore à tous

@ naguima
Une masse de "petits" traitements est fatalement supérieure à quelques "gros" émoluments.
On estime que 20 % de la population active est employée par la sphère publique, entreprises "nationales " comprises.

@ alix
Voyons alix, ne soyez pas (faussement ?) naïf. L'augmentation des postes et des rémunérations de la fonction publique, sans parler de la conservation de leurs régimes de retraire, est au coeur des objectifs du programme des socialistes.
On peut difficilement leur en vouloir compte tenu du ppoids que ces personnels pèse,nt dans leur électorat...

@ antimythe
Je ne suis pas certain que derrière l'unanimité de façade mise en avant par la Rougette de Lille, ne se cache pas de vraiens divergences au sein du PS

Excellente journée à vous

Écrit par : Restons Correct | 20/05/2010

Restons Correct, je connaissais une mairie où même à l'accueil travaillait un cadre supérieur de catégorie A. Le maire avait supprimé les bas grades, pour créer les postes de catégorie A avec de super salaires et ce n'est pas le cas aussi hyperbolisé mais pas isolé non plus. Il y a de plus en plus de cadres sont très bien payés et moins en moins d'employés mal payés. On s'adresse même aux agents non titulaires pour ne pas recruter. Il y a un proverbe asiatique qui dit : "Le poisson pourrit par la tête". Donc, il faut déjà revoir les salaires de nos "supercadres" le plus souvent à peine sortis de l'école !

Écrit par : Naguima | 20/05/2010

AHHH? c'était une supposition!!!... si la gôche revient au pouvoir, alors "des cohortes de fonctionnaires toujours plus nombreux, toujours mieux payés" je croyais que c'était un constat aujourd'hui.
Putain, je vais voter à gauche!...
Quant à Naguima qui nous dit que "Le poisson pourrit par la tête", quand j'étais petit on disait "le melon pourrit par la queue"...

Écrit par : alix | 20/05/2010

@ Naguima
A moins qu'il ne se soit agi d'utiliser utilement un fonctionnaire territorial protégé par son statut...
Sinon, à ma connaissance, "le poisson pourrit par la tête" est une citation du regrétté président Mao...

@ Alix
Vous, voter à gauche ? Je l'aurais pas cru ... :-)

Écrit par : Restons Correct | 23/05/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu