Avertir le modérateur

13/04/2010

Mort aux vieux !

retraite de russie.jpgQuestion retraites et au vu des premières escarmouches, le moins que l’on puisse dire est que c’est pas gagné ! Sans vouloir jouer les prophètes de mauvais augure ni sombrer dans le défaitisme, nous pensons plutôt que la « grande campagne de réforme des retraites » qui s’engage risque plus de tourner façon Bérézina qu’Austerlitz…

Age légal de départ, temps de cotisation, « assiette » des cotisations, prise en compte de la pénibilité, taux d’emploi des vieux seniors, augmentation de l’espérance de vie et du gâtisme de la dépendance des personnes âgées, la seule chose à retenir c’est que personne ne semble d’accord sur rien si tant est que quelqu’un y comprenne réellement quelque chose.

Pour autant, dans ces cas là et comme nous sommes en France, un consensus finit en général par se faire autour de l’idée que, au nom de  la solidarité qu’incarne en l’occurrence le système de retraite par répartition, yaka faire payer les riches.

 

gericault_le_radeau_de_la_meduse_1919.jpgLe hic c’est que non seulement à force de payer les riches qui n’ont pas encore eu la bonne idée de se barrer sont de plus en plus pauvres mais, qu’en plus, le système de retraite par répartition qui est la règle en France ne fonctionne plus.

C’était en fait prévisible dès la fin des « 30 Glorieuses », c'est-à-dire au milieu des années 70, quand il est devenu évident que la croissance de la démographie d’une part, de l’économie d’autre part, n’étaient ni exponentielles ni même proportionnelles à celle de l’espérance de vie.

S’il est évident que l’abaissement à soixante ans de l’âge légal de départ en retraite instauré par la gôche au début des années 80 n’a reine arrangé, il est tout autant certain que le refus réitéré, pour des raisons purement idéologiques, de compléter le système par une dose croissante de capitalisation n’a fait qu’aggraver sa dérive médusienne.

 

vieux paysan.jpgCela fait belle lurette que chez « Restons Correct ! » nous ne croyons plus ni au Père Noël, ni à la réduction du chômage via la réduction la durée du travail, ni au sauvetage de la planète grâce à la taxe carbone.

C’est sans doute pourquoi nous ne croyons pas non plus que l’économie européenne en général, française en particulier, puisse renouer un jour avec des taux de croissance « à la chinoise ».

D’une manière ou d’une autre, ce sera donc aux d’jeunes de payer, et pas qu’un peu, pour financer la (vraie) galette-saucisse des vieux. En langage technocratique ça s’appelle « la solidarité intergénérationnelle », en français on parlerait plutôt de grosse arnaque sous couvert de chantage affectif…

Reste plus qu’à espérer que ces petits cons vont marcher dans la combine, ne vont pas se barrer à l’étranger comme ces salauds de riches, ne vont pas attaquer les maisons de retraite à la voiture bélier, comme de vulgaires distributeurs de billets suburbains et aux cris vengeurs de Mort aux vieux !

Commentaires

Finalement, je crois que je vais pousser un peu plus loin que Strasbourg pour mon exil post-régionales. La Belgique me parait une solution envisageable. Ou l'Allemagne, tiens. Là bas, au moins, ils ont des syndicats qui sont moins cons que chez nous (en même temps, faire pire doit difficilement être possible).

Écrit par : KnarfTheDwarf | 13/04/2010

Le système de répartitions tel que prévus initialement est un système a la "Madoff" autrement dit pyramidale Ce système qui veut qu'il y est toujours plus de cotisants pour payer ceux qui touchent est forcement mortifère D'autant que la longévité et le chômage sont les détonateurs du système comme le fut les prêts toxiques pour le système Madoff Dans la plupart des États le système de répartition a était doublé d'un système de placement financier (En gros fond de pension) Nous l'exception Française restons tels des bigorneaux accroché a un système de répartition, qui ne peut mathématiquement qu'exploser mais bon au pays des lumières,la bougie socialo-communiste est jamais bien loin pour nous guider dans le tunnel du sacro saint acquit pour l'éternité Pardon aux bigorneaux

Écrit par : antimythe | 13/04/2010

La Déroute, le radeau de la Méduse, rien de réjoissant pour ceux qui doivent partir bientôt à la retraite. Pourquoi en France, pays nettement plus riche que la Russie, les retraités sont imposés, leurs retraites n'augmentent pas tandis qu'en Russie (comparaison du coût et du niveau de vie mis à part), les retraités touchent chaque année une augmentation substantielle de leur montant de retraite. Les députés ont décidé que le départ à la retraite restera : 55 ans pour les femmes, 60 ans pour les hommes, vu les courbes de vie dues aux conditions actuelles. Ma question, Restons Correct : comment fait la Russie pour choyer ses retraités ? Tandis qu'en France, il faudra bientôt se cacher de honte d'être retraité ayant travaillé toute sa vie !!! Et une énième fois, je repose la même question : Y a-t-il un juriste dans le gouvernement qui sache compter les parts de la galette-saucisse ???

Écrit par : Naguima | 13/04/2010

Proposons que la devise de la France soit : "Liberté, Egalité, (vraie) Galette-Saucisse" (ce qui fera aussi un hommage à Jean Yanne)

Écrit par : KnarfTheDwarf | 13/04/2010

Knarf, vous avez une dent contre les syndicats. Expliquez-vous franchement. Bon, sur certains points je suis d'accord avec vous, mais il y a la CGT, surtout la base, qui travaille bien et sur laquelle on peut compter.

Écrit par : Naguima | 13/04/2010

le gérontocide des retraités présente des avantages indéniables
- diminuer la production de CO2
- lutter contre la surpopulation,
- réanimer notre meilleure et juste Secu
- avoir un systeme de retraite en bénéfice
- libérer des logements pour les sdf

Et surtout beaucoup moins de manifestants pour la retraite à 55 ans

Écrit par : tropical | 14/04/2010

@ knarf
C'est vrai que l'Allemagne serait une suite logique à l'Alsace.
C'est vrai aussi que leurs syndicats ont l'air moins noeuds-noeuds
Maintenant y a aussi le problème que la bratwurst, ça vaut quand mêmepas la (vraie) galette-saucisse

@ antymythe
C'est vrai que la répartition a tout d'un système pyramidal.
Le problème c'est que la ruine de certains n'enrichit même pas les autres.
Sinon j'aime bcp votre "bougie socialo-communiste au pays de lumières"
Excellent !

@ Naguima
J'ignore tout du sort des retraités russes.
Par contre je suis certain qu'avec le système que nous avons c'est réduction générale et assurée de la (vraie) galette-saucisse.
Du perdant-perdant quoi !
Sinon et s'agissant des syndicats knarf n'a pas tort : le niveau n'est quand même pas bien relevé...

@ tropical
Excellent ! :-)

Merci à vous tous et bonne journée

Écrit par : Restons Correct | 14/04/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu