Avertir le modérateur

11/04/2010

En passant par la Vendée

vaches.2.jpgEn passant par la Vendée et la Charente, Xynthia n’a pas fait que des dégâts matériels et humains. Il y a probablement aussi quelques victimes collatérales et locales, et non des moindres puisqu’il s’agit de ces deux vaches sacrées que sont le sacro-saint principe de précaution et le non moins divin intérêt général.

En obligeant, sans même un simulacre de concertation, des centaines de Josette et de Marcel littoraux à abandonner leur précieux Sam Suffit à la vindicte étatique, il se pourrait bien que les aménageurs publics aient allumé à l’insu de leur plein gré l’une de ces révoltes authentiquement populaires dont la région a le secret.

 

condamné par l'état.jpgEpargné par Xynthia, condamné par l’Etat ! Le slogan n’a pas tardé à fleurir dans des zones « noires » apparemment tracées avec la compétence, l’intelligence et le sens de la mesure qui caractérise ces grands services publics que la planète entière nous envie.

Pas question de les modifier d’un iota rétorquent les préfets du cru dans un sursaut d’autoritarisme aussi surprenant qu’inattendu et au nom de l’intérêt général.

C’est sans doute parce que nous ne sommes pas malins que, chez « Restons Correct ! », nous avons du mal à comprendre en quoi l’intérêt général serait menacé par l’inondation d’une propriété privée.

A ce train là, il est clair qu’on peut désormais s’attendre à ce qu’on interdise la consommation de (vraie) galette-saucisse sous prétexte que sa préparation est nuisible au climat.

 

guerre de vendée.jpgIl est certes trop tôt pour savoir si l’affaire engendrera ou non une jacquerie anti-Etat mais, au vu de la détermination d’un certain nombre de victimes de l’arbitraire liberticide et de leurs élus, il se pourrait bien que ça chauffe à nouveau dans le bocage vendéen, qu’on entende à nouveau les indigènes du coin chanter Prends ton fusil Grégoire et ta vierge d’ivoire comme au bon vieux temps de Monsieur d’Charette, qu’il faille recourir à la force publique pour ramener les manants à la Raison d’Etat…

C’est là qu’on va voir si Philippe de Villiers a encore des cojones ou non ou s’il a définitivement baissé sa culotte devant la toute puissance étatique…

Commentaires

On a vécu presque 2 ans en Vendée et j'ai bien aimé ce pays de gens bourrus certainement amateurs de vraie galette-saucisse et de leur piquette, battu par les vents, couverts de brouillards. Ils sont fiers d'être Vendéen et je ne crois pas qu'ils se laissent faire facilement. Ce n'est tout de même pas de leur faute si les hauts technocrates de l'Etat découpent les régions comme une galette-saucisse tantôt dans un sens, tantôt dans l'autre ! Je pense que les Vendéens exigeront la bonne coupe et mettront les hauts technocrates de l'Etat à la pratique. Attention, chaussures vernies faites main et sur mesure s'abstenir !

Écrit par : Naguima | 12/04/2010

La galette-saucisse vendéenne se vend bien, mais certaines parts littorales ont été vendues à grand frais par les élus locaux en dépit d'instructions précises et techniques sur le devenir possibles des catastrophe. Le problème est institutionnel : l'Etat dit la carte, les locaux appliquent... ou pas. "La Faute sur Mer" s'appelle ainsi parce que, dès la construction de ce village de villégiature, on savait que c'était une con... de construire dans ce coin. Alors, soyons politiquement non correct jusqu'au bout et posons la question : après les cata, est-il normal que l'Etat reprenne la responsabilité du désastre ? Parce que, finalement, "c'est nous qu'on paye", comme disait Coluche.

Écrit par : laurent | 12/04/2010

au fait la galette saucisse c est pas vraiment en vendee mais plus au nord ouest les amis.....nous c est le prefou et la troussepinette un vendeen de souche..et de coeur ....de tout coeur avec mes compatriotes

Écrit par : herouard | 12/04/2010

Faire de l' esprit facile sur le dos des morts c' est d' un goût douteux ; on ferait mieux de se demander ce qu' ont fait les services de la préfecture entre l' alerte rouge de la météo et l' heure de la marée haute ( environ 10 heures de temps à travailler sur la question) car, personnellement, il ne m' a fallu que quelques minutes pour trouver le plan de prévention des risques d' inondation qui décrit exactement les circonstances du phénomène de raz de marée de tempête ( et non pas cette sottise de "Xynthia") et les lieux les plus menacés, ceux là même ou il y a eu la plus forte concentration de noyades : l' embouchure du Lay (et oui : la mer entre des fois dans les rivières qui s' y jetent, etonisch nein ?)
Accumulation de bètises, d' ignorance et de suffisance, voila ce que ces pauvres gendarmes, désignés par le procureur pour tenter de "comprendre" les évènements, vont mettre des mois (selon le procureur) à découvrir.

Écrit par : petit | 13/04/2010

on va avoir des maisons fissurées dans les années qui viennent et la les gens qui aurant voulus contre vent et marée rester le regreterons,ils regretteront la somme d'argent qu'ils auraient eut s'ils était partis.mais ont ils la capacité au moins de penser a cela,et d'imaginer que cela puissse arriver, j'en doute au vue des idioties collecyive qu'un certain nombre leur fait prendre!

Écrit par : le goélan | 13/04/2010

Si le "gouvernement" devait vraiment raser toutes les habitations ou villes ayant subies des inondations, il devrait commencer par regarder près de chez lui et raser tous les bords de Seine ... et en continuant, il rase tous les bords de nos grands fleuves et rivières.
Malheureusement je ne pense pas qu'on devienne c.., on nait c.. et on le reste.
Un sablais par alliance.

Écrit par : bpat | 13/04/2010

Merci à tous pour ces nombreuses et intéressantes réactions qui ont sans doute en commun de démontrer que l'esprit d'indépendance et de Liberté qui fut il y a plus de deux siècles la "marque" de la région, anime toujours les lecteurs de ce blog !

Excellente journée à tous !

Écrit par : Restons Correct | 13/04/2010

Ho lé bé vrai,tote chu,que ces fidegarces n'y connaissent rein,dans notre Vendée.Le fesant n'importe quoi.Le feriant bé mu de s'occuper de leurs fesses,qui vont pas trainer a chauffer! Le voulant sans doute relancer une nouvelle guerre des Vendée,si ho lé tchu,le vont l'avoir! Je suis ventre à choux,et très fier de l'ètre!(et descendant indirect de Charette) Amitiés a vous tous.

Écrit par : jean claude trichet | 13/04/2010

@ Jean Claude Trichet
Merci monsieur le Président pour cette intéressante contribution
Je vois avec plaisir que les frimas de Francfort n'ont que peu affecté l'attachement que vous portez à vos racines régionales...
Excellente journée à vous

Écrit par : Restons Correct | 14/04/2010

Nous avons quelques problèmes avec les vaches et je ne sais plus ce que les animaux. Étrange ...

Écrit par : Cazare pensiuni munte | 11/10/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu