Avertir le modérateur

31/03/2010

De sortie au salon

Salon-du-Livre-2010.jpgOn connaît les salons de l’Auto, de l’Agriculture, de la Voyance, du Cheval, du Bricolage ou des Arts Ménagers. Il y a aussi celui du Livre et « Restons Correct ! » y est allé.

Dès l’entrée, le petit blogueur sent qu’il est dans le monde de « belles lettres » bien différentes de ses calembredaines usuelles. Les plus grands noms de la planète Gutenberg « y » sont, le personnel de leurs stands y affiche cet inimitable air d’ennui condescendant qui a fait la réputation internationale des « grandes maisons » de la rive gauche.

Au milieu de tout ça le stand tentaculaire de la région Ile de France où, autour de ce qui ressemble à un open bar, s’est apparemment donné rendez-vous tout ce que la bobeaufitude subventionnée par le contribuable compte d’écrivains sans lecteurs et de fonctionnaires cultureux.

 

astoure.jpgPlus loin celui de la Bretagne. Ambiance bien différente : même pas un bol de cidre mais une multitude de petits éditeurs clairement venus là pour amortir le coût de leur participation en vendant leurs bouquins aux chalands. Comme quoi, on peut être une région de gôche et avoir quand même un peu le sens des réalités.

Parmi eux les Editions Astoure qui présentent Breihz Noir une étonnante collection de polars dont les titres aiguisent l’appétit littéraire des amoureux  de la Haute Bretagne en général et de la (vraie) galette-saucisse en particulier : Les ombres de Brocéliande, Neuf plaies à Pléneuf, les Brumes de Saint Briac ou le Pacte des veuves de Saint-Malo. Manque plus que Du rififi à Pleurtuit ou Coup de balai à Ploubalay

 

sperone-3.jpgChez nos amis les Corses on ne croise que des femmes. Probable que les hommes sont restés faire la sieste au village. C’est le contribuable insulaire qui prend en charge les frais de salon mais on s’y plaint quand même : du mauvais rapport qualité prix des restaurants de la porte de Versailles, de la pression touristique qui fait grimper le prix des terrains aux abords du golf de Sperone, du peu d’enthousiasme des visiteurs pour la poésie corse.

Chez nos « cousins » québécois on fait dans le sérieux : pas question que les maudits Français puissent s’imaginer que la littérature américaine francophone soit une affaire de sauvages plus ou moins bien éduqués. Au moins trois agences provinciales veillent au grain et le personnel de vente sur place a été recruté dans les meilleures librairies de Montréal, Québec et Trois Rivières…

 

bière.jpgPas question de finir la visite par une mousse bien fraîche sur le stand de l’Alsace : ils ont séché l’évènement. Peut être qu’ils ne savent ni lire ni écrire. Normal après tout : c’est la seule région qui soit restée à droite…

Commentaires

Mieux vaut aller au salon de la lingerie, croyez moi ! Mais, pas de chance pour vous, c'est réservé aux professionnels, ha ha ha !

Ceci dit, le plus terrible dans les salons du Livre, ce sont les queues interminables que les gens font pour avoir un autographe. Franchement, à quoi cela rime-t-il d'avoir un livre signé de l'auteur ? C'est pour frimer ? C'est pour le revendre plus cher ? C'est pour faire une photo avec l'auteur tout ça pour montrer à mémé Pélagie qu'on connait personnellement Jean d'Ormesson ? L'idolâtrie m'a toujours effrayée et, comme le disait une pub il y a quelques années de cela, m'interpelle quelque part, et plus encore quand le sujet de la vénération concerne des gens comme Musso, Lévy, Delerm et autres romanciers de gare du même accabit.

Écrit par : KnarfTheDwarf | 31/03/2010

Si vous voulez faire un tour sur les blogs du Nouvel obs vous y découvrirez un blog de mazarine Cette donzelle a un fameux culot elle vient y faire une critique du gouvernement vis a vis des pauvres Aucune pudeur Si son tonton de père avait consacré aux pauvres en équivalent de ce qu'il a fait avec nos impôts pour la donzelle il y aurait beaucoup moins de sans abris

Écrit par : antimythe | 31/03/2010

"Comme quoi, on peut être une région de gôche et avoir quand même un peu le sens des réalités"
HEUREUSEMENT!! sinon, il n'y aurait pas beaucoup de Régions réalistes!!! (et là, pour une fois, c'est du premier degré...)

Écrit par : alix | 31/03/2010

Merci à vous pour ces commentaires

@ knarf

C'est clair que les comportement panurgiesques sque vous décrivez sont aussi agaçants que désolants pour la capacité de reculet le sens critique de nombre de nos concitoyens

@ antimythe

Le blog de Mazarine chez monsieur Nouvel Obs... Evidament si vous citez des cas pathologiques... :-)

@ Alix

Je peux, si cela vous rassure, témoigner qu'en passant du stand de la région Ile de France presque entièrement consacré à la glorification des cultureux officiels franciliens par leurs zélés courtisans à celui de la région Bretagne entièrement consacré à la promotion des littérateurs bas et hauts Bretons, on change de planète.
La gôche serait-elle toujours plurielle ?

Joyeuses Pâques à tous

Écrit par : Restons Correct | 02/04/2010

The visiting such event will develop your cultural in your mind.

Écrit par : research paper | 18/05/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu