Avertir le modérateur

08/02/2010

Hymne et Nation

Chanson.jpgEn France c’est bien connu, tout finit par des chansons, à boire, paillardes ou patriotiques. Débattre du sexe des anges, de l’identité nationale  ou de la sauvegarde de la (vraie) galette-saucisse ne saurait se concevoir sans coups à boire ni chansonnette à pousser.

Le répertoire est heureusement large : il pleut, il pleut bergère pour les débats sur le réchauffement climatique, le p’tit vin blanc pour ceux sur la sécurité routière, l’internationale pour clôturer le banquet annuel des cocos à la retraite… Ce n’est heureusement pas le choix qui manque.

C’est pourquoi seuls les mauvais Français ou les immigrés qui n’ont pas cru devoir faire l’effort d’adopter nos usages, s’étonneront de l’importance accordée par le séminaire gouvernemental sur le Grand Débat Identitaire au drapeau tricolore et, surtout, à la Marseillaise.

 

rouget de lisle.jpgDans cet esprit, il aurait donc été décidé d’ériger à Marseille un mémorial à la Marseillaise. Les esprits chagrins objecteront sans doute que c’est historiquement « limite », vu que notre hymne national fut composé à Strasbourg et à la gloire des volontaires de l’Armée du Rhin, pas sur le Vieux Port à celle de la bouillabaisse.

Chez « Restons Correct ! » nous n’y trouvons rien à redire car il est clair que ce choix est d’abord destiné à ne pas embrouiller plus que de raison les hordes de plombiers polonais et de clandestins afghans, impatients comme chacun sait d’adhérer aux valeurs de notre  République Une et Indivisible.

 

camaret.jpgReste qu’au nom de l’égalité entre les territoires de la Nation et à propos de valeurs, il serait sans doute équitable de ne pas limiter cette heureuse initiative chansonnière à la seule cité phocéenne.

Le gouvernement pourrait par, exemple, initier la construction d’un monument à la gloire des Filles de Camaret sur la place de ce charmant port armoricain.

Juste histoire  de flatter les fiertés locales et d’y calmer les pêcheurs de thons…

Commentaires

Nul ne contestera que le débat sur l'identité nationale aura fait des heureux: les cruciverbistes. En effet, il permet une nouvelle définition (en 8 lettres) "débat sur l'identité nationale".
(La première lettre est un "R" et la troisième un "D"...)

Écrit par : alix | 08/02/2010

@ Alix
Excellent ! :-)

Écrit par : Restons Correct | 08/02/2010

Compte-tenu des amitiés de notre micro-président (tant par la taille que par le talent), on peut s'estimer heureux que l'hymne national ne soit pas devenu "1000 colombes", nettement moins guerrier que la Marseillaise, mais aussi franchement plus tartignole.

Écrit par : KnarfThDwarf | 09/02/2010

"Moquet"-vous, bande de mauvais français lol !

Écrit par : Fran | 09/02/2010

@ knarf the dwarf

1 000 colombes, c'est vrai j'y avais pas pensé.
C'est quant même plus correct que les filles de Camaret...
:-)

@fran

LOL

Merci à tous les 2 et bonne fin de journée

Écrit par : Restons Correct | 09/02/2010

Je m'insurge personnellement sur la douteuse association qui est faite sur ce blog entre les thons et les filles de Camaret.

Écrit par : Tioman | 10/02/2010

@ Eric

LOL !
On sent que tu es un spécialiste...
:-)

Écrit par : Restons Correct | 10/02/2010

Allons-z-enfants des apatrides.... cherchant camioneur sympa pour passer le tunnel

Écrit par : Afghan | 14/02/2010

@ Afghan

A condition d'en voir le bout...

merci et bonne joiurnée

Écrit par : Restons Correct | 15/02/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu