Avertir le modérateur

15/01/2010

Vincent Poule-Mouillée

peillon.jpgOn savait que le socialisme ça ne marchait pas, que ça n’attirait plus les talents, que ça ne produisait plus que des propositions inaudibles à force de sentir la naphtaline. On sait depuis hier soir que les socialistes ont en plus des dirigeants aussi couards que mal élevés et prétentieux.

Se décommander au dernier moment d’un débat télévisé auquel on a accepté de participer comme le fit hier sur France 2 Vincent Poule-Mouillée Peillon n’est pas seulement la marque d’une éducation bâclée, c’est aussi le signe d’une absence de courage politique et celui d’un mépris abyssal pour Josette, Marcel et plus généralement pour le petit peuple des assujettis à la Redevance de l’Audiovisuel Public.

« Restons Correct ! » comprend qu’on puisse éprouver quelques craintes à affronter les foudres bodicéenes de Miss Le Pen, quelques réticences à se colleter devant les caméras avec Besson le Besogneux mais, c’est sans doute notre côté old fahion, se décommander à la dernière minute et rester peinard chez soi  devant son poste ça n’est pas « convenable » comme aurait dit Chirac.

 

marine_le_pen.jpgPas convenable et à peu près aussi intelligent que de refuser de goûter à la (vraie) galette-saucisse quand on fait campagne sur le marché de Pleurtuit. En politique c’est comme partout : les absents ont toujours tort et un soi-disant « coup » médiatique a vite fait de se transformer en pétard mouillé, de faire le jeu des thèses de l’adversaire. A commencer par celles du Front National et de Marine Le Pen qui est indiscutablement la principale bénéficiaire de la lâcheté et de l’inconséquence médiatique du sieur Peillon.

A l’heure de la politique spectacle et de l’image « reine » il eut été plus productif à tout point de vue et certainement plus « digne » de faire un clash en direct sur le plateau de m’dame Chabot, plutôt que de se planquer courageusement derrière un « communiqué » assorti d’un calembour à 2 balles sur « l’indignité nationale ».

Quand on a quelque chose à dire on le dit en face, ça s’appelle avoir le courage de ses opinions…

 

goulag.jpgPas convenable, imbécile et aussi inquiétant car, en demandant dans son communiqué la démission d’Arlette Chabot et des dirigeants de France 2, ce grand intellectuel qu’est Vincent Peillon dévoile son sens inné de la Liberté de la Presse.

Les journalistes sont prévenus : si d’aventure le PS gagne les élections de 2012, ça ne sera peut-être pas le Goulag pour ceux qui s’écarteront de la « ligne du parti » mais certainement le Pôle Emploi direct.

Quant aux blogueurs impertinents dans notre genre, ils ont clairement des soucis à se faire. Z’ont intérêt à se préparer à prendre le maquis blogosphérique ou à émigrer fissa sous des cieux plus tolérants et accueillants, y compris fiscalement, comme la Suisse…

 

poule-mouillée.jpgFaut jamais sous-estimer la violence potentielle des réactions des petits bougres et des poules mouillées…

Commentaires

Poule-Mouillée vient de s'auto-détruire en vol. Il n'est pas prêt de devenir calife à la place de la califette, au PS...

Écrit par : KnarfTheDwarf | 15/01/2010

j'ignore si c'était prémédité comme il le dit, il en est capable mais je trouve qu'il a drôlement bien fait

Écrit par : la divine comedie | 15/01/2010

Parce que la droite ça fonctionne, pas vrai ? Par exemple pour passer la dette publique de 2 à 3 chiffres ?

Écrit par : Fran | 15/01/2010

Fran,

Caramba yé t'ai réconnou. LOL

Écrit par : Mathaf Hacker | 15/01/2010

Damned, v'là Pancho Villa, I am "fait" !

Écrit par : Fran | 15/01/2010

Peillon, c'est le contraire de Royal : Elle, elle vient quand elle n'est pas invitée, lui, il ne vient pas quand il est invité.
Comme le dit "Restons Correct", en politique les absents ont toujours tort.

Écrit par : Landry | 15/01/2010

Merci à tous pour votre promptitude commentatrice

@ knarfthe dwarf
Oui je crois que vous avez raison il s'est quelque peu, grillé
Ne pleurons pas sur son sort il pourra toujours se reconvertir comme équipier chez KFC...

@ la divine comédie
Sur qu'il a drôlement bien fait ! ne serait-ce que pour fournir un bon p'tit sujet comme je les aime.
Merci qui ? Merci Vincent !

@ fran
C'est sur mais avec la gauche ça serait encore pire !

@ Mataf Hacker
Alors, c'est qui Fran ?
Des noms ! des noms !

@ landry
Excellent, c'est tout à fait ça. Décidément les socialos c'est sales gosses mal élevés compagnie...

Bonne journée à tous

Écrit par : Restons Correct | 15/01/2010

Ces dernirs temps je suis devenue bien curieuse de tout, c'est sans doute l'âge. Je me demande pourquoi Mr PEILLON a fui Mme LE PEN, par peur de son excellente rhétorique ? par peur de ses compétences de femme politiques ? par peur de ses connaissances. Je suis farouchement et absolument pour la démocratie et la liberté d'expression. Autant que je sache, le FN n'est pas un parti interdit. Donc, ils droit de s'exprimer comme n'importe quel parti et c'est à nous de tirer les conclusions. Vous avez dit Réstons correct, qu'on risquait pointer au Pole Emploi, qu'on serait repérés. Pour ma part, je pense que je suis déjà dans "le nez" de E-24 de 20mn : ils ne passent jamais mes posts, pourtant ni agressifs, ni insultants mais relatant juste la réalité. Je cherche toujours à être impartiale pour garder la tête froide (et pas le bassin !) Ma famille a subi les persécutions, cela nous a forgé le caractère, mais il est decevant de parler ainsi dans un pays dont la Constitution consacre le droit à la LIBERTE D'EXPRESSION.

Écrit par : Naguima | 15/01/2010

Si je peux me permettre, il aurait fallu inviter, à la place de PEILLON, Georges FRECHE; je pense que le débat avec la petite LE PEN et le sinistre (euh, non, ministre) BESSON (la culotte) aurait été somptueux... Quoi? qu'est-ce que vous dites? Il est plus au PS FRECHE? ah ben, oui... j'avais oublié... tant mieux pour lui...

Écrit par : alix | 15/01/2010

Pauvre Arlette : Chabot faire des efforts pour que Sarko m'engueule plus,
avec Marine, c'est Pen perdue !
avec Eric, Besson le niveau !
avec Vincent, Peillon nous sa tête !
Bouh, ouh, ouh...

Écrit par : ChristineB | 16/01/2010

@ Naguima

Nous sommes bien d'accord aucune entrave ne doit limiter la Liberté d'expression

@ Alix

C'est sur qu'avec super Jojo of Montpeul on aurait (au moins) eu l'occasion de rigoler

@ Christine

Excellent ! Peillon nous sa tête, j'aime bcp :-)

Merci pour vos commentaires et bon WE à vous 3

Écrit par : Restons Correct | 16/01/2010

"Peillon nous sa tête, j'aime bcp :-)"
Oh, bon, d'accord!...c'est pas mal.... mais "besson (la culotte)" c'était pas mal non plus!... (il y avait des sous-entendus..:-)

Écrit par : alix | 16/01/2010

Trop bien vos jeux de mots ! A moi , à moi, en chanson, (tous en coeur) :

Piou piou petit Peillon
Petiiiiiiiiiiiiit Peillon !

N'empêche elle fait peur la Marine...

Écrit par : sadileck | 17/01/2010

@ Alix
Pas de jalousie : Besson culotte c'est très bien AUSSI! Mais Christine, qui est une jeune femme sérieuse qui milite au Modem, en Bretagne en plus, mérite aussi des encouragements.
Et puis après tout ce blog ne s'intitule-t-il pas "Restons Correct !" ? :-)

@ Sadileck
Merci pour ta contribution à ce florilège qui confirme que les commentateurs de ce blog ne sont certes pas des molassons de la comprenette.
Sinon je suis d'accord la Marine elle fait peur et en plus elle est beaucoup moins drôle que Ségolène ou Jojo Frêche si cher au coeur de notre ami Alix

Bon dimanche à vs 2

Écrit par : Restons Correct | 17/01/2010

Cet article est le fait d'un esprit ahuri, prompt à suivre le vent dominant. Il se trouve que les faits ont donné raison à Peillon : dès après son coup de cymbale, le "débat" sur l'identité nationale s'est arrêté net, tandis que Besson disparaissait totalement des ondes.

Écrit par : antennerelais | 03/04/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu