Avertir le modérateur

30/11/2009

L'Etat dinosaure

homme enceinte.jpgL’épidémie de grippe A-H1machin aura au moins eu la vertu de démontrer que l’Etat français n’est plus qu’un gros machin con et incapable, genre dinosaure jurassique. Son incapacité à prévenir la pagaille que connaît actuellement la campagne de vaccination publique est le dernier symptôme en date de cette cruelle impotence.

Des assujettis qui font la queue des heures avant de se faire parfois prier de revenir plus tard, des questionnaires médicaux ubuesques, des dossiers qui s’égarent, des informations contradictoires qui circulent…

Ceux qui, comme « Restons Correct ! », n’ont pas eu l’heur d’expérimenter le bordel liront à titre propédeutique le reportage qu’en fait notre ami Thierry Jallas dans l’article intitulé Monsieur êtes vous une femme enceinte ? qu’il vient de publier sur son excellent blog (accessible à l’aide du lien Thierry le Bienheureux depuis notre rubrique Rien que du bon !).

On comprend mieux du coup qu’il faille au moins une intervention de l’armée pour tenter de rétablir l’ordre…

 

pestenoire.jpgLa grippe en question n’étant heureusement qu’exceptionnellement mortelle, on pourrait certes s’étouffer de rire dans notre (vraie) galette-saucisse matinale si ce n’était pas nous qui payions. Car évidemment, ce barnum vaccinal n’est pas gratuit.

Outre celui des vaccins eux-mêmes, il a un coût administratif impossible à mesurer mais certainement pas négligeable.

Mais, au-delà de ce nouvel avatar de la gabegie publique, la situation pose évidemment la question de ce qui se passerait si l’épidémie était véritablement grave ou si, mutatis mutandis, elle le devenait.

Compte tenu de l’incurie manifeste des services de santé publique, tout laisse à penser que l’Etat serait aussi incapable de protéger Josette et Marcel que ne le furent les psalmodies moyenâgeuses pour enrayer la Grande Peste qui frappa l’Europe du quatorzième siècle.

 

chérèque.jpgLe pire est que les services de l’Etat sont non seulement incompétents, mais aussi indiscutablement très cons comme le prouve leur refus réitéré d’autoriser pour l’instant les médecins libéraux à vacciner leurs patients, dont ils connaissent l’état de santé et les fragilités potentielles mieux que personne.

Faut dire aussi qu’avoir le front de s’autoproclamer « libéraux » ça méritait quand même d’être montré du doigt par la fine fleur de la bureaucratie étatique…

François Chérèque, qui est sans doute plus représentatif du niveau des syndicalistes français que les syndicats ne le sont des salariés de ce pays, n’a évidemment pas raté l’occasion de manifester publiquement son vif esprit d’à-propos et sa légendaire hauteur de vue en les accusant de vouloir faire ça pour le pognon

Etonnez-vous après que le nombre de salariés syndiqués du secteur privé soit encore plus faible que celui des neurones de monsieur Chérèque…

 

dinosaure_front.jpgLes dinosaures disparurent à la suite d’une modification climatique majeure, il n’y a donc plus qu’à espérer que le réchauffement annoncé de la planète aura le même effet salubre sur notre Etat national…

27/11/2009

Du Pain et des Jeux

gladiateur-mosaique.jpgPour que le populo se tienne tranquille, ferme son clapet et ne commence pas à se poser des questions existentielles, il n’y a pas trente six solutions. En fait il n’y en qu’une : y’a qu’à lui donner du pain et des jeux.

C’est la méthode panem et circences, mise jadis au point par les empereurs romains, qui postule qu’on peut faire avaler à peu près n’importe quoi à la plèbe à condition de ne pas radiner sur les distributions gratuites de miches et, surtout pas, sur les jeux du cirque, sur les combats de gladiateurs notamment.

Si d’aventure l’un ou l’autre de ces deux ingrédient vient à manquer c’est la cata politique assurée, le peuple se révolte et soutient le premier politicien qui lui promet du pain encore plus croustillant et des jeux toujours plus spectaculaires et si possible saignants.

Quand vous avez compris ça, vous avez compris l’essence même du modèle social et culturel français qui repose, comme chacun le sait, sur des allocations permettant à chacun de se payer sa (vraie) galette-saucisse quotidienne et sur des matchs de foot, joués si possible sans les mains et avec plein de buts marqués.

 

barbares.jpgEvidemment, comme tout système de gouvernement, celui-ci a ses limites et requiert un pilotage de plus en plus fin au fur et à mesure que le temps passe. Que, comme c’est le cas en ce moment, les allocs viennent à se raréfier pour cause de pénurie des fonds publics ou d’exil fiscal des ces salauds de riches et il faut daredare accélérer sur les jeux du foot.

C’est dire si la menace de grève des matchs brandie par les syndicats de footeux ne doit absolument pas être prise à la légère.

« Restons Correct ! » n’a pas nécessairement envie de casser l’ambiance une veille de weekend mais, si elle devait être mise à exécution, le pire serait alors possible. Genre émeutes incontrôlables jusque dans les quartiers les mieux tenus et déferlement de hordes barbares venues pour égorger nos fils, nos compagnes et ce modèle national qui constitue le cœur de notre identité éponyme et que la planète entière nous envie.

Même pas sur en plus que l’instauration d’un service de stade minimum soit de nature à apaiser l’ire plébéienne

Donc chère Rama Yade, si vous nous lisez toujours, z’avez intérêt à vous remuer pour qu’on ne supprime pas la niche fiscal des professionnels du foot. Sinon nous ne répondons plus de Josette ni de Marcel.

 

rama-yade.jpgIl serait dommage que vous gâchiez une carrière qui s’annonce particulièrement prometteuse faute du minimum syndical de discernement politique…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu