Avertir le modérateur

22/11/2009

Saint Camus priez pour nous

pantheon.jpgComme toute religion qui se respecte, l’Identité Nationale ne saurait se concevoir sans prophètes, sans martyrs, sans rituels et surtout sans lieux de culte ou inhumer ses « Saints ». C’est à cela que sert le Panthéon et c’est pourquoi il est normal qu’on en recause quand le pays est invité à un « grand » débat sur son identité.

Comment voulez-vous que Josette et Marcel soient fiers d’être Français si TF1 ne leur offre pas de temps en temps une belle retransmission en direct du cinquième arrondissement avec transfert de cendres, discours patriotique écrit pat Henri Guaino et minute recueillie de silence présidentiel ? La foi en la Nation c’est comme tout : ça s’alimente.

Question choix du macchab ils auraient plutôt vu l’inventeur de la (vraie) galette saucisse que le cadavre de l’auteur de L’Etranger et du Mythe de Sisyphe mais, comme on dit, tous les goûts sont dans la nature.

Du reste, depuis qu’ils ont participé à la couscous-partie annuelle de l’Association des Pêcheurs à la Ligne de Pleurtuit, ils n’ont rien contre Camus pas plus que contre ces autres pieds-noirs sympathiques et célèbres que sont Roger Hanin et Enrico Macias.

 

gaffiot.jpgChez « Restons Correct ! » nous n’avons rien non plus contre lui même si nous fûmes contraints d’en lire quand même un peu du temps de nos années lycée. Rassurez-vous ce n’était ni par vice ni par plaisir mais juste pour se faire bien voir de profs de lettres à l’esprit un peu conventionnel, du genre de ceux qui n’avaient pas l’heur d’apprécier à leurs justes valeurs les libertés que nous prenions en tentant de traduire en bon français certains passages particulièrement soporifiques de l’œuvre immortelle de cette vieille barbe de Tacite.

Tous ceux qui ont eu l’occasion de suer sur leur Gaffiot dans de telles circonstances nous pardonneront certainement ce petit fayotage juvénile…

 

Reste aussi que, de mémoire, Camus c’est aussi soporifique que du Tacite dans le texte. En fait, dans le genre chiant mais vachement bien écrit nous ne voyons guère que Marie Ndiaye pour faire encore pire.

Accroche toi Marie, encore un effort, tu peux y arriver ! Le Goncourt c’était juste une étape : le Nobel est en vue et qui sait, un jour, tes reliques finiront-elles au Panthéon. Comme celles d’Albert si vos progénitures respectives sont d’accord.

facel-vega.jpgDonc, vous l’avez compris : inutile de vous ruer à la Fnac pour acquérir les œuvres complètes de saint Albert. Sauf évidemment si vous souffrez d’insomnies récurrentes ou si vous êtes un nostalgique de vieilles bagnoles, genre Facel Vega qui, dans les années 60, vous éparpillaient les écrivains célèbres et leurs fortunés éditeurs dans les platanes de la Nationale 7, à tout va façon puzzle.

 

Si vous vous intéressez à la littérature française du vingtième siècle lisez (ou relisez) plutôt Céline, auteur aussi génial que sulfureux et officieusement ostracisé par l’Education Nationale au nom du « littérairement correct » et en raison de ses sympathies pronazies et de l’antisémitisme virulent dont il fit preuve pendant l’occupation. Errements personnels qui lui valurent plusieurs années de taule à la Libération.

lf_celine.jpgN’empêche que Voyage au Bout de la Nuit (prix Renaudot 1932) et Mort à Crédit (paru en 1936) sont probablement les deux romans les plus « forts » et les plus « stylés » qui n’aient jamais été écrits en français. Pour paraphraser Jean-Pierre Treiber à propos de Koh Lanta : c’est pas du pipi de chat !

C’était aussi l’opinion de Bukowski qui passait pour s’y connaître en vieux génies littéraires et chtarbés…

 

Message personnel à mes mômes : si d’aventure on vous propose un jour de transférer mes cendres au Panthéon, c’est non ! Surtout si Saint Camus m’y a précédé. Ce n’est pas parce qu’on est mort qu’on est obligé de se faire éternellement chier…

Commentaires

Sarkozy qui a lu l'intégrale du sieur Camus ( version avec des images, et écrit en gros ) appréciera votre diatribe.

Écrit par : Fran | 23/11/2009

Excellent article, trés juste et pas politiquement correct. un régal... juste une petite remarque sur la photo du véhicule, c'est une Facellia alors que Camus est mort à bord d'une HK 500....

Écrit par : papi | 23/11/2009

J'ai lu l'Etranger et la Peste et c'est vrai que je suis fais un peu chié contrairement à Céline mais Camus a pour lui le fait d'avoir lutter contre le communisme et d'avoir été sali par des mecs comme Sartre, qui lui est reconnu. Non pas que Camus ait été de droite, loin de là, d'ailleurs je ne pense pas que Camus aimerait rentrer au Panthéon sur demande d'un président comme Mr Sarkosy (oui moi je dis Monsieur Sarkosy et je vous emmerde, question de politesse) mais lui avaiet vu l'imposture du communisme et il s'en était méfié à une époque où pourtant, beaucoup de français y voyait un nouvel idéal.
Donc Sarkosy doit aimer et veut lui rendre grâce. Et puis camus est prix nobel bordel ! Un peu de respect même sit'aime pas. C'est pas du Levy ou du Gavalda !

Écrit par : Olivier | 23/11/2009

je dois être vieux jeu, ou c'est peut-être parce que ma culture littéraire n'est pas la vôtre ... on m'a forcé à lire La Peste quand j'étais au lycée, que j'ai apprécié et qui m'a donné envie de lire La Chute, que j'ai adoré, car il nous renvoie à nos propres préjugés ...
à côté de ça on nous a forcé à lire La Modification de Michel Butor : et là pour le coup, lire 2 pages pour s'apercevoir que la seule chose qui se passe c'est un gobelet qui roule sur le sol d'un wagon ...
"Reste aussi que, de mémoire, Camus c’est aussi soporifique que du Tacite dans le texte." un peu partial pour des goûts et des couleurs ? =)

Écrit par : Deatharmony | 23/11/2009

Bonjour,

Je ne suis absolument pas d'accord avec votre article. A vous lire, on croirait presque que Camus est un auteur méprisable parce qu'il a été adoubé par Sarkozy. Si c'est le cas (malgré tout, j'en doute, ce serait bien trop bas comme axe de réflexion), sachez que son auteur favori, ça reste Céline justement, il en a tout lu, même sa thèse de Médecine sur Semmelweis.

Autrement, les gouts et les couleurs bien sur mais je dois avouer que j'ai du mal à admettre qu'on puisse qualifier Camus de "soporifique". Quoi qu'on en dise, il est un des chantres d'une thématique majeure de la Littérature du XXème siècle: l'Absurde. Son œuvre se base là dessus, de "L'Etranger" au "Mythe de Sisyphe", qui est une démonstration froide et implacable de l'absence de sens dans la vie.

Bref, un texte qui parle à la fois de Camus, de Céline, d'Identité Nationale, de Sarkozy et de Tacite, j'ai du mal à en comprendre l'intérêt profond. Ne vous leurrez pas, je suis très réfractaire à la politique gouvernementale (comment ne pas l'être?) mais j'estime que tout n'est pas forcément à jeter. Cette décision de faire entrer Camus au Panthéon, aussi politique qu'elle soit, je la trouve bonne.

J'estime que Camus mérite amplement d'y entrer de par son importance dans notre Littérature et la force de ses idées qui rayonnent encore aujourd'hui (là encore, les gouts et les couleurs) et que c'est une bonne chose qu'il entre au Panthéon (si ça se fait), peu importe que ce soit Sarkozy qui l'ait décidé. Dans 50 ans, Camus sera toujours parmi les grands hommes et on aura oublié Sarkozy depuis longtemps.

Écrit par : Nicolas | 23/11/2009

"tous les goûts sont dans la nature"

cela me rappelle un sketch des (regrettés) "frères ennemis" :
" - Le numéro 13 gagne un égout rose.
- pourquoi rose?
- oh, vous savez, l'égout et les couleurs..."

Écrit par : alix | 23/11/2009

P.S.: quand même,... "il me restait à souhaiter qu’il y ait beaucoup de spectateurs le jour de mon exécution et qu’ils m’accueillent avec des cris de haine" c'est beau, non?...

Écrit par : alix | 23/11/2009

Tout le monde se réclame de Camus, les anarchistes (certaines organisations : FA....) voient dans son oeuvre un esprit libertaire concernant l' humanisme et l'absurdité de l'homme et en font une icône. La droite pour le prix Nobel, l'homme des cocktails, des grosses voitures, de l'intégration de l' ancien pied-noir.
Bref pourquoi pas sarko!!!

Écrit par : herope | 23/11/2009

Je ne peux toutefois m'empécher (les dieux m'en préservent) de citer "cette vieille barbe de Tacite:
"Non ope humana, non largitionibus principis aut deum placamentis decedebat infamia, quin iussum incendium crederetur. Ergo abolendo rumori "
Bon, on s'est compris...

Écrit par : alix | 23/11/2009

@ Alix :
Ben non, on s'est pas compris.
Et alors, il a fait quoi, "pour couper court à ces rumeurs"? Pourquoi citez-vous une phrase inachevée ? Private joke ?
Je comprends pas le sens de votre citation. C'est Sarkozy ou Camus que vous comparez à Néron ?
Marcel, Josette et moi-même avons peut-être assez de restes de l'école pour traduire votre citation mais pas pour retrouver la suite de mémoire, encore moins les allusions littéraires ou politiques associées.
Il devient un peu trop intello pour moi ce blog.
Et moi, j'aime beaucoup Camus, pour des tas de raisons, et en particulier pour une phrase de lui, encore un reste de l'école :
"J'ai toujours aimé ma mère d'un amour désespéré"

Écrit par : ChristineB | 23/11/2009

CELINE M' a donné le bourdon, la nausée:je l'ai lu parceque je trouvais le titre beau "voyage au bout de la nuit"...PLUS JAMAIS çà! Pas plus que HOUELLBECK : "ses particules élémentaires" m'ont désespérée.
Au moins, Camus REDONNE ESPOIR et envie de révolte.
Y a pas que CELINE AU MONDE! J'ai bien préféré MONTHERLANT, tant qu'à faire aimer "les Grands" : Port Royal -
J'ai aimé lire NOVALIS : les disciples à Saïs - Hymne à la Nuit.
Chateaubriand: "Mémoires de ma vie" : c'est notre triangle à nous: ST MALO/RENNES/COMBOURG: non réédité; dommage! à trouver sur "livresrares.com"

Écrit par : FRANCE | 24/11/2009

Merci à tous pour ces commentaires dont l'abondance et la qualité prouve une nouvelle fois que les lecteurs de ce blog ne sont pas des ramollis du ciboulot ni des gros beaufs incultes.

Un merci particulier à Papi pour nous avoir fait profiter de son immense culture automobile et un autre à Alix pour avoir amélioré notre connaissance de cette vieille barbe de Tacite.

Deux précisions aussi pour celles et ceux qui ne sont pas des familiers de ce blog :
1) Son caractère ouvertement libéral suppose que toutes les opinions et tous les goûts littéraires y soient non seulement tolérés mais aussi invités à s'y manifester.
2) Son ton délibérément provocateur, sarcastique et iconoclaste est l'une de ses principales "marques de fabrique" avec, évidemment, sa passion obsessionnelle pour la (vraie) galette-saucisse

Encore merci et bonne journée à tous

Écrit par : Restons Correct | 24/11/2009

devinette: de qui sont ces mots:
"PARDONNEZ SI J'OSE DIRE
CE QUI NE PEUT QUE S'EPELER;
NE SACHANT NI LIRE NI ECRIRE,
CERTAINS POETES M'ont SOUFFLé.."
"Les Papous dans la Tête" dimanche sur France Culture vont sûrement approcher la vérité, voire trouver.
Patientons

Écrit par : FRANCE | 24/11/2009

@ France

Je donne ma langue au chat et compte sur vous pour éclairer notre lanterne

Bonne journée

Écrit par : Restons Correct | 25/11/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu