Avertir le modérateur

08/10/2009

Ordre moral le retour

mauvaise vie.jpgAutant l’écrire d’emblée : « l’affaire Mitterrand » ça fout un peu les jetons. La question n’est pas de savoir si les « vacances sexuelles » passées d’un ministre sont ou non moralement compatibles avec ses fonctions, ni même si le PS a raison ou non d’emboîter le pas au FN. Ce qui fout les jetons c’est le retour en force de l’ordre moral qu’induit la polémique.

« Restons Correct ! » n’a aucunement l’intention de faire l’apologie des pratiques auxquelles Frédéric Mitterrand feraient allusion dans un livre que nous n’avons pas lu et que, contrairement à Josette et à Marcel, nous n’avons pas encore commandé sur Amazon dans l’espoir d’y découvrir quelques passages croustillants sur la vie sexuelle d’un pipeule en vue.

Pour autant et après les attaques de Bayrou à l’encontre de Cohn-Bendit, force est de constater avec les déclarations de Marine Le Pen et de Benoît Hamon que non seulement le coup bas est toujours de mise en politique mais que, en plus, on n’a décidément pas intérêt à écrire n’importe quoi.

 

hamon.jpgBayrou, Le Pen, Hamon : la troïka paraît improbable. Elle dit en fait que l’ordre moral juste prôné par Ségolène Royal en 2007 et l’obsession du « correct » universel n’ont pas fini de faire des adeptes dans ce pays. Si les chances de voir un jour le FN ou le Modem accéder au pouvoir sont heureusement faibles, celles de se retrouver un jour avec un Benoît Hamon au gouvernement sont, hélas, tout à fait plausibles.

Avec son look et sa tronche de Saint-Just de sous-préfecture, ça risque de pas mollir question guillotine culturelle, littéraire en particulier. Les blogs qui se livrent à l’incitation de mineurs à la consommation de (vraie) galette-saucisse au mépris du principe de précaution pondérale le plus élémentaire et, plus généralement, les esprits libres auront intérêt à numéroter leurs abattis, si ce n’est à émigrer direct sous des cieux culturellement plus ouverts.

Aller chercher des poux dans la braguette d’un écrivain, bon ou mauvais la question n’est pas là, n’a rien à voir avec la justice, fut-il ministre d’un gouvernement auquel on s’oppose.

C’est du totalitarisme intellectuel et rien d’autre, du type de ceux qui, au nom d’une quelconque « morale publique », laïque ou religieuse, vous assèchent une culture aussi surement que le réchauffement climatique vous tarit un ruisseau campagnard au mois d’août.

 

taser.jpgLa « morale » est affaire de conscience individuelle, quand vous entendez « morale publique » n’hésitez pas : sortez votre taser !

Commentaires

Désolant cet article.

"La « morale » est affaire de conscience individuelle"

La morale ça se transmet mon cher (ou ma chere, je ne sais pas, l'article n'étant signé) ! et que vous le vouliez ou non elle doit etre partagée par tous.

la morale n'est ni publique ni individuelle, elle est 'une' et peut importe son origne d'ailleurs, laique/républicaine ou religieuse, les principes sont les meme (ne tues pas, ne viole pas, ne vole pas, aide ton prochain, soit juste, etc...)

La morale est ce qui nous permet de vivre ensemble. Si comme vous le dite on devait la combattre il ne ferait vraiment plus vivre sur cette terre.

Votre réflexion semble être faite pour pouvoir transgresser la morale, en d'autre terme, être une mauvaise personne et en être fier.
Libre a vous de faire n'importe quoi de votre vie, mais par pitié n'essayez pas de nous convaincre de vous suivre.

C'est ridicule.

Écrit par : Nico | 08/10/2009

Bien vu Yves. Effectivement ça sent mauvais la moraline. Et pas étonnant que les accusateurs soient positionnés comme ils le sont. Au nom du tout !

Écrit par : Freephil | 08/10/2009

Affligent ! Cherchez vous a prendre délibérément le contre -pied sur l'inacceptable ou pensez-vous vraiment que les nombreuses réactions ne sont que l'apanage de moralisateurs. Jeunes filles et garçons atteints d'agressions au plus profond de vous même après avoir été drogués et/ou alcoolisés, comme c'est le cas dans l' affaire Polanski et l'affaire Miterrand, ne vous sentez pas mal. Tout est normal. Et surtout, gardez le silence.

Écrit par : waurzyniak | 08/10/2009

Et dire que j'ai lu cet article!!!
Vos remarques pour défendre une liberté d'expression et mettre en avant une moralité individuelle sont à vomir.
Comme vous le dites, la question n’est pas de savoir si les « vacances sexuelles » passées d’un ministre sont ou non moralement compatibles avec ses fonctions, la question est de savoir comment frédéric Mitterand devait être poursuivi pour les faits qu'il relate car le tourisme sexuel est interdit en France que l'on soit ministres ou quidam.
Il y a des blogs qui ne méritent pas que l'on s'y interesse. Je vous remercie au moins de ce rappel.

Écrit par : Pascal | 08/10/2009

Evidemment, tous les "prétextes" sont bons pour remettre en question la liberté. Deux des trois commentaires le confirment. A ceux que la liberté (des autres) empêche de dormir, il n'est pas inutile de rappeler que cette liberté est inséparable de la responsabilité. Ils le savent d'ailleurs fort bien mais, par convenance idéologique, affectent de l'ignorer.

Écrit par : JP | 08/10/2009

La Morale est individuelle, chacun se fixe un mode de vie en phase avec sa morale personnelle. Vivant en société, cette dernière via nos lois régissant ce pays nous impose des choix de vie qui s'ils ne sont pas respectés nous exposent à des punitions (amende, prison etc) prévues par ces lois. A cette Morale que j'appellerai républicaine s'ajoute pour certains la morale religieuse que vous conseille ou impose votre éventuelle religion (catholique, islamique, juive etc.) .Chacun a le droit dans ce pays d'avoir une morale personnelle intégrant la morale répulicaine, Personne n' a le droit de vouloir imposer à qui que ce soit des principes moraux autres que ceux prévus par la loi.

Écrit par : Ldl36 | 08/10/2009

Après cette lecture la fameuse galette-saucisse n'a plus le même goût.

Écrit par : Spa | 08/10/2009

Mon cher Frephil,

Vous confondez la morale qui est bien affaire individuelle et l'éthique qui est affaire publique et philosophique. La première concerne un ensemble de conventions qui consiste à ce que nos anciens appelaient le "savoir vivre", la deuxième comporte quelques règles intangibles du genre "tu ne tueras point", propres à l'humanité telle que nous l'idéalisons.

Écrit par : Dilhat | 08/10/2009

la photo à l'affiche du roman est très évocatrice,et vous vous permettez de justifier cette déviance, nous devons saluer le courage de Marine qui a lu le livre pour nous qui ne pouvons pas l'acheter alors que l'intelligentia est restée muette depuis 2005. A en croire que tous ces intellos, metteurs en scène, écrivains sont des pédotouristes sournois et hypocrites.

Écrit par : PIERRE EUGENE MFOUOU | 08/10/2009

"La question n’est pas de savoir si les « vacances sexuelles » passées d’un ministre sont ou non moralement compatibles avec ses fonctions" -> ben si justement.

Écrit par : AP | 08/10/2009

Honte à ceux qui ne pensent pas une minute à ces enfants prostitués !!! La misère plus loin est supportable , bien sûr. Et si les asiatiques venaient faire du tourisme sexuel en France !!! On leur pardonnerait ???

Écrit par : Hub | 08/10/2009

Chacun a sa conscience comme d'autres ont leur Dalloz.
Peut on fumer en priant ou prier en fumant ?
La morale ? Sans éthiques cela ne veut rien dire.

Écrit par : KiriRara | 08/10/2009

Merci à tous pour vos commentaires et pour l’intérêt que vous portez à ce blog.

Désolé aussi de ne pas avoir le temps de vous répondre individuellement.
Contrairement à ce que certains ont cru lire dans mon billet, je ne prends pas la défense de Frédéric Mitterrand, ni juridiquement car le semble qu’il ne risque rien et que je ne suis pas juriste, ni politiquement car ce blog n’est pas partisan même si je revendique son positionnement libéral de droite, ni moralement parce que je n’ai pas plus de tendresse que la plupart d’entre vous pour la pédophilie, tarifée ou non.

Par contre je suis horrifié par le climat de lynchage déclenché par la polémique initiée par ces deux personnalités politiques, peu recommandables selon moi, que sont Marine Le Pen et Benoît Hamon sur fond de correction politique. Il est légitime quand on est dans l’opposition d’attaquer une politique, taper « en dessous de la ceinture » ne fait par contre pas partie des pratiques conformes à ma morale personnelle.

Evidemment si Frédéric Mitterrand était sous le coup d’une procédure judiciaire pour pédophilie, « touristique » ou non, ma position serait différente. Il devrait démissionner jusqu’à ce que la justice passe tout en bénéficiant de la présomption d’innocence.

S’agissant enfin de la question de la morale, je suis et reste persuadé qu’il s’agit d’un domaine individuel et que la référence à une morale « collective » est la porte ouverte aux menées liberticides les plus détestables.
Il faut évidemment comprendre que la « morale » n’est pas la Loi et réciproquement…

Bonne soirée à tous.

Écrit par : Restons Correct | 08/10/2009

Salut Yves,

Je suis un peu embêté par ton positionnement, nous nous revendiquons "libres et responsables". Est-ce que aller pratiquer le "tourisme sexuel" dans des pays où ceux qui sont offerts aux "touristes" ne sont ni libres, ni consentants, est en accords avec nos valeurs ?

Je ne défends pas l'attaque "politicienne", mais quand cela se base sur des faits irréfutables qu’il a lui-même écrit dans son livre ça gagne un certain poids. Tu sais comme moi que la justice dans un cas comme celui-là ne peut pas faire grand-chose…

On ne doit pas condamner les gens pour ce qu’ils sont, mais pour ce qu’ils font. Je pense que faire cela est grave, et encore plus pour un homme public, qui est qu’on le veuille ou non notre représentant. Aux Etats-Unis le Sénat donne sa confirmation à la nomination des hauts fonctionnaires dont les ministres, et on peut penser que cela serait apparu plus tôt si nous avions un mécanisme similaire.

Quand on est un homme public on ne peut pas faire n’importe quoi et je pense que se cacher derrière la condamnation est un faux argument. Tu connais sûrement comme moi des tas de gens qui mériteraient des poursuites, ils ne sont pas condamnés, en France le "pas vu, pas pris" règne, est-ce pour autant que tu leur confirais une responsabilité importante sachant ce qu’ils ont fait ?

Écrit par : Eric | 08/10/2009

Bien sûr qu'il y a là bas coup des politiques. Leur en déplaisent et nonobstant leurs déclarations, ils étaient informés du contenu du livre de FM. ils me semble que très peu de gens accréditent cette réaction tardive. Tout a commencé lorsque FM, adepte (notoire !) du tourisme sexuel et ministre de notre gouvernement défend Polanski. Ce n'est pas de la récidive, c'est juste une sorte de continuité publique. Non vraiment arrêtez de penser que nous sommes des millions a penser lynchage. Nous sommes des millions à penser justice pour les victimes. et qu'il faut réagir.

Écrit par : waurzyniak | 09/10/2009

Aïe, aîe, aîe, ça chauffe ici aujourd'hui !!!
En voilà-t-y pas un sujet excitant !
Par quel mot clé ils arrivent, tous ces chalands ?
Attention de ne pas succomber à la gloire, il ne faudrait pas que le succès vous monte à la tête et que vous cessiez de saluer Josette et Marcel quand vous les croiserez au shopi !
Quant à moi, c'est pas que je sois lâche, mais je décide de me mettre au dessus de la mêlee (enfin, sous la table, quoi, le temps que les dernières balles sifflent) et je n'aurai donc qu'un mot, que, j'espère, personne ne désavouera : RESTONS CORRECT

Écrit par : Christine | 09/10/2009

Puisque la liberté d'expression est de mise, je trouve que pratiquer le tourisme sexuel c'est sordide. Pauvre type...

Écrit par : Gatsby | 09/10/2009

je ne comprends pas certains propos il n'est pas pédophile mais homosexuel je ne vois pas que viens faire la moralité dans ce contexte et de plus tout ceux qui parle de cette phrase n'ont pas lu le livre

Écrit par : di camillo | 09/10/2009

bizarre, car Delanoe et Karoutchi qui ont dévoilé publiquement leur homosexualité (avec des vues électorales) n'ont pas eu à subir les foudres de cet ordre moral.

Il faut dire que voir Cohn-bendit en donneur de leçons est vraiment ignoble.

Écrit par : nad55 | 09/10/2009

>Bayrou, Le Pen, Hamon : la troïka paraît improbable

Cet amalgame me semble bizarre.
Tu dénonces l'odre moral et tu crée illico une nouvelle chasse aux sorciéres,

Tu restes dans le registre.
Mais par pitié ne dénonces pas l'ordre moral ni le politiquement correect.
Tu est en plein dedans.
Un pseudo anticonformiste..... conformiste et coincé.

Écrit par : nad55 | 09/10/2009

A Gatsby

Merci pour ce commentaire qui fait bien avancer le débat.

A Christine

Ne t'inquiète pas : Josette et Marcel c'est la famille...

A Eric

Merci pour ton commentaire
L'absence de liberté et de consentement "réel" est souvent invoqué concernant les prostituées et les prostitués et ce sous tous les cieux.
Faut-il pour autant interdire la prostitution ?
Vaste débat...

A Waurzyniak

Merci aussi.
Le "hic" est que Frédéric Mitterrand nie formellement avoir eu des relations avec des mineurs.
Le hic aussi c'est que certains font + ou - semblant de confondre pédophilie et homosexualité.
Bien que je ne sois ni l'un ni l'autre j'ai cru comprendre que ce n'était pas exactement la même "chose".

A Di camillo

Merci encore et tout à fait d'accord.
Je n'ai toujours pas lu le livre à l'exception du passage "incriminé que je trouve personnellement poignant et remarquablement bien écrit.
C'est un jugement "littéraire" et non moral.

A nad 55

Merci toujours
La différence de "traitement " tient probablement au fait que Delanoe et Karoutchi sont des politiques ,professionnels d'une part et qu'ils n'ont pas eu l'heur de conter leurs aventures dans un livre d'autre part.

A tous

Bonne journée

Écrit par : Restons Correct | 09/10/2009

A Nad 55

Désolé je n'avais pas vu votre dernier commentaire qui a du être rédigé au moment où je postais ma réponse.

S'agissant du rapprochement, volontairement provocateur, entre ces trois personnalités, je pense qu'il m'est venu "sous la plume " en raison de leurs pitoyables tentatives passées ou récentes de se refaire une popularité à bon compte et sur le dos d'autrui.

Bayrou a déjà payé l'addition électorale et il est juste de rappeler qu'il s'est excusé.

Bonne journée

Écrit par : Restons Correct | 09/10/2009

A vous lire je pense que vous confondez morale et ordre moral, le tourisme sexuel est une horreur qui fait des ravages un peu partout dans le monde et le pratiquer ou l'encourager n'est pas acceptable. Il ne s'agit pas d'ordre moral, simplement d'un grand désir d'éthique dans la vie politique de la part des français. Il faut dire qu'avec le clan Sarkozy nous avons plongé très très bas et la vulgarité extrême, pour un président, de Nicolas Sarkozy donne le ton.

J'ajouterais pour finir que le fait qu'on ne démissionne plus jamais en France quelques soient les circonstances ne donne pas une image très rigoureuse de la valeur morale de nos dirigeants et du niveau auquel ils situent leur honneur.

Écrit par : Pol75 | 09/10/2009

La « morale » est affaire de conscience individuelle ... oui ... mais cela n'autorise pas tout. Il y a tout de même quelques normes nécessaires à la cohésion de notre société, exactement comme la liberté n'est pas strictement le droit de faire absolument ce que l'on veut.

Écrit par : Pol75 | 09/10/2009

A Pol 75

Merci pour ces commentaires et pour l'intérêt que vous portez à ce blog.

Ce qui différencie selon moi la morale de l'ordre moral c'est que l'odre moral est une intention de nous imposer un comportement au nom d'une morale "collective" fondée sur un quelconque ordre et que nous serions sommés de respecter.

Que le tourisme sexuel soit une pratique fort peu recommandable nous sommes parfaitement d'accord.
Par contre il convient d'observer que dès mors qu'il n'implique pas des enfants il n'est pas plus illégal que ne l'est la prostitution "adulte" dans la plupart des pays, y compris le nôtre.
C'est ce qui différencie la morale de la Loi : "aller aux putes" peut - être considéré comme immoral mais n'est pas illicite, ce qui répond sans doute au problème que vous soulevez dans votre second commentaire.
Sinon, les libéraux dont je suis considère que la Liberté individuelle ne se conçoit pas sans responsabilité personnelle, morale ou légale.
Enfin, je pense qu'en l'ocurence et en l'absence de poursuites pénales, démissionner Mitterrand serait se plier aux injonctions de ses "procureurs" politiques ce qui serait politiquement inepte.

Bonne fin de journée.

Écrit par : Restons Correct | 09/10/2009

à vomir cet article : peut-on défendre les pourris qui exploitent la misère du tiers monde, voire des enfants, pour leurs sordides perversions !

Ce ministre est à l'image des valets, des vendus, des arrivistes sans scrupule, des incompétent(e)s de ce gouvernement d'opérette

Écrit par : france | 09/10/2009

"Saint-Just de sous-préfecture", ça c'est très joli, j'apprécie. "Fouquier-Tinville de banlieue" serait sympa aussi.

Vous avez eu le malheur de déranger les moralisateurs, ceux qui font pis que pendre dans leur arrière-cour et se complaisent à guillotiner à tout va. Merci d'aider les gens qui ont encore quelque chose entre les deux oreilles à fustiger les tricoteuses. Et m... à l'ordre moral! Tiens, je vais me replonger dans "Le confort intellectuel".

Écrit par : Pascal Oudot | 09/10/2009

A Pascal Oudot

Merci pour ces compliments.
J'ai préféré Saint Just de sous-préfecture car je touvais que cela "sonnait" bien s'agissant de qualifier le sieur Hamon mais c'est vrai que Fouquer-Tinville aurait été plus approprié pour stigmatiser les procureurs du dimanche et autres tricoteuses avinées façon Marine Le Pen...

Tiens à propos de Marine Le Pen, faut aussi que je réponde à l'élégant commentaire du sieur "France"

A "France"

Merci pour votre subtil commentaire et pour l'intérêt que vous portez à ce blog.
Je suis sincèrement désolé que sa lecture vous ait occasionné des embarras digestifs...
Puis-je vous conseiller de limiter, désormais et pour votre santé, vos lectures aux tracts du FN ou aux communiqués du PS ?

Bonne fin de journée

Écrit par : Restons Correct | 10/10/2009

Décidément avec cette histoire de témoignage, il se confirme que FM s'implique à différentes occasions pour défendre des sujets liés aux abus sexuels. Je n'ai pas de problème là-dessus, il mène sa vie personnelle comme il l'entend. Cette attitude peut faire songer à un genre de militantisme. En tout cas, c'est bien en utilisant sa vie publique et les attributs de ses fonctions qu'il distribue ses soutiens et ceci n'est encore une fois pas acceptable. Il a, comme d'autres, aussi une fâcheuse tendance à manquer d'empathie. En effet, les victimes sont complètement absentes de ses positions. La seule victime que je l'ai entendu citer, c'est lui. Il faudrait qu'il arrête !

Écrit par : waurzyniak | 10/10/2009

A Wausyniak

C'est clair que Frédéric Mitterrand est proablement meilleur écrivain que politique.
Quels que puissent être ses pêchés passés ou ses fautes présentes, je fais partie de ceux qui, sans le juger ni l'absoudre, trouvent que l'ambiance créée autour de lui ces derniers temps pue un peu beaucoup le lynchage organisé.

Bonne fin de journée.

Écrit par : Restons Correct | 11/10/2009

Ce genre d'article prouve que l'auteur n'est pas libéral, mais libertaire. Au nom de votre petite liberté illimitée, vous êtes négligent sur la notion de responsabilité (individuelle et sociale). Le tourisme sexuel sur mineurs pratiqué par la "Mite errante", "Ministre de la luxure", est intolérable et répréhensible. La gestion des forces antagonistes de liberté et de responsabilité suppose une démarche beaucoup plus rigoureuse que votre prise de position laxiste digne d'un 68ard attardé. Faut-il que soit organisée une "mise en relations", fussent-elles tarifées, entre vos éventuels enfants ou petits-enfants mineurs et quelques pervers de cette Terre pour que votre relativisme nauséabond soit ébranlé ?

Écrit par : Anselme | 12/10/2009

A Anselme

Merci pour ce commentaire et l'intérêt que vous portez à ce blog.

Bravo aussi pour "Mite errante", ça fleure bon le bon humour finaud en provenance directe de nos belles cambrousses.

Sinon, je ne crois pas avoir écrit, comme vous semblez l'avoir compris, qu'un ministre était es qualités exonéré de tpute responsabilité morale ou judiciaire.

Mais après tout, dans le moit conservateur" n'y a-t-il pas aussi "servateur" ?

Bonne fin de journée

Écrit par : Restons Correct | 14/10/2009

@Restons correct,

Pourquoi rejeter d'un revers de la main le retour aux responsabilités politiques du modem après 2012 ? Qui vous dit que Sarkozy sera réélu et que la Ve République sera maintenue ad vitam aeternam ? L'alternance peut très bien passer par un Bayrou premier ministrable et un candidat à la présidence dont l'onction serait sanctionnée par cet adage : "tout sauf Sarko". Je sais que je lis votre article du petit bout de la lorgnette, mais le passage de votre cru auquel je fais référence m'a beaucoup choqué en tant que Démocrate. Tout de même, entre le FN, il y a bien plus qu'une marge ... Cordialement,

Écrit par : Jourdan | 05/11/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu