Avertir le modérateur

29/07/2009

Usine à gaz et taxe carbone

rocard.jpgTant pis pour ceux qui vont encore penser qu’on se la pète grave, mais « Restons Correct ! » l’avait prédit dès le 7 juillet dernier dans un billet intitulé Papy Boom : le choix de Michel Rocard comme conseiller élyséen extraordinaire a produit les effets escomptés. Démoraliser d’abord un peu plus les socialos survivants, produire ensuite une nouvelle taxe, carbone en l’occurrence. L’emploi des seniors est certes une cause louable, mais attendre que la pandémie grippale annoncée résolve le problème du sous-emploi des « aînés » eût sans doute été plus simple et surtout moins coûteux pour les pauvres contribuables que nous sommes. De fait, c’est frétillant comme un réfectoire de maison de retraite apprenant qu’il y aura de la (vraie) galette-saucisse en entrée et du Flanby au dessert, que le vétéran de nos archéo-keynésiens s’est remis au taf, s’est attelé à la lourde tâche de concevoir ce qui sera sans doute la dernière usine à gaz de sa longue carrière : la taxe carbone à la française.

 

usine_a_gaz.jpgUne usine à gaz pour sauver la planète : non seulement ça ne manque pas de sel mais en plus, faut avoir au moins fait l’ENA pour y penser. Bravo Michel nous savions qu’on pouvait compter sur toi pour trouver une nouvelle manière de faire notre bonheur malgré nous et avec nos sous ! Production annuelle escomptée du kombinat fiscal ainsi créé : de 7 à 8 milliards d’euros durement gagnés par les travailleuses, les travailleurs et les entreprises qui, malgré la crise, les emploient encore. Impact annoncé sur le litre de sans-plomb 95 : 7 centimes. De quoi inciter Josette et Marcel à sortir leur 107 toute neuve tous les dimanches pour faire leurs courses chez IKEA. On dira ce qu’on voudra, mais quand Michel Rocard aura été arraché à l’affection de ses proches par une fin que nous lui souhaitons aussi paisible que tardive, on va le regretter…

 

peche à la crevette.jpgReste que ce n’est peut-être pas fini. Si jamais Henri Guaino parvient à persuader Sarko de confier à Lionel Jospin une mission en vue de sauver la biodiversité des plages de l’île de Ré et de récupérer l’électorat écolo, nous ne sommes pas à l’abri d’une grande taxe nationale sur la pêche à la crevette, matérialisée par une vignette à poser sur les haveneaux des mômes, avec création concomitante d’un Grand Service Public National du Contrôle de la Pêche à Pieds, officiellement mandaté pour verbaliser les contrevenants surpris sur le littoral du Pertuis d’Antioche et autres lieux découverts à marée basse.

 

Rigolez si le cœur vous en dit, vous avez le droit : c’est vous qui payez !

Commentaires

Ouaip,
Je me faisais la même réflexion sur cette taxe carbone qui ne peut qu'être une usine à gaz gouffre à emplois administratifs protégés :

Le but, c'est bien de mettre en place un dispositif qui fasse que ce soit plus cher de polluer que de ne pas polluer, non ?

Si c'est bien ça, il va falloir calculer combien je pourrais investir (le "je" pouvant être une entreprise comme un particulier) pour polluer moins, et si c'est bien fait, que ça ne soit pas rentable de polluer à cause de la taxe carbone.

Pire : ça doit marcher que je pollue naturellement (et que je n'ai pas d'autre choix que de polluer), que je pollue peu ou que je ne pollue pas du tout, voire que je nettoie la planète grâce à mes enzymes gloutons mangeurs de Co².

Bref, ce qui se profile dans le viseur, c'est surtout un bataillon d'employés de l'Etat sourcilleux financés par nos deniers publics et une armada de lobbyistes le couteau entre les dents prêts à en découdre si on touche à leur secteur à protéger en priorité.

France, es-tu devenue folle ?

Je pose la question mais je connais la réponse depuis longtemps ...

Écrit par : Tioman | 29/07/2009

@ Tioman

C'est clair Eric, tu as une nouvelle fois parfaitement compris le truc :

Ces gros enfoirés d'étatistes compulsifs n'allaient pas rater une aussi belle occase de renforcer leur capacité de nuisance, de nous piquer des tunes, de faire notre bonheur malgré nous et avec nos sous.

On ne peut que constater une nouvelle fois la clairvoyance de feu Reagan quand il déclarait que, le plus souvent, l'Etat n'est pas la solution du problème, le problème c'est l'Etat...

Cela vaut en matière de protection de l'environnement comme en tant d'autres.

Haut les coeurs, on finira bien par les avoir...

Écrit par : restons correct | 29/07/2009

@restons corrects

Très drôle, très fin, et sans doute très juste !
Cordialement,

Écrit par : Jourdan | 29/07/2009

@ jourdan

Merci pour ces sympathique encouragements

Cordialement aussi

Écrit par : restons correct | 29/07/2009

Enfin une analyse complète de cette magnifique et ultime étude sur la taxe carbone . (Au début certains ont que c'était pour les machines à écrire.)

Rocard m'a tuer !

Écrit par : La Cerise Sur l'Info | 31/07/2009

@ La Cerise

ROCARD M'A TUER : excellent comme d'hab Richard

Pour les d'jeunes lecteurs : c'est un clin d'oeil à la fote d'aurtograffe "Omar m'a tuer" qui fit condamner, sans doute à tort, un malheureux jardiner d'origine marocaine pour le meurtre sanglant de son infortunée employeuse.
Quant au papier carbone, ça remonte au temps lointain des machines à écrire sur lesquelles les keufs de quartier s'escrimaient à deux doigts pour taper les dépositions.

Écrit par : restons correct | 31/07/2009

@ Stefano Pessina

Merci pour ces compliments et ces encouragements

Pour le moment la "formule" 20minutes.fr me va très bien

Bonne soirée

Écrit par : Restons Correct | 10/02/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu