Avertir le modérateur

30/06/2009

Disparitions : quand l'actu mollit pas...

lost-2.jpgQuestion disparitions, le moins que l’on puisse dire est que, du côté de l’actu, ça mollit pas ! Deux Airbus et un roi autoproclamé de la pop en quelques semaines : ça commence même à faire beaucoup. Suffisamment en tous cas pour que « Restons Correct ! » se pose la question clef : who’s next, à qui le tour ?

tirelire.jpgCe qu’il reste de l’épargne des Français englouti dans le « grand emprunt national » annoncé ? Pas pour tout de suite apparemment. Faut dire aussi que siphonner 80 milliards d’euros dans les tirelires des salauds de riches qui ne se sont pas encore barrés à l’étranger, ça nécessite quand même un peu de préparation. Les radars des bords de nos routes ? Vu l’état des finances publiques vaut mieux pas trop y compter. La (vraie) galette-saucisse de ce blog ? Pas question : dans un monde où tout fout l’camp, il est essentiel de se cramponner aux « vraies » valeurs comme un postier à son statut…

manuel valls.jpgSi on en croit les augures de la chose politique la prochaine disparition probable serait celle du PS. Ce n’est pas nous qui le disons c’est Manuel Valls, le sémillant député maire de cette bonne ville d’Evry dans le 9-1. A gauche, l’optimisme ! a-t-il proclamé pas plus tard qu’hier au cours d’une grande réunion de son nouveau fan club en ajoutant que le PS était menacé de disparition. Optimisme et disparition du PS : avouons que le rapprochement n’est pas dénué de sel, peut être même pas exempt de malice.

une touche d'optimisme.jpgLe socialisme, nos fidèles lecteurs le savent, ce n’est pas vraiment notre truc. Nous avons même pondu il a peu ici même un billet intitulé le socialisme ça ne marche plus… Mais là, franchement, force est de constater qu’il l’a joué fine le Manuel. On dira ce qu’on voudra mais, dans la conjoncture socialiste actuelle, ne serait-ce qu’une touche d’optimisme ça le fait quand même plus que Désirs d’Avenir.

yes we can.jpgReste que d’ici 2012 rien n’est joué. Va falloir passer par la case « primaires » et, en toute hypothèse, ça ne devrait pas être triste. Surtout si, comme il le prône avec d’autres, ce sont des primaires « à l’américaine », ouvertes à tous ceux qui feront l’effort de se lever ce matin là. Nos lecteurs feront évidemment ce qu’ils voudront mais nous, si on nous laisse entrer par inadvertance dans un bureau de vote, ce sera Obama. Juste parce que yes we can !, ça le fait encore plus que à gauche l’optimisme

Commentaires

Un bon tittre - Yes we can.

Écrit par : Partner @ phone cards | 27/10/2009

Exact

Écrit par : Restons Correct | 27/10/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu