Avertir le modérateur

11/10/2008

Les cons ça ose tout !

audiard.jpgLes cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on reconnait José Bové et Bernard Accoyer ! C’est ce qu’aurait pu écrire Michel Audiard s’il était encore de ce monde. Faut dire qu’une bonne crise ça vous révèle souvent des talents politiques insoupçonnables du genre de ceux qui font dire aux plus doués : « Nous étions au bord du gouffre mais nous avons fait un grand pas en avant… ».

 

bové.jpgLes lecteurs de « Restons Correct ! » ne nous ont évidemment pas attendus pour se réjouir des déclarations de José Premier, le roi des faucheurs compulsifs, l’épris de justice médiatique, l’échappé du Larzac, celui qui aurait certainement obtenu depuis belle lurette le Nobel de l’inculture générale s’il avait existé. C’est donc sans surprise qu’ils ont pu l’entendre déclarer hier sur i-Télé que l’économie réelle est artificielle et qu’il fallait créer d’urgence un tribunal pénal commercial

 

accoyer.jpgRien de très nouveau donc ni de très surprenant de la part du martyre autoproclamé de l’anti-mondialisme franchouillard. C’est pourquoi le pompon de la semaine écoulée revient indiscutablement à Bernard Accoyer, Président de l’Assemblée Nationale, médecin O.R.L. expérimenté et député inamovible de Haute Savoie.

 

reblochon.jpgPour résoudre la crise il a trouvé LA solution avec la même aisance qu’il mettait autrefois à diagnostiquer une angine infectieuse : Ya ka voter une amnistie fiscale, comme çà les grandes fortunes vont rappliquer fissa en France et ouvrir des comptes en banque blindés de bonnes grosse tunes, ce qui ne peut être que favorable au marché immobilier de Courchevel d’une part, au développement de celui du véritable Reblochon savoyard d’autre part. En plus, comme les finances de l’Etat sont ce qu’elles sont, on leur fourguera au passage un Grand Emprunt National que nos mômes n’auront plus qu’à rembourser si, n’ayant pas fait fortune dans le commerce de la (vraie) galette-saucisse, ils ne se sont pas prudemment et préventivement barrés à l’étranger…

 

chalets.jpgEvidemment, l’idée qu’il devrait être possible d’acheter un chalet à Courchevel en résidant sous des cieux fiscalement moins chargés ou de placer ses sous à l’étranger en résidant à Annecy ne l’a pas effleuré… Comme quoi avec des parlementaires de cette trempe on peut être rassuré : Les concepts mortifères de l’ultralibéralisme échevelé et les billevesées éculées des tenants de l’économie ouverte et de la concurrence libre et non faussée seront encore quelques temps stoppés aux berges des grands lacs savoyards tout comme ils le sont aux frontières du Larzac.

 

No pasaran ! Olé !

Commentaires

Mr Accoyer (et la France avec lui) aurait gagné à rester médecin ORL ( il parait qu'il n'était pas mauvais, comme médecin). On a perdu un bon médecin pour avoir, en échange, un politicien calamiteux. Ou, autrement: on a perdu un type qui faisait un peu de bien autour de lui pour avoir, en échange, un type qui fait de gros dégâts au niveau national. Le plus marrant dans l'histoire c'est que - parait-il - à ses débuts en politique, il se voulait libéral. Comprenne qui pourra...
Pour revenir à ce qui nous intéresse - ses derniers propos:
- on va "amnistier" qui ? Des gens "condamnés" pour quels faits ?
- est-ce la "condamnation" qui les a poussé à investir sous des cieux fiscalement plus cléments ? Non, la "condamnation" ne pouvait survenir qu'APRES leur "méfait" accompli (question de chronologie et donc de logique élémentaire..). A l'évidence, ils ont choisi les "paradis fiscaux" à cause de la fiscalité française, trop confiscatoire. Si c'est ainsi, ce n'est donc pas (seulement) le fait de leur pardonner les "erreurs" passées qui les fera (éventuellement) revenir en France, mais surtout la promesse de ne pas les taxer, à l'avenir. Baisser les prélèvements obligatoires... voilà un rêve fou ! Mais j'ai bien peur que ca ne soit absolument pas le sens des propos de nôtre député...
- et tous ces gens rapatrieront leur fortune de quelle manière ? Des investissements librement choisis, à la faveur d'une économie ouverte, dynamique, libre ? Que nenni, un Grand Emprunt National ! Souvenons-nous: ces gens ont fui l'Impôt, qui signifie que leur argent est pris par l'Etat et utilisé selon le bon vouloir de quelques énarques. Cette fois on va les appâter différamment: le Grand Emprunt National. Ce qui veut dire que leur argent sera confié à l'Etat et utilisé selon le bon vouloir de quelques énarques.
Si jamais vous avez du mal à faire la différence ( entre Impôt et Grand Emprunt National) c'est que vous êtes vraiment de mauvaise foi...

Écrit par : ludosan | 12/10/2008

@ ludosan

Merci pour ce nouveau et (comme d'hab') très pertinent commentaire

Rien à rajouter si ce n'est que Gérard Larcher, l'alter ego sénatorial de Bernard Accoyer, fut aussi, paraît-il et en son temps, un excellent vétérinaire et que José Bové était un éleveur de brebis très convenable avant de faire pourfendeur d'OGM et gogol de service à la télé.

Je propose également de ne pas poursuivre le président Accoyer pour "exercice illégal du libéralisme" vu que depuis le temps qu'il ne soigne plus personne, même pas sa com, il y a sans doute prescription, judiciaire pas médicale... :-)

Écrit par : restons correct | 12/10/2008

Entièrement d'accord avec l'abstention de toute forme de poursuites... D'autant plus que, dans les faits, la noble assemblée qu'il préside ne fait pas grand'chose: ni en bien ni en mal. (un peu comme les coucougnettes: ça existe mais ça ne participe pas...)

Écrit par : Ludosan | 12/10/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu