Avertir le modérateur

16/07/2008

Salauds de Flamands !

38972628.2.pngMême en période estivale « Restons Correct ! » se préoccupe de ses lecteurs. Orandum est, ut sit mens sana in corpore sano, il faut prier pour un esprit sain dans un corps sain. Ce n’est pas de nous c’est de Juvenal, le célébrissime satiriste du premier siècle de notre ère. Un prédécesseur en quelque sorte.

Pour ce qui est du corpore sano, il y a bien sur la (vraie) galette saucisse. Pour la mens sana, il y a les Flamands !

Environ 6 millions de Belges sur 10, parfois moqués pour leur lenteur d’esprit mais qui sont en train de nous démontrer que, dans l’Europe du troisième millénaire, l’Etat Nation peut être remisé sans grands dommages au magasin des accessoires institutionnels surannés.

Une nouvelle fois le royaume de Belgique n’a plus de gouvernement central et, à l’heure où cette chronique est écrite, rien ne laisse présager que la « crise » devrait se résoudre prochainement. On le sait aussi, ça date pas d’hier et voilà déjà quelques temps que nos amis les Belges ont appris à se passer du colifichet étatiste national.

C’est paraît-il aux Flamands que nous devons cette profonde et très salubre innovation qui consiste à faire comme si l’Etat national n’existait pas puisqu’à l’évidence, en Belgique comme ailleurs, il ne sert plus à grand-chose. Du reste chacun peut le constater, depuis le temps que le royaume n’est plus gouverné que par intermittence, les choses ne vont ni mieux ni moins bien au pays de la gaufre et des moules frites : Les régions frontalières de France et des Pays Bas ne sont pas submergées par des tsunamis de réfugiés linguistiques et les campeurs belges continuent de collectionner, comme d’hab’ et paisiblement, les coups de soleil sur les rives de la costa brava.

611067258.jpgAlors, Delenda est Belgica ? Sans vraies violences, sans déboulonnage de la statue du Manneken Pis, sans mise à sac du château de Moulinsart façon appart royaliste dans le  9-2. On peut se tromper mais tout laisse à penser que ça peut le faire…

545861208.jpgOn peut évidemment prétendre que ce sont d’abord les oignons des Belges ou, si on préfère, les choux des Bruxellois et pas les nôtres. Cependant il serait vain de minimiser les risques de contagion en France, car, depuis que l’Europe ultralibérale a aboli les frontières, les mauvais exemples, d’où qu’ils viennent, n’en sont que plus suivis par les Européens. D’ici à ce que ça donne des idées vraiment subversives aux Bretons, aux Corses, aux Savoyards, aux Basques, aux Niçois, aux Occitans, aux Alsaciens, aux Provençaux  et même aux Ch’tis, manquerait plus que ça. Salauds de Flamands !

D’ici aussi à ce que nos jacobins hexagonaux s’émeuvent au point d’envisager de lever à titre préventif des « brigades internationales » en vue de défendre la monarchie nationale d’outre Quiévrain, y’a peut être pas très loin tant il est vrai que si, avec ces grosses taches « républicaines » il faut s’attendre à tout, il n’y a en général pas très longtemps à attendre…

10/07/2008

Les Chinois à Paris

203482498.jpg1973 : Après une petite décennie de Mao-mania hystérique et de sinophilie compulsive, le regretté Jean Yanne réalise « Les Chinois à Paris » (1), une bonne grosse comédie qui joue sur l’analogie entre l’occupation nazie en France est une invasion fictive du pays par les communistes chinois. C’est outrancier, drôle et très politiquement incorrect. 506186016.jpgL’ultragauche française s’étouffe de rage, l’ambassadeur de Chine en France est rappelé à Pékin pour une autocritique préliminaire à un stage de rééducation en camp de travail, le public français s’étrangle de rire dans sa (vraie) galette-saucisse…

1626376868.jpg2008 : Sarko prend la très regrettable décision d’assister à la cérémonie d’ouverture de la « Chine Pride » (alias les JO de Pékin), Robert Ménard et Cohn-Bendit protestent véhémentement. « Restons Correct ! » les approuve d’autant plus que l’actuel ambassadeur de Chine en France en remet immédiatement une couche en interdisant au Président de la République de recevoir ce dangereux terroriste qu’est le Dalaï-Lama… Ne reste plus qu’à espérer que, retrouvant sa bravitude légendaire, Sarko passera outre l’ukase impérial (2).

Il faut en effet le savoir : Si la Chine n’est pas un pays traditionnellement expansionniste en dehors de ce qu’elle pense être ses frontières « historiques », elle est tout aussi traditionnellement xénophobe et méprisante, pour ne pas écrire carrément raciste, à l’égard des « barbares » qui n’on pas eu la chance de naître dans le périmètre de l’Empire du Milieu.

Aucune considération pour les civilisations extérieures ni pour les nations étrangères qui sont spontanément classées en deux catégories : 1422068512.jpg460987899.jpgLes pays soumis priés de fermer leur clapet et de payer tribut à l’Empereur d’une part, les pays rebelles d’autre part qu’il faut soumettre, par la menace économique et financière en l’occurrence. De ce point de vue Hu Jintao ne diffère en rien de l’empereur  Qianlong qui, à la fin du dix huitième siècle, crut intelligent de recevoir Lord McCartney, l’ambassadeur extraordinaire de la Couronne britannique, aussi chaleureusement qu’un marchand de porcelaines Ming recevrait dans sa boutique un éléphanteau socialiste à la veille du congrès de son parti…

Quant à l’arme économique, il faut le savoir aussi, elle est à peu près aussi redoutable qu’un tigre de papier monnaie sous-évaluée. Si la Chine a besoin de centrales nucléaires ou de TGV elle les achètera aux fournisseurs qui lui offriront le plus de transferts de technologies potentiels et non aux entreprises des pays dont les dirigeants politiques auront gagné la médaille d’or de la souplesse d’échine diplomatique.

Donc, Monsieur le Président de la République, faites nous plaisir, puisque vous allez à Pékin recevez aussi le Dalaï-Lama !

Quant à Son Excellence l’Ambassadeur de Chine en France, qu’il ne s’inquiète pas pour son sort et celui de sa famille : Amnesty International fera surement le nécessaire pour que sa rééducation politique se passe aussi moins mal que possible (3)…

 

(1) Rarement rediffusés à la télé, « Les Chinois à Paris » ont été réédités en DVD disponible chez votre dealer habituel. A voir ou à revoir pour la scène « culte » de la représentation au Palais Garnier de « Carmeng », l’inoubliable opéra-ballet révolutionnaire à la gloire des glorieux combattants de l’Armée Populaire en lutte contre l’impérialisme yankee.

(2) Après s’être fait finement traiter de « petit caniche de Bush », Sarko ne va quand même pas se laisser caricaturer en « pékinois d’Hu Jintao »…

(3) Au cas où Son Excellence n’aurait pas une confiance aveugle en Amnesty International, qu’elle sache que « Restons Correct ! » serait ravi de lancer, le cas échéant, une « campagne de blogs » pour que l’asile politique lui soit accordé, à lui et à sa famille.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu