Avertir le modérateur

26/05/2008

Hemingway l'Incorrect

766759339.jpgCà fait un bout de temps que chez « Restons Correct » on avait très envie de vous causer d’Ernest Hemingway. Journaliste à 17 ans, il débarque un an plus tard en Italie comme volontaire de la Croix Rouge en pleine débandade de l’armée italienne après la défaite de Caporetto. Il sera blessé au front, cela donnera quelques années plus tard « L’Adieu aux Armes »…

Celui qui fit tant de son vivant pour la promotion du Valpolicella et du Château Margaux, l’auteur adulé de « Pour qui sonne le glas », « Le vieil homme et la mer », « Les neiges du Kilimandjaro », « Paris est une fête » ou « En avoir ou pas » ne fut pas seulement un écrivain exceptionnel dont la sobriété du style était à l’opposé de son régime alimentaire.

Hyper-anxieux, dépressif chronique, alcolo confirmé, il mit fin à ses jours en 1961 du coup d’un fusil de chasse qui n’était sans doute pas celui que son père lui avait offert pour son dixième anniversaire. Deux ans avant, Castro l’avait viré de son paradis socialiste en construction ce qui prouve une nouvelle fois que, sous tous les cieux, les cocos ont toujours eu les pires difficultés relationnelles avec la Liberté en général et la Liberté d’expression en particulier…

Celui qui sut si bien nous immerger en quelques mots dans l’ambiance déjantée de la feria de Pampelune, l’atmosphère glauque des rades du Montparnasse des années 30 ou l’air vif des vertes collines d’Afrique orientale a aussi, avant « tout le monde », skié dans le Voralberg, vibré aux corridas espagnoles, chassé les espèces désormais protégées des savanes kenyanes, pêché le gros aux Caraïbes…

S’il a fait la fortune de son éditeur et, accessoirement, celles de nombreux barmen du nouveau comme de l’ancien monde, il a aussi fait le bonheur de nombreuses dames de la meilleure société et le désespoir d’un nombre au moins équivalent d’amoureuses éconduites… On se souvient aussi avec émotion de sa contribution déterminante à la Libération de Paris en 1944 : C’est lui en compagnie de quelques potes bien allumés qui « libéra » personnellement le bar du Ritz, non seulement des pochetrons nazis qui auraient été tentés de s’y réfugier mais aussi des encombrants stocks de spiritueux constitués par ce célèbre débit de boissons parisien…

Bref, au delà de l’œuvre, une vie riche, complexe et animée qu’il eut le bon goût prémonitoire d’interrompre volontairement avant que ne déferle aux USA puis en Europe le tsunami visqueux du politiquement correct triomphant. On imagine par exemple quel serait aujourd’hui son désarroi devant l’ubuesque projet gouvernemental d’interdiction des « Happy Hours » que dénonce à excellent escient mon pote Edouard sur son non moins excellent blog :

http://blog.edouard-fillias.fr/2008/05/25/9676-Sad_hour

Terminons si vous le voulez bien cet hommage littéraire par une note d’espoir : Tant que les bouquins d’Hemingway seront en vente libre, que Gogolène Royal ne sera pas élue Présidente de la République et qu’on trouvera de la (vraie) galette-saucisse sur les marchés de Saint Malo et des environs, on peut raisonnablement rester confiant quant à l’avenir de la Civilisation Occidentale.

Commentaires

avant de me lancer dans votre esprit,concernant cette periode bénie du "rosebud" et du "harris bar",de montparnasse et de saint-germain des prés (boris vian)je iens à vous félicter pour votre commentaire" anti-politiquement-correct-aseptisé".
helas,il n'y a pas que la pauvre petite "causette",qui ,grace au diable ,ne nous gouverne pas ;il y a le nain de l'Elisée....je poursuivrai plus tard ,un peu grace à vous et au saint emilion grand cru.

Écrit par : demilfeux | 20/06/2008

@demilfeux
Merci pour ces encouragements et bravo pour votre attachement à l'esprit "lost generation" qui, avec l'abus de daiquiri, inspira tant le grand Ernest

Écrit par : yvesd | 21/06/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu