Avertir le modérateur

02/04/2008

José Bové au piquet

e41b44795041443b23243eb9d83276af.jpgAprès Nicolas Hulot, le télé-écologiste favori des ménagères françaises de plus de 60 ans, c’est au tour de José Bové, notre « épris » de justice national, d’avoir les honneurs de la revue des grandes figures intellectuelles de l’obscurantisme écologique et de la paranoïa de précaution qu’entreprend « Restons Correct ! ».

La dernière fois qu’on l’avait vu au 20 heures, c’était aux pieds de le Tour Eiffel juste après les fêtes de fin d’année. Renseignement pris, il n’y haranguait pas les touristes chinois au nom de la Liberté d’expression, il y poursuivait, sur les probables conseils de son médecin traitant, un jeûne draconien rendu nécessaire par quelques excès festifs toujours dommageables pour un organisme de son âge.

Heureusement requinqué par cette diète salutaire, il s’est déplacé de quelques centaines de mètres dans le 7ième arrondissement pour ouvrir, à proximité immédiate de l’Assemblée Nationale, un piquet de vigilance sous les fenêtres des élus du peuple.

Entouré de son habituelle cohorte de groupies cacochymes, nourri peut être de (vraies) galette-saucisse expédiées de Saint-Lunaire et en Chronopost par l’ami Hulot, la moustache au vent d’avril et la pipe au bec, il entend évidemment veiller à la correction politique et écologique des débats et des scrutins de nos éminents parlementaires.

Putain, y’en a sûrement des tas qui doivent être impressionnés surtout après les résultats aux présidentielles de notre Astérix faucheur. Heureusement que le ridicule ne tue pas, sinon l’écologie hexagonale ne serait plus qu’une vaste nécropole.

On ne transige pas avec la Liberté , c’est entendu ! Tout le monde est donc libre de se ridiculiser : Les sous-préfets charentais comme la Secrétaire d’Etat à la Famille ou les vrais-faux bergers du Larzac.

Pour autant et s’agissant de José Bové et de ses séides, on peut aussi penser que leur discours et leur simulacre de piquet de grève aurait plus d’impact s’ils parvenaient à se faire élire. On s’étonne du reste qu’ils n’y arrivent pas quand on voit que de grands esprits parlementaires aussi tonitruants et subtils que Jean Lassalle dans les Pyrénées Atlantiques, Henri Emmanuelli dans les Landes, Maxime Gremetz dans la Somme ou Jacques Myard dans le 7-8 sont régulièrement élus et réélus dans leurs circonscriptions respectives…

Commentaires

"Heureusement que le ridicule ne tue pas, sinon l’écologie hexagonale ne serait plus qu’une vaste nécropole."

Tellement vrai...

Écrit par : Aurélien | 02/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu